• Commission thématique Contenus

Président de la Commission thématique Contenus

Matthieu PARMENTIER – France Télévision.

Adjoints

Mihai MITREA Telecom SudParis ♦ Hugues VINET IRCAM

Membres

Olivier AMATO – Smart Jog  Eric AUBOURG – Université Paris Diderot ♦ Thomas BAUDEL – ILOG/IBM Venceslas BIRI – Université Marne La Vallée Morgan BOUCHET – Orange Content Division Marc BOURHIS – Diginov ♦ Vincent BOYER – Paris 8 ♦ Pierre-Marie BOYÉ – CNC ♦ Stéphan BRUNESSAUX – EADS  Jean Yves DONNART- Thales Didier GIRAUD – INA Cedric GUIARD – ADN Baptiste HEYNEMANN – CNC Olivier Hugues – Ecole Mines Paritech Eric LEGUAY – Gobelins Bruno MAHE – Illumination Mac Guff ♦ Eric MAHE – Indépendant  Benoit MAUJEAN -Mikros Image  Didier NICHOLSON-VITEC  Jean PONCE – INRIA ♦ Françoise PRETEUX- Telecom SudParis ♦ Jean-Louis VERLAINE – Black Sheep Studio  Jérome VIERON – ATEME

Matthieu-Parmentier-300-dpi-152x102-customMatthieu PARMENTIER – Président

Matthieu Parmentier est titulaire de deux BTS audiovisuel (Son et Montage Image), d’un master 2 de recherche audiovisuelle et d’un Diplôme de Recherche Technologique (Université de Toulouse 2). Il a occupé successivement les postes de monteur vidéo à l’Etablissement Cinéma Photo des Armées, de chef opérateur de prise de son puis de chargé d’études à France 2, avant de rejoindre la direction innovations&développements de francetélévisions à sa création en 2010. Ses travaux de recherche appliquée portent sur l’amélioration de la qualité du son et de l’image en télévision. Il organise des ateliers et colloques professionnels et co-dirige le projet stratégique audio de l’Union Européenne de Radio Télévisions (EBU). Président de la section française de l’Audio Engineering Society depuis 2011, il coordonne également le projet collaboratif BiLi, dédié à l’innovation dans le domaine de l’écoute spatialisée au casque. Actuellement Coordonnateur des projets de R&D à France Télévisions depuis 2010, Président de la section française de l’Audio Engineering Society (AES) et Chairman du projet stratégique audio de l’Union Européenne de Radio Télévision (EBU). Ses thématiques privilégiées sont l’Ultra Haute Définition pour la télévision (projet collaboratif 4EVER), l’audio orienté objets, audio immersif, binaural (projet collaboratif BiLi) et l’accessibilité des contenus multimédia (projet collaboratif Media4Dplayer).

Mihai-Photo1Mihai MITREA – Adjoint

Titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (Université Pierre et Marie Curie) et d’un doctorat (Université POLITEHNICA de Bucarest), Mihai Mitrea est maître de conférences à l’Institut Mines-Telecom Telecom SudParis. Il coordonne la voie d’approfondissement « High-Tech Imaging » et enseigne « De l’imagerie numérique à la réalité virtuelle », « Contenus numériques en réseau » et « Protection du contenu numérique ». Il a dirigé 10 thèses de doctorat à l’Université Pierre et Marie Curie, l’Université Paris Descartes et à MINES Paris-Tech. Il est co-auteur de 3 brevets internationaux, 3 livres, 5 chapitres d’ouvrage, 10 articles de journaux ainsi que de plus de 50 papiers pour des conférences internationales. Il est éditeur associé pour le journal scientifique « Signal Processing : Image Communication » et évaluateur pour plusieurs journaux IEEE, Elsevier et Springer voués au traitement du contenu multimédia. Depuis 2006, il coordonne les activités de recherche de Télécom SudParis dans plus de 15 projets de recherche collaborative européens et français sur des thématiques liées à la protection du contenu 2D/3D et à la spécification des univers virtuels collaboratifs. Au sein des instances normalisation ISO/IEC JTC1/SC29 WG11 (MPEG), il contribue activement aux activités liées à la spécifications des scènes multimédia collaboratives, à la description des utilisateurs et leur contexte ainsi qu’aux wearable devices.

