PARIS VR FILM FESTIVAL : « Venez découvrir le meilleur de la Virtualité ! » au Forum des images »

 Le Paris VR Film Festival ouvre ses portes au Forum des Images du vendredi 30 juin au dimanche 2 juillet. Pour cette deuxième édition, le PVFF entend explorer tous les champs de la création de « Virtualité ». Au programme : de la VR bien sûr, mais aussi de la réalité augmentée et des hologrammes, le tout porté par des œuvres françaises et internationales, présentées pour la première fois dans l’Hexagone ! Le point avec Michael Swierczynski, Directeur du festival.

2 Michael Swierczynski copyright Nathalie Prebende7603
Michael Swierczynski, Directeur du Développement Numérique du Forum des images et Directeur du Paris Virtual Film Festival

Qu’est-ce que le Paris VR Film Festival au juste ?

C’est le dernier né des festivals créés par le Forum des images. Il est entièrement dédié à la réalité virtuelle, cette nouvelle forme d’écriture et de création qui renouvelle notre approche des images. Au programme : des films internationaux en compétition et d’autres en cours de développement à découvrir en exclusivité, mais aussi des expériences immersives et des installations inédites, des rencontres avec les auteurs-réalisateurs, des tables rondes pour interroger le rôle et le sens de VR aujourd’hui… Cette nouvelle édition sera aussi le lieu de rencontres privilégiées avec des professionnels, venus du monde entier (le 30 juin, sur accréditation). Un appel à création est également organisé (le Challenge VR), ainsi que le VR Lab, initiation de cinéastes et producteurs reconnus à la VR.
Une belle opportunité donc pour le public et les professionnels de découvrir le meilleur de la « Virtualité » (VR / AR / Hologrammes) à ce jour !

Paris VR Film Festival… c’est gratuit ou payant ?

Le festival est payant : 9€ le pass journalier pour le samedi 1er ou pour le dimanche 2 juillet. C’est un tarif vraiment raisonnable  – en comparaison d’une place de cinéma ou de n’importe qu’elle séance VR « classique » – car ce pass donne accès à une séance collective de visionnage, à l’ensemble des installations (Oculus, HTC, Playstation VR), à un atelier de montage cardboard… De plus, l’ensemble des tables rondes et rencontres organisées pendant le week-end est gratuit et ouvert à tous !

De quelle manière sélectionnez-vous les films VR que vous présentez pendant le festival ?*

Notre politique s’inscrit davantage dans la présentation au grand public du meilleur des films et expériences VR de l’année, que dans la course aux exclusivités. Notre sélection est internationale et comprend, cependant, de nombreuses œuvres inédites en France. On retrouve par exemple des films primés aux festivals de Tribeca ou Sundance.

Quelques exemples à découvrir : Miyubi, le plus long film à ce jour en VR (Felix & Paul Studios), Ground Beneath Her, réalisé pour le compte de l’ONU (de Gabo Arora), Death Tolls, un documentaire iranien glaçant (d’Ali. Eslami) ou encore Dear Angelica, petite merveille d’animation (de Saschka. Unseld). Pour les français, le très poétique Planet ∞ (de Momoko Seto) ou Sergent James (d’Alexandre Perez), belle déclaration à l’innocence de la jeunesse. Et quand même, pour le plaisir, quelques exclusivités : Fan Club de Vincent Ravalec, avec Mathieu Kassovitz, Denis Lavant et Sylvie Testud, ou encore Paris 2050 (de Charles Ayats), une vision futuriste de la capitale co-signée par Alain Damasio.

C’est la deuxième édition du festival, y a-t-il eu des projets présentés l’année dernière qui ont eu un fort succès par la suite ?

Oui ! La Péri, récompensé par le Grand Prix 2016, réalisé par Balthazar Auxietre et produit par Innerspace, a été exposé et sélectionné dans les plus grands festivals. Deux autres réalisations françaises ont aussi rencontré un très beau succès : I Philip, de Pierre Zandrowicz et Notes on Blindness, réalisé par Peter Middleton et James Spinney

Laval Virtual, Virtuality, Screen4all… les salons et festivals dédiés à la VR se multiplient en France, quelle est la spécificité du Paris VR Film Festival par rapport à ces autres événements ?

Nous sommes un festival de films entièrement dédié à la VR et plus largement à la réalité augmentée, mixte et l’hologramme. Ce que j’appellerai la « Virtualité ». Ici nous présentons des œuvres et des créations originales accompagnées par leurs créateurs… Le grand public vient avant tout voir des films (fiction, animation, documentaire). Les autres événements, aussi intéressants soient-ils, sont plutôt des salons, des marchés ou alors des sections au sein de festival de cinéma très connus, avec une partie VR qui n’est pas au centre de la programmation.

Y a-t-il des expériences particulièrement innovantes, un peu décalées, ou même complètement folles que l’on va découvrir au PVFF cette année ?

Et comment ! Cette année nous sommes allés beaucoup plus loin et présenterons en avant-première pour l’ouverture du festival un spectacle virtuel qui alliera hologrammes et chefs d’oeuvre du 7ème, produit par le studio Adrénaline (qui a conçu les hologrammes de Jean-Luc Mélenchon). Le tout dans le magnifique cadre de l’Église Saint-Eustache, avec qui nous nous sommes associés sur cet événement. C’est une nouvelle étape vers la « Virtualité pour tous ».

36398-spectacle-ouverture-pvff-2017

La journée du vendredi 30/06 est réservée aux professionnels, qui peut venir exactement ? Et que proposez-vous aux pros pendant cette journée ?

Cette nouvelle journée permet aux professionnels d’accéder avant l’heure à l’ensemble des œuvres et aussi d’assister à une vingtaine de keynotes et de conférences, données par de prestigieux invités venus  des États-Unis, du Canada et d’Europe, évidemment, mais aussi de Birmanie et d’Iran ! C’est un lieu de rencontres internationales et, implicitement, de networking, de découverte des nouvelles tendances… avant que tout le monde – professionnels et grand public – ne se retrouve pour le spectacle « Hologrammes et cinéma : de l’écran à la réalité » !

Fdi_120x176 Festival PVFF_2017_def

Infos pratiques

  • Vendredi 30 juin : accueil des professionnels à partir de 9h
  • Samedi 1er et dimanche 2 juillet : journées grand public. Accueil à partir de 12h30 — Séances et expériences immersives de 13h à 19h conseillées à partir de 12 ans

FORUM DES IMAGES
2, rue du Cinéma
Forum des Halles
Porte Saint-Eustache
75001 Paris

 

Aller plus loin

Le site du festival

La brochure du festival