Décodez le code : les clés du numérique pour nos enfants ! En présence de Fleur Pellerin

banner_decodez_le_code

Le 2 avril

Au Cnam

Contexte - L’événement - Les acteurs - Programme

Contexte

Culture numérique, « coding kids », initiation à la programmation ou au codage : individuelles ou collectives, publiques ou privées, les initiatives se multiplient.

Dans une société où les outils numériques prennent de plus en plus de place et permettent de faire de plus de plus de choses, une société où l’ensemble de la jeunesse utilise quotidiennement réseaux sociaux, internet, mobile, l’apprentissage du code devient un enjeu pour vraiment « maîtriser » ce monde numérique et en tirer toutes les opportunités.

Le contexte international incite également à une prise de conscience de la nécessité de partager largement dès le plus jeune âge ce que l’on appelle la « littératie numérique ».

Selon la définition donnée par l’OCDE, la littératie numérique est «  L’aptitude à comprendre et à utiliser les technologies de l’information et de la communication dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités. »

BA-Ba, rudiments, nous avons nommé « clés du numérique » cette culture fondamentale consistant à se familiariser avec de nouveaux langages, méthodes, logiques de pensée et de création.

En savoir plus sur le contexte national et international

 

  • En France, les initiatives sont nombreuses et multiformes.

– Le concours Castor pour faire découvrir aux jeunes l’informatique et les sciences du numérique qui passe en 3 ans de 46 000 élèves inscrits à 171 000
– Ateliers de programmation robotique,
– Coding goûters,
– Colos informatiques voient le jour un peu partout, au gré d’initiatives singulières
– On commence à parler du code comme d’une nouvelle langue (de nouvelles langues) qu’il convient d’apprendre à déchiffrer tôt
– De nouveaux acteurs, écoles ou associations voient le jour, de nouvelles formes d’apprentissage émergent, tandis que les acteurs dits «traditionnels» interrogent leurs modèles et s’adaptent
– Des initiatives institutionnelles prennent parfois le relais : Travaux du CNNum sur l’inclusion numérique ; Rapport de l’Académie des sciences ; Collectif Education au Numérique, (dossier non retenu pour la Grande Cause nationale, mais collectif existant)

  • A l’étranger, le sujet est adopté sur le terrain et parfois repris au plus haut niveau :- Code clubs au Royaume-Uni et finalement entrée de l’apprentissage du code dans les programmes scolaires du primaire à la rentrée 2014,
    – 2015 : année du « Making and coding » en Angleterre, BBC makes 2015 “year of making and coding”
    – Code.org, One Hour of code et maker fairs aux Etats-Unis,
    -Semaine de l’enseignement informatique soutenue en vidéo par Barack Obama


L’événement

Cap Digital, pôle francilien des industries des services et contenus numériques et Inria, institut public de recherche en sciences du numérique, avec l’aimable participation de la Fing, souhaitent réunir les acteurs, passés, présents et à venir de l’éducation au numérique au sens large (enseignants, développeurs, start-up, associations, pédagogues et théoriciens, designers et artistes, PME innovantes du numérique),
L’objectif de cet événement est de réunir les forces vives pour proposer des pistes d’amélioration de l’existant. Montrer par l’exemple les dynamiques, les projets et leur impact sur la pédagogie, l’enseignement, le développement intellectuel, et peut-être, l’emploi. Panorama de l’existant, travail en atelier, restitution plénière, débats : la réflexion engagera tous les acteurs et invités de cette journée afin de faire émerger des solutions innovantes pour développer cette culture auprès des jeunes.

Un atelier « code-decode » pour les enfants de 7 à 13 ans.
En marge de l’événement « décodez le code », Tralalere organise dimanche 30 mars un atelier type « coding gouter » : animé de manière informelle, il propose aux enfants (accompagnés de leurs parents) de toucher du doigt les principes de la  programmation, en créant et expérimentant. L’atelier s’inscrit dans la démarche « Code-decode » (un projet de modules pour apprendre aux enfants à coder… et décoder le numérique).
Une synthèse de l’atelier sera présentée le 2 avril.

En savoir plus

Durant cet atelier, animé de manière informelle, les enfants et leurs parents vont découvrir des outils leur permettant de toucher du doigt les principes de programmation.

Les animateurs de Tralalère aideront les uns et les autres à mettre en œuvre des petites animations programmées ou à créer des objets numériques interactifs simples.

A deux reprises durant l’après-midi les enfants qui le souhaitent pourront montrer leur programme et dire ce qu’ils ont réussi à faire ou pas.