huguesvinetHugues VINET – Adjoint

Depuis 1994, directeur scientifique de l’IRCAM (www.ircam.fr, laboratoire de 100 chercheurs/ingénieurs spécialisé dans les technologies pour le son et la musique) et directeur de l’UMR STMS (Sciences et technologies de la musique) associant le CNRS et l’IRCAM. A précédemment travaillé à l’INA comme responsable des recherches du Groupe de recherches musicales et notamment en tant que concepteur du logiciel GRM Tools (www.grmtools.org). Coordinateur de nombreux projets européens (CUIDADO FP5, SemanticHIFI FP6) et nationaux (récemment : ANR Sample Orchestrator et Voxstruments), concernant les technologies d’indexation audio, l’interaction homme-machine, le traitement audio temps réel. Coordinateur adjoint de la commission Image, son, interaction (ISI) puis de la commission Contenus du pôle de compétitivité Cap Digital.


Membres

Olivier AMATO

Olivier Amato est chargé de la veille technologique chez SmartJog, société spécialisée dans le transport sécurisé des contenus audiovisuels professionnels sous forme dématérialisée. Dans ce cadre, il a pour mission d’identifier et suivre les mouvements technologiques dans industrie audiovisuelle et établir des contacts avec les sociétés actrices de ces mutations. Olivier travaille actuellement principalement sur les technologies de relief, que ce soit au niveau de la production, de la post-production, du transport ou de l’affichage. Son champ de compétences s’élargit également au cinéma numérique, à l’IT Broadcast et plus généralement à la dématérialisation des contenus audiovisuels professionnels (codecs audio/vidéo, formats de fichiers, protection des contenus, transport, media asset management, etc.). Après des études supérieures en audiovisuel, Olivier travaille durant 8 ans en tant que monteur-truquiste pour diverses sociétés de post-production et de directs pour la télévision. Il s’engage au milieu des années 90 dans l’aventure naissante de l’Internet en créant une société de prestation technique spécialisée dans la diffusion vidéo sur les réseaux IP (« streaming »), puis devient en 2000 chargé de la veille technologique chez CanalWeb, premier opérateur européen de télévision sur le web.


eric-aubourgÉric AUBOURG

Éric Aubourg est directeur de recherche CEA au laboratoire APC de l’université Paris-Diderot. Il est agrégé de mathématiques, docteur et habilité à diriger des recherches en physique. Sa spécialité principale est la cosmologie observationnelle et l’étude de l’énergie noire.

Il est actuellement fortement impliqué dans la construction du futur télescope LSST, et est en particulier responsable du développement des logiciels de contrôle-commande de la caméra de 3 milliards de pixels de ce télescope. Il est spécialiste en analyses massives de données.

Il co-dirige également les éditions Soleb, dont il pilote les développements de livres interactif au format ePub.

thomasbaudelThomas BAUDEL

Thomas Baudel est chercheur chez IBM, dans la division issue du rachat de ILOG. Ses activités recouvrent l’interaction homme-machine en général, plus spécifiquement la visualisation d’information, l’analyse de données et les systèmes d’automatisation de la décision. Il a publié une vingtaine de publications de premier rang et est titulaire de 4 brevets. Précedemment, il a travaillé chez Alias (maintenant Autodesk), sur Maya 1.0. Il est notamment contributeur de quelques unes de ses techniques d’interaction innovantes majeures. Auparavant, il a travaillé au Xerox Parc et à l’université de Toronto après sa thèse à l’université de Paris-Sud. Dans son temps libre, il s’interesse à l’informatique musicale et sa pédagogie. Thomas Baudel est également actif dans la communauté de la recherche: membre du conseil d’administration de l’AFIHM, expert auprès de l’ANR et de la CEE pour l’évaluation de projets de recherche européens.

