• Santé

    Le groupe de réflexion « Santé », organisé en partenariat avec le Club Jade, vise à étudier l’impact du numérique sur le système de santé dans son ensemble.

    Prochaine réunion : le 30 Avril, 17h-19h, à Cap Digital

Le groupe de réflexion « santé » est organisé en partenariat avec le Club Jade, et vise à étudier l’impact du numérique sur le système de santé dans son ensemble. En 2013, 4 sessions permettront de comprendre et évaluer la nature profonde des transformations induites.

Session #1 : « Big Data, Grand âge et nouveaux modèles de connaissances »

Le 30 Avril, à 17h dans les locaux de Cap Digital, cette session, avec pour focale Alzheimer, posera des éléments d’analyse sur les maladies liées au grand âge et proposera un regard plus systémique sur le big data et le système de santé, avec l’apparition de mouvements et pôles d’intérêts, et l’émergence de problèmes sanitaires sur le web.

Intervenants

Andréi Mogoutov et Josiane Versini, Exvisu

Connaissance du vieillissement et de la maladie d’Alzheimer à partir d’une méthode d’approche sociale des Big Data

Approche d’analyse stratégique des données hétérogènes  avec trois types applications sur trois types de données (publications, média, net)  pour présenter, de manière concrète, le niveau de connaissance fourni et les résultats opérationnels obtenus sur les questions du vieillissement, de la maladie d’Alzheimer et du coût/prix à partir de cette méthode socio-sémantique émergente dans l’univers du Big Data.

Intervenants

– Andrei Mogoutov co founder et direction scientifique du lab d’exvisu, chercheur enseignant a l’IFRIS et MIT.

– Josiane Versini, co founder & ceo

Exvisu

Business Intelligence,  spécialisée dans le domaine d’analyse des données hétérogènes et le développement des logiciels analytiques  autour de deux concepts majeurs : le « data & text mining », appliqués aux sciences sociales et économiques et les systèmes d’information et de gestion de contenu appliqués à la gestion des projets complexes.

Charles Huot, Temis et Stéphane Schück, Kappa Santé

Impact attendu du Big Data, par Charles Huot, Temis et Stéphane Schück, Kappa Santé.

Les deux structurent collaborent dans le cadre d’un projet de R&D, ADR-Prism (Adverse Drug Reactions from Patient Reports in Social Medias).

Adresse : Cap Digital – 74, rue du faubourg Saint-Antoine, Paris 12

Les thématiques du groupe

Avec Alzheimer pour focale, la première session adressera les enjeux du grand âge et les nouveaux modèles de connaissance (avec le big data).
La seconde session abordera la « CrowdSanté » : la dynamique du Quantify Self, les forums, la peer therapy (de la thérapie de groupe à la thérapie de communauté) et des approches où le numérique prend plus de place comme sparx et les gaming therapies.

En Juin

 Télémédecine et organisation des soins, de la simple présence en ligne à internet comme espace de service public (prévention,…)

En octobre

La médecine, un nouveau métier : formation virtuelle (pulse), disparition de spécialités (radiologie, diagnostic et prescription assistés …), nouveaux paradigmes de recherche et de soins, Community Therapy Manager

En novembre

 

La santé dans le plan stratégique de Cap Digital

 

 

L’initiative TIC&Santé

Initiative TIC & Santé

Si la thématique vous attire, notez l’initiative interpôle TIC&Santé, en partenariat avec Medicen et Systematic, visant à faire émerger des projets de R&D collaboratifs autour de la santé.

 

A propos du Club Jade

Estimant que la société civile doit prendre davantage sa place dans le concert des idées, le Club JADE s’emploie à la recherche et à l’élaboration d’idées innovantes sur l’ensemble les thématiques de l’action publique.

C’est d’une approche sans a priori idéologique que l’on arrivera à déduire des principes forts, vecteurs de la fondation d’un nouveau contrat social, aux termes duquel les différentes composantes de la société auront pris plein droit sur les décisions publiques qui les concernent. En somme une démocratie pleinement collaborative…

Toutes les tendances de la société civile organisée, quelle que soit leur nature ou leur obédience idéologique, doivent ainsi participer à une réflexion qui saura considérer la crise économique et sociale comme aussi profonde qu’elle est annonciatrice d’un monde à inventer, équitable sur le plan social, viable sur le plan économique, vivable sur le plan environnemental.

C’est de la pluralité des points de vue que naîtra le projet de société le plus juste et le mieux accepté.

http://www.club-jade.fr/

 

 Think Santé