succes Categories Archives: Business

Le Groupe Medasys annonce l’acquisition de la société Netika SAS

Medasys, principal éditeur et intégrateur français de logiciels médicaux pour établissements de santé, publics et privés, dans les domaines du dossier patient, de la production de soins et des plateaux techniques (biologie, imagerie, pharmacie), annonce fin juillet l’acquisition de la société Netika SAS, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de logiciels dédiés à l’assurance qualité et à la gestion des Systèmes d’Information de Laboratoires.

Netika et les synergies attendues avec Medasys

Avec plus de 2800 établissements utilisateurs de ses solutions et une équipe de près de 70 personnes, la société strasbourgeoise Netika se positionne comme un acteur majeur du secteur des Systèmes d’Information des Laboratoires (SIL) publics et privés. Netika a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 6,1M€ pour un EBITDA de 1M€. Sa gamme de solutions interconnectées et multi-sites se compose d’un outil de gestion de l’assurance qualité (KaliLab) et d’un Système de Gestion de Laboratoires (KaliSil). Les produits Netika viennent enrichir l’offre de Medasys et permettent à l’éditeur de proposer de nouvelles solutions modulables à sa clientèle actuelle.

L’évolution de son offre et du pôle biologie, désormais composé de plus de 100 personnes, permettra au Groupe Medasys d’accroître sa présence sur le secteur privé et d’apporter une réponse complète et adaptée à tout établissement (tant privé que public).

Modalités de l’opération

Medasys a acquis l’intégralité des actions de Netika auprès de NKKD, unique actionnaire de Netika, selon les conditions et modalités suivantes :

  • Prix d’acquisition : 9,8 millions d’euros ;
  • Garantie d’actif et de passif usuelle au profit de Medasys ;
  • Durée de la garantie de passif : 3 ans à compter de ce jour (sauf en matières fiscale, sociale et douanière pour lesquelles la garantie est illimitée) ;
  • La réalisation effective du transfert de propriété est intervenue ce jour.

Financement

L’acquisition a été financée au moyen d’un prêt d’actionnaire consenti par Dedalus (actionnaire majoritaire de Medasys) au profit de Medasys d’un montant égal à 100% du prix d’acquisition. Les principales caractéristiques du prêt d’actionnaire sont les suivantes :

  • Maturité de l’avance en compte-courant à 10 ans ;
  • Exigibilité anticipée automatique en cas de changement de contrôle ;
  • Taux d’intérêt de 3,5% par an ;
  • Possibilité de conversion de la créance en cas d’opération sur capital ou d’émission d’instruments financiers.

Le Groupe se réserve toutefois la possibilité de procéder à un remboursement de manière anticipée de ce prêt d’actionnaire au moyen d’une augmentation de capital, d’un emprunt bancaire, d’une émission de titres de créance ou par tout autre moyen. Cette acquisition dans les conditions évoquées ci-dessus ainsi que les modalités de son financement ont fait l’objet d’une approbation préalable par le Directoire et le Conseil de Surveillance de Medasys.

Une offre enrichie et adaptée au secteur privé et public

En intégrant des solutions de Netika à son portefeuille de produits, Medasys est en mesure d’adresser le secteur privé avec une solution avant-gardiste dans sa méthodologie de déploiement et son urbanisation.

Pour répondre aux exigences du monde hospitalier, Netika complètera l’offre de Medasys sur le plan fonctionnel et permettra à travers ses récents succès, de répondre aux laboratoires publics de toutes tailles. KaliSil sera déployé dans les établissements/ groupements de taille moyenne (et petits établissements) et DxLab, système de gestion de laboratoire multi-sites et multi-établissements de Medasys, sera déployé au sein des grands établissements/groupements.

L’intégration de Netika au Groupe Medasys lui confère une part de marché significative dans le secteur privé et consolide sa position de leader de gestion des plateaux techniques dans le cadre de la mise en œuvre des GHT. » souligne Frédéric Vaillant, Président du Directoire de Medasys.

Netika bénéficiera également des apports du Groupe Dedalus, actionnaire majoritaire de Medasys dont le pôle de biologie représente près de 45M€, notamment de son middleware de connexion d’automates, de sa solution d’anatomopathologie et de son système expert de validation biologique.

Nous sommes heureux de soutenir la stratégie de croissance de Medasys » explique Giorgio Moretti, CEO du