Venceslas BIRI

Ancien directeur de l’école d’ingénieur publique IMAC (Image Multimédia Audiovisuel et Communication) de l’université Paris Est Marne-la-Vallée, Venceslas Biri est maintenant chargé de mission à l’innovation pédagogique pour l’université et responsable du master 2 informatique Image, Signal, Synthèse. Il a commencé sa carrière en tant que doctorant puis maître de conférences en informatique, et est désormais habilité à diriger les recherches. Il est spécialiste de la recherche fondamentale en image de synthèse et en réalité virtuelle, ainsi qu’enseignant en mathématique et informatique notamment dans le domaine de la 3D, du multimédia et des technologies du web. Il dirige également la branche synthèse d’images & multimédia dans le laboratoire d’informatique de l’Institut Gaspard Monge (LIGM : UMR CNRS, UPEMLV, ESIEE, ENPC).

Morgan BOUCHET

Né dans l’univers des médias, Morgan Bouchet a plus de 15 ans d’expérience dans le domaine du  » Digital  » et plus largement de la Communication 360°.
Après une bref tentative de start-up en partenariat avec l’AFP en 1995, il débute sa carrière en 1997 au sein de  l’agence FKGB (groupe TBWA), leader français de la communication 360°, spécialisée dans les domaines  » Entertainment « , pour y développer les activités digitales des clients (Sony, Universal studios, Warner Bros, Edelman…)
Il rejoint Orange/France Telecom en août 2000 pour développer les activités liées aux contenus : portail Haut Débit, Video et Music On Demand, en tant que chef de produit puis directeur de projets.
Membre de l’équipe de Xavier Couture depuis 2007 au sein de la direction des Contenus du groupe Orange, Morgan Bouchet développe les nouvelles activités de croissances liées aux contenus : Transmedia, Crossmedia, Storytelling digital, Social media, Gamification, et Augmented TV.
Intervenant régulier sur la thématique du Transmedia, Morgan Bouchet fait partie du groupe d’experts Orange  » Solutions for Content Services « .

moi

Marc BOURHIS

Après une maîtrise de sociologie et le Diplôme de l’Institut Français de Presse, Marc Bourhis a travaillé durant près de 20 ans dans le journalisme de presse écrite et la communication audiovisuelle à différents postes, notamment comme rédacteur en chef du magazine Science & Vie High-Tech, de la Lettre de l’audiovisuel ou de Sonovision Vidéo-Broadcast… En 2008, il intègre la Ficam en tant que Délégué Adjoint Technologies et Éditions. A ce poste, sa double compétence à la fois technique et éditoriale lui a permis d’accompagner les mutations profondes de la filière cinématographique et télévisuelle en réunissant autour de lui quelques-uns des meilleurs experts du secteur, afin de mener de nombreuses opérations de sensibilisation : plateforme web de veille stratégique (http://www.focusinnovation.fr), livres blancs sur la 3D relief, les liaisons sans fil HF, l’UHD/4K, la gestion et le stockage des contenus numériques dématérialisés. Désormais, expert indépendant sur ces questions, il travaille en réseaux avec le cluster Ouest MediaLab à Nantes et Coopetic à Paris qui représentent des viviers de compétences variés et pointus dans le domaine des nouvelles formes de médias numériques écrits et audiovisuels.

Vincent BOYER

Vincent Boyer, maître de conférence en informatique au département informatique de l’université Paris 8 depuis 2002. Mes thématiques de recherche portent sur la synthèse d’image. Plus particulièrement je m’intéresse aux rendus expressifs notamment à la reproduction d’arts graphiques (dessin au trait, dessin, aquarelle, peinture) et aux techniques visant à améliorer la lisibilité de l’image en focalisant l’attention de l’utilisateur sur la partie méritant plus d’attention que les autres. Dans le cadre de mes activités d’enseignement, je dirige le parcours Jeux Vidéo du master IMA de l’université Paris 8 dans lequel je dispense des cours de programmation graphique 2D, Programmation graphique 3D, Programmation GPU. Par ailleurs, je suis l’organisateur des séminaires du LIASD (Laboratoire d’Informatique Avancée de Saint-Denis), membre du conseil de laboratoire et je fais parti du bureau (Trésorier) de l’AFIG (Association Française d’Informatique Graphique).

pm boyéPierre-Marie BOYÉ

Pierre-Marie Boyé est diplômé de l’ENS Cachan en économie-gestion, ainsi que de l’Université Paris Dauphine dans le cadre de sa spécialisation dans le management de projet d’innovation (Master MTI). Après un court passage à OSEO (devenue Bpifrance), il intègre le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC) en 2012 en tant que chargé de mission RIAM dans le Service des Industries Techniques et de l’Innovation où il s’occupe de la gestion du fonds Recherche en Innovation en Audiovisuel et Multimédia (RIAM) en partenariat avec Bpifrance. Il est passionné par les technologies de l’image ainsi que les nouveaux usages qu’elles entrainent.

 

stephanbrunessauxStéphan BRUNESSAUX

Stéphan Brunessaux a rejoint EADS (anciennement MATRA) en 1990 après une première expérience en tant qu’ingénieur CNRS au sein de l’équipe Reconnaissance des Formes et Intelligence Artificielle du CRIN/INRIA Lorraine (actuel LORIA). Il dirige actuellement le département Information Processing, Control and Cognition (IPCC) au sein d’EADS Defence and Security. Ce département compte 18 ingénieurs de recherche spécialisés dans les techniques de fusion de données, du web sémantique, de la recherche d’information multi-média à partir de sources ouvertes, et de l’aide à la décision pour la sécurité. Il participe actuellement à différents projets dans le domaine du Renseignement Sources Ouvertes comme le projet PEA Hérisson pour la DGA, le projet Vitalas pour la CE, le projet ANR WebContent, etc. Il supervise lestravaux de développement de la plate-forme open source WebLab (http://www.weblab-project.org) qui propose une infrastructure d’accueil de composants de fouille de documents multi-média pour des applications d’intelligence économique, de veille scientifique, renseignement sources ouvertes, etc. Stéphan a été coordinateur de plusieurs projets européens (CyberVote, NetProtect et NetProtect II). Il a également agi en tant qu’évaluateur et rapporteur dans le cadre du programme CE IST Web Semantics et du programme SIAP – Safer Use of Internet. Stéphan a publié une vingtaine d’articles scientifiques et collaboré à des ouvrages collectifs, est détenteur de trois brevets et a reçu le prix IST en 2006.

Jean-Yves DONNART

Après des études en Informatique dans les Universités de Brest, Rennes et Paris XI, Jean-Yves Donnart a effectué ses travaux de thèse dans le laboratoire de Biologie de l’Ecole Normale Supérieur où il a obtenu en 1998 un doctorat en BioMathématiques de l’Université Paris VI. Il rejoint alors la société MASA Group où il va mettre en application les résultats de ses recherches sur la prise en compte des motivations et des émotions dans la modélisation et l’automatisation du comportement humain pour inventer le logiciel DirectIA. Pendant plusieurs années, en tant que responsable de la R&D, de l’avant-vente, puis de la Stratégie, Jean-Yves Donnart développe l’utilisation de ce moteur d’Intelligence Artificielle dans des domaines aussi divers que le jeux vidéo, la formation professionnelle ou la simulation militaire. Il est ainsi en 2002 le concepteur et chef de projet du système d’entraînement SCIPIO qui entraîne aujourd’hui les Postes de Commandement de Brigade et de Division de l’Armée de Terre Française. Jean-Yves Donnart a rejoint en 2005 le groupe THALES où il a mis à profit dans plusieurs études et programmes son expertise dans les domaines des systèmes de simulation, des outils d’Intelligence Artificielle et des Serious Games (dont il a été l’un des pionniers français en 1999).

