Soutenues par Cap Digital & propulsées à Futur en Seine : ces entreprises qui ont marqué le CES2017

Cocorico ! Cette année encore, la scène française de l’innovation numérique a brillé par sa vitalité au CES de Las Vegas. Pour cette édition 2017, pas moins de 178 start-up tricolores ont fait le déplacement, raflant au passage une majorité de prix pour leurs innovations technologiques… c’est plus que toutes les autres délégations étrangères ! Un succès qui ne doit évidemment rien au hasard. Retour sur le parcours de ces « jeunes pousses » devenues « pépites ».   

Les pépites françaises de Las Vegas

Depuis 3 ans, la participation croissante des startups françaises au CES n’est plus à prouver : on vous en parlait l’an dernier, le phénomène prend chaque année un peu plus d’ampleur. Alors qu’elles représentaient 25% des start-up exposantes à l’Eureka Park du CES en 2015, les PME innovantes made in France constituent aujourd’hui jusqu’à 32% des démos du CES2017. Ce qui hisse l’Hexagone sur la seconde marche du podium des pays les plus représentés dans cet espace dédié aux start-up, juste derrière les USA (203 start-up).

Des entreprises qui ont fait leurs armes à Futur en Seine

Avant de retrouver ces pépites françaises à l’autre bout du monde, peut-être les aviez-vous déjà découvertes au cœur de Paris… dans les allées de Futur en Seine ou au cours d’un événement Cap Digital ? Là aussi, plus les années passent et plus le nombre de nos adhérents exposants au CES gonfle. Cette année, sur les 104 start-up franciliennes présentes à Vegas, pas moins de 42 avaient exposé à Futur en Seine (18 à #fens2016, 12 à #fens2015, 9 à #fens2014 et avant, auquel s’ajoute un prototype d’ores et déjà sélectionné pour #fens2017 et 2 participants aux événements « hors-série » FUTUR # organisés depuis septembre 2016).

Un résultat qui incarne à lui seul toute la promesse avant-gardiste de notre festival : dénicher les projets les plus innovants avant même leur commercialisation et mettre sur le devant de la scène les entreprises que le marché n’a pas encore identifiées.

startups-CES

Tous nos adhérents et exposants Futur en Seine au CES2017

Fens2016

Fens2015

 

 

 

Fens2014 et avant

Startups FUTUR #

Autres start-up
de Cap Digital présentes 

Des start-up soutenues dès le début par notre collectif

Cette promesse, nous la tenons grâce à la connaissance profonde de notre écosystème. Cap Digital fédère et soutien les acteurs de l’innovation en Île-de-France en les aidant dans leurs démarche de recherche & développement, recherche de financement, mise en place de partenariat, levée de fond, internationalisation… C’est précisément cet accompagnement, mené au quotidien par toute l’équipe de Cap Digital et par notre réseau de 120 experts, qui nous permet de dénicher les entreprises les plus prometteuses et de les mettre en lumière dès le début de leur croissance. Résultat : une douzaine de prototypes sont présentés chaque année en exclusivité mondiale lors de Futur en Seine. Les start-up LuniiStereolabsScale1-PortalBBRC (My Biody)WB TechnologiesBlueFrog Robotics, qui ont brillé cette année au CES, ont ainsi toutes présenté leur prototype lors des précédentes éditions de Futur en Seine. Notons qu’elles ont également bénéficié du soutien d’Innov’Up Proto, programme de la Région Île-de-France accordant une subvention de 100K€ max, accompagnée d’une prise en charge des coûts d’exposition de Futur en Seine.

Les succès marquants de nos membres au CES2017 :

  • Bravo à Sevenhugs pour les trois prix remportés par sa Smart remote !
  • Bravo à nos adhérents Holi, PlumeLabs, Xooloo et Kolibree toutes lauréates d’un CES Innovation Award !
  • Bravo à Blue Frog Robotics qui signe un partenariat avec iDTGV autour de ses robots Buddy !
  • Bravo à Netatmo et la solution Céliane conçue avec Legrand récompensée dans les catégories “Maison Intelligente” et “équipement de la maison”
  • Bravo à Famoco dont le smartphone sécurisé pour enfants et seniors a été maintes fois salué
  • Bravo à in&Motion et ses vestes airbag saluées par les experts
  • Bravo à La Poste qui dévoile ses « Dominos » : des objets connectés permettant d’envoyer des colis depuis sa boite aux lettres, en pressant un bouton pour prévenir son facteur puis en confirmant l’opération sur son smartphone
  • Bravo à Orosound et sa solution Tilde que vous pourrez retrouver dans les allées de Futur en Seine 2017
  • Bravo à Think & Go qui présente le premier mur d’écrans connectés

Pour aller plus loin

Participez à Futur en Seine 2017 : postulez jusqu’au 31 janvier !

cap_AAPFens2