Les acteurs

Ils participeront à Décodez le code* et notamment au One Minute Madness.

acteurs-decodez-code

* sous réserve de confirmation


Programme

Cet après-midi se déroulera en trois temps :

  • Des ateliers de travail réunissant une cinquantaine d’acteurs déjà impliqués dans l’apprentissage du code pour les enfants et l’éducation au numérique (voir ci-dessus)
  • 2 tables rondes et débats en amphi, pour un public plus large ayant un intérêt à cette question
  • Un temps de networking

 

Déroulé :

1ère partie

Les ateliers  sont complets – vous ne pouvez participer qu’à la 2ème partie

13h30 : Accueil

13h45 – 14h00 : Mode d’emploi, règles et objectif des ateliers

14h15  – 15h30 : 4 Ateliers de production en parallèle

• Comment développer les synergies entre les différents acteurs de l’éducation au numérique ? (public-associatif-privé)
• Education au numérique / Littératie numérique : quels savoirs pour quels publics (classe d’âge primaire, collège, lycée) ?
• Quelles formations pour quels acteurs de l’éducation au numérique ?
• Au-delà du code, quels ingrédients pour une littératie numérique ?

2ème partie

16h- 16h15 : Introduction Cnam, Cap Digital, Inria,

  • Olivier Faron, Cnam
  • Stéphane Distinguin, Cap Digital
  • Michel Cosnard, Inria

16h15 – 16h25 : One minute madness, 1ère partie : présentation des acteurs de terrain d’animation autour du code pour les enfants se présentent en 1 minute/1 slide. Ont déjà confirmé leur présence ou exprimé une intention de participer à l’après-midi de réflexion :

Le WagonSimplonTralalèreMagic MakersAnaboleMyBleeAldebaranFrance IoI,  EducaduinoLes Petits débrouillardsTelligoCoder-dojoLe CubeJecode.orgWeb@cademyOpenClassroomDevoxx4kids, ISNFramasoftLa main à la pâteTransapi

16h25-16h35 : Retour vidéo sur l’atelier « code-décode » pour les enfants.

16h35 – 16h50 : Allocution de Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique.

16h50-17h05 : One minute madness, 2ème partie.

17h05-18h : Table ronde : réflexion sur les enjeux de l’éducation au numérique animée par Cyril Duchamp, journaliste à l’AEF.

Intervenants

Stéphane Natkin : Professeur titulaire de la chaire Systèmes Multimédia au Cnam, Directeur de l’ENJMIN, Ecole nationale du jeu et des médias interactifs numériques et du CEDRIC, Centre d’étude et de recherche en informatique et Communication au Cnam

Alain Cadix : Directeur de l’ENSCI – Les Ateliers jusqu’en 2012 (École nationale supérieure de création industrielle), il est aujourd’hui chargé de la Mission Design auprès des ministres du Redressement productif et de la Culture, administrateur délégué à l’innovation à héSam Université et Directeur du Centre Michel Serres pour l’innovation.

Colin De la Higuera, Président de la Société Informatique de France, Professeur à l’université de Nantes et porteur d’une action collective en faveur de l’enseignement de l’informatique chez les plus jeunes (primaire, secondaire)

Serge Abiteboul, Directeur de recherche Inria, membre de l’Académie des sciences, titulaire en 2011-2012 de la chaire d’informatique et sciences numériques du Collège de France et membre du CNNum.

Françoise Tort : Maître de conférences, UMR STEF – département EcoGest, ENS Cachan. Elle a importé en France et co-pilote (avec Mathias Hiron de France-ioi)  le concours Castor  http://castor-informatique.fr/

18h – 19h : Restitution des 4 ateliers « acteurs » et de l’atelier « code-décode » pour les enfants – débat avec la salle

19h : Conclusion

 

3ème partie

19h15 – 20h : Cocktail networking

Pour plus d’information, contactez communication@capdigital.com

 

Inscription

Vous intervenez dans le cadre d’expérimentations, de projets autour du code et de la création numérique pour les enfants et les jeunes pendant et hors temps scolaire ?

Envoyez-nous la description de ce que vous faites grâce au modèle à télécharger que nous puissions mettre en avant les initiatives,  vous inviter et vous informer sur les événements organisés sur cette thématique.

Organisé par

 

capdigital_150 inria

En partenariat avec

logo_cnam  fing

Avec le soutien de

DGCIS_CMJN_blancdecoupé delegation-internet

Date/Horaires
Date(s) - 02/04/2014
13 h 30 - 19 h 00

Lieu
CNAM

Catégorie(s)


Comments are closed.