Didier GIRAUD

Didier Giraud (1959), diplômé de l’Université de Valenciennes en 1981, rejoint le service technique de la Direction des Archives de l’Ina en 1982. Directeur technique de 1987 à 1992 du secteur restauration numérique, il met en place les chaînes de restauration vidéo et de transfert film / vidéo. Avec la généralisation des outils audiovisuels numériques en 1992, il étend sa connaissance à la production et à la post-production TV, en exploitant et formant des infographistes sur les outils 2D de compositing (Flame) et 3D de modélisation (Alias, Softimage). Il fût directeur technique de l’événement Imagina, forum des images de synthèse, co-organisé par le festival du Film de Monte Carlo et INA, de 1990 à 2000. En 2000, il obtient un mastère en “intelligence concurrentielle et stratégique” à l’ESIEE (Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Electronique et Electrotechnique). Il est maintenant impliqué dans le développement de stratégie à la Direction de la Recherche et Expérimentation de l’INA.

Cedric GUIARD

Ingénieur en génie logiciel et en intelligence artificielle, docteur en mathématiques et informatique, Cédric Guiard est spécialiste des technologies et des applications à la jonction entre l’analyse et la synthèse d’images par ordinateur. Expert dans la reconstruction et la simulation 3D d’environnements et de l’humain, il a développé des projets de R&D et encadré des programmes industriels sur ces sujets au niveau français et européen (Mesh, Tactis, Terra Numerica, Lyon Confluence 3D, LDN…). En 2010, il fonde ADN, la première agence spécialisée dans la création et la gestion de la représentation numérique de personnalités pour les marchés de l’audiovisuel et du multimédia. Impliqué dans la vie de la communauté 3D, Cédric Guiard participe régulièrement à des comités scientifiques, des conférences et des manifestations sur l’image (IEEE Mirage, ACM Siggraph, MIFA/FIFA, Imagina…). Il est expert européen IST, membre des commissions de l’Agence Nationale pour la Recherche et du pôle de compétitivité Cap Digital sur les contenus numériques. En 2012, Usine Nouvelle le classe parmi les 100 personnes qui influencent le numérique en France.

photo-bheynemannBaptiste HEYNEMANN

Baptiste Heynemann est diplômé de l’ENSEIRB (École nationale supérieure d’électronique, d’informatique et de radiocommunications de Bordeaux) en 2003. En janvier 2004, il intègre le Centre National de la Cinématographie (CNC) comme chargé de mission au sein de la Direction du Multimédia et des industries techniques. Depuis décembre 2011, il est chef du Service des industries techniques et de l’innovation, service en charge pour le CNC des questions d’innovation technologiques ainsi que de la gestion de l’aide aux Nouvelles technologies en production (technologies numériques et 3D Relief), de l’aide RIAM à la R&D en partenariat avec OSEO, du Soutien financier aux industries techniques et du Crédit d’impôt international.

Olivier Hugues 

Après une formation professionnelle d’électromécanicien, Olivier Hugues a entrepris des études d’ingénieur généraliste avec une spécialisation en informatique. Il a ensuite effectué ses travaux de thèse dans le laboratoire ESTIA-Recherche où il a obtenu en 2011 un doctorat en informatique de l’Université de Bordeaux I. C’est en collaboration avec la société MaxSea Int. et la SNSM qu’il a développé un outil d’aide à la navigation maritime utilisant la réalité augmentée. Ayant conduit ces développements sous méthode « scrum », il a proposé une démarche dans le but de faire converger les méthodes de développements agiles et les approches ergonomiques d’observation et d’analyse de la tâche. Convaincu de l’utilité de ce type d’approche dans le cadre de situations fortement contraintes, il a mis en application ces contributions au cours d’un séjour post-doctoral dans une entreprise Québecquoise d’exploitation minière à ciel ouvert. Il a rejoint en 2013 l’équipe « réalité virtuelle et réalité augmentée » du Centre de Robotique de l’École MINES ParisTech en tant qu’enseignant-chercheur. Il contribue aujourd’hui à caractériser la pertinence de la réalité virtuelle comme un outil d’évaluation de l’acceptabilité de la collaboration homme-robot dans le cadre d’une chaire de recherche et participe à de nombreux projets scientifiques et techniques.

Eric LEGUAY

I’m a passionate about digital technology, new uses related to the Web and video games.
One day, my destiny, crossed my passion for Apple Macintosh. After a university course in economics, I became an « Apple Evangelist” at marketing department of Apple France. 1995, at the heart of the multimedia revolution, I co-founded “INDEX+”, a leader in publishing of cultural CD-Rom as the » Louvre « , » Operation Teddy Bear « as well as video games like » Crusades, Dracula. In 2002, I founded a digital agency “Phasm”. I am currently a consultant
expert in digital media and video gaming.
My passion for digital experiences and uses, lead me to speak regularly at the Poitiers University,“Web Master”, “Master Heritage and Technology”, ENJMIN VideoGaming School. As such I was the initiator of the “WebNigh t”. In Paris, I’m also a frequent speaker in “Master Web Editorial” of the University Paris Sorbonne IV and Master in « Management of cultural institutions of the University Paris Dauphine XI.
But it is at the Gobelins school of image, that best expressed my passion for digital and video game player in advising and educational programs. Finally, I rise regularly in high schools and colleges to raise awareness in a positive and educational, teachers, parentsand youth issues, potentials and dangers games videos and new digital uses.


Bruno MAHE

Bruno Mahé a commencé sa carrière à Arte. Après avoir collaboré avec plusieurs sociétés de post-production, notamment LaMaison, il rejoint Mac Guff Ligne en 2004, et accompagne la transition vers Illumination MacGuff, filiale d’Universal Pictures. Il travaille notamment sur l’infrastructure d’Azur et Azmar de Michel OCELOT, le premier long metrage de Mac Guff en 2004. S’ensuit la mise en place de l’entité Mac Guff Los Angeles à Santa Monica en 2005, et prend le poste de Directeur Informatique sur « Chasseurs de Dragons » en 2007. En 2008, avec la venue d’Illumination Entertainement pour produire « Moi Moche et Méchant » il est « Global Technology Supervisor », puis « Head of Technology » du studio, notamment sur les films « The Lorax » et « Moi Moche et Méchant 2″. Il travaille actuellement sur les prochains films d’animation d’Universal Pictures.

photoericEric MAHE

Après avoir passé 20 ans à la direction marketing de Sun France en charge des nouvelles technologies, mes orientations actuelles se tournent vers les évolutions tant logicielles que matérielles qui se forgeront le Web dans les années à venir. L’Open Source est ainsi au cœur de préoccupations actuelles tant au niveau technologique que dans les nouveaux modèles économiques dont il porteur aujourd’hui. Le calcul hybride, et plus particulièrement les avancées récentes du « GPU Computing », constitue un axe privilégié de travaux et de réflexions personnelles qui sont concrétisés par mon implication dans les projets Nuages/Cap Digital, MediaGPU/ANR ou OpenGPU/System@tic. Enfin, le « Green IT » structure ma démarche en mettant la mesure des impacts écologiques des technologies de l’information au centre de mes actions communautaires. Rejoindre le groupe d’experts du pôle Cap Digital me permettrait de mettre en œuvre ces différentes compétences aussi bien dans le cadre des projets faisant appel à ces avancées récentes qu’au travers des rencontres avec les autres experts du pôle. Persuadé que le partage est source d’innovation, l’opportunité de rejoindre ce groupe m’ouvrirait la possibilité de participer activement à l’émergence de nouvelles « aventures numériques » dont Cap Digital est à l’initiative. Mon engagement, en synergie avec mes activités d’entrepreneur dans le secteur de l’Open Source et du GPU, au sein de ce groupe d’excellence est également motivé par les nombreuses relations que j’ai eu l’occasion de tisser au cours de ces dernières années et le plaisir que j’aurais à les prolonger dans un cadre aussi stimulant.

maujean

Benoit MAUJEAN

Ingénieur diplômé de l’École Supérieure des Ingénieurs de Marseille et de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications, Benoît Maujean débute chez Mikros Image en 1987 comme monteur truquiste et ingénieur de la vision. En 1996, il lance un département desktop 2D et dirige le département Computer Graphics, regroupant ces stations de travail ouvertes avec les stations 3D. A partir de 1999, il devient superviseur R&D pour mettre en place différents outils maison pour le développement du cinéma numérique. Dès 2001, il instaure un outil interne de suivi de fabrication pour la post-production. En 2002, il devient Directeur Technique, à la tête des équipes Support Technique (12 personnes) et R&D (8 personnes). En 2006, il participe activement au lancement du projet FUI « HD3D.iio », labellisé par le Pôle de Compétitivité Cap Digital, pour adresser avec 7 autres prestataires les problèmes structurants de la post-production : Asset Management, Colorimétrie, Echanges Sécurisés, Gestionnaire de calculs, … Depuis 2007, il est Responsable de la Recherche et du Développement. Il assure le management des équipes (15 ingénieurs logiciels) et des projets de R&D, destinés à offrir à Mikros Image un ensemble de services et de solutions de production innovants.
Depuis juin 2010, il est responsable d’un projet RIAM MiCrowd, en collaboration avec Golaem, pour le développement d’un plugin Maya Autodesk de simulation de foules en 3D.

daniel nicholson

Didier NICHOLSON

Diplômé de l’Université de Reims-Champagne Ardennes et du CNAM Paris (spécialité Télévision numérique et Multimédia), après 21 ans passés chez Thales Communications et Sécurité, au sein du département Traitement du Signal et des Images, comme expert technique codage image et vidéo, a décidé de rejoindre VITEC en octobre 2012, ou il dirige désormais l’équipe des projets de recherche. Il a une très bonne maitrise des projets collaboratifs depuis le projet européen ACTS TALISMAN (projet pionnier sur le tatouage vidéo) en 1996, et depuis lors a été impliqué à divers niveaux (responsable de tâches et sous projets ou coordinateur) dans différent types de projets (Eureka ITEA/CELTIC/CATRENE/Eurostars, ACTS/FP6/FP7, FUI, RNRT/RIAM/ANR).
Parmi ceux-ci, il a participé au projet Infom@gic, premier projet labellisé par Cap Digital. Ses compétences techniques en plus du traitement et codage image et vidéo, couvrent aussi les technologies nécessaires à la diffusion avec ou sans fil des contenus multimédia, y compris les codes correcteurs et les formes d’ondes radio. Il participe à la standardisation internationale et nationale et est membre de la délégation française à MPEG et assumait jusqu’à présent le rôle de chef de la délégation française à JPEG.

Jean PONCE

Après des études en mathématiques à l’Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique, Jean Ponce a obtenu un doctorat de troisième cycle (1983) puis un doctorat d’état (1988) en informatique à l’Université de Paris Orsay. Il a été chercheur à l’INRIA (1982-1984), au MIT (1984-1985), et à Stanford (1985-1989), puis enseignant-chercheur au département d’informatique de l’Université d’Illinois à Urbana-Champaign (1990-2006, « full professor » de 1998 à 2006). Jean Ponce est revenu en France en 2006 et est professeur au département d’informatique de l’Ecole Normale Supérieure. Il est également responsable de l’équipe-projet WILLOW commune à l’ENS, à l’INRIA, et au CNRS. Ses recherches sont consacrées à la vision artificielle. Il est l’auteur d’un livre « Computer Vision: A Modern Approach », qui a été traduit en chinois, en japonais et en russe. Jean Ponce a été éditeur en chef de la revue « Internal Journal of Computer Vision », et le président des congrès internationaux « IEEE Conference on Computer Vision and Pattern Recognition » (1997, 2000) et « European Conference on Computer Vision » (2008). Il a reçu le titre de « IEEE Fellow » en 2003, et est le détenteur d’un brevet (« US patent ») pour ses travaux en robotique.

francoise_preteuxFrançoise PRETEUX

Françoise Prêteux, professeur à Institut Télécom et directeur du Département d’enseignement et recherche ARTEMIS de Télécom SudParis, est un expert international dans le domaine des médias numériques. Ses activités de recherche sont liées aux enjeux de la société de la communication, de l’information et de la connaissance caractérisée par la fusion des moyens de communication, des supports de l’information et des objets de connaissance. Dans ce contexte, elle développe, avec ses équipes de chercheurs, de nouveaux schémas pour la convergence des contenus numériques, des modèles mathématiques pour l’indexation et la fouille de données hétérogènes pour un accès intelligent par requête en termes de contenu. Elle intègre le paradigme de l’intelligence ambiante pour le déploiement de nouveaux services adaptables, personnalisables et reconfigurables à la demande et à la volée. Elle étudie comment garantir de façon unifiée la sécurisation au niveau des contenus, des services et des personnes. Depuis 1998, elle représente la France au sein des instances internationales de l’ISO sur les contenus multimédias et depuis 2008, elle préside la Commission française de normalisation dans ce domaine. Acteur de l’innovation ouverte, elle est depuis 2008 le directeur scientifique du laboratoire commun Institut TELECOM / Alcatel-Lucent Bell Labs France sur l’ubiquité des médias. Françoise Prêteux est ingénieur civil des Mines de Paris, docteur d’Etat ès Sciences mathématiques de l’Université Paris VI et docteur Honoris Causa de l’Université Polytechnique de Bucarest (Roumanie).


vieronJérôme VIERON 

Jérôme Viéron received the Ph.D. degree in computer science from Rennes 1 university in 1999. He joined Thomson R&D France as Research Engineer working on Advanced Video Coding. He is an active contributor to standardization efforts led by ISO and ITU-T groups. He was very active to the H264/MPEG-4 SVC standardization process. In 2007, he joined the Video Processing and Perception Lab of Technicolor R&I as Senior Scientist and explore new technologies for future video coding applications and Standards. He joined ATEME in 2011, as Advanced Research Manager. He is in charge of French and European collaborative R&D projects and works on new generation video coding technologies. He is an active contributor to the standardization process of HEVC (High Efficiency Video Coding) and is implied in the 4EVER (for Enhanced Video ExpeRience)  consortium which aims at researching, developing and promoting an enhanced Television Experience, using HEVC as well as Ultra-HD including High Dynamic Range and Wide Color Gamut.

Thomas Baudel est chercheur chez IBM, dans la division issue du rachat de ILOG. Ses activités recouvrent l’interaction homme-machine en général, plus spécifiquement la visualisation d’information, l’analyse de données et les systèmes d’automatisation de la décision. Il a publié une vingtaine de publications de premier rang et est titulaire de 4 brevets. Précedemment, il a travaillé chez Alias (maintenant Autodesk), sur Maya 1.0. Il est notamment contributeur de quelques unes de ses techniques d’interaction innovantes majeures. Auparavant, il a travaillé au Xerox Parc et à l’université de Toronto après sa thèse à l’université de Paris-Sud. Dans son temps libre, il s’interesse à l’informatique musicale et sa pédagogie. Thomas Baudel est également actif dans la communauté de la recherche: membre du conseil d’administration de l’AFIHM, expert auprès de l’ANR et de la CEE pour l’évaluation de projets de recherche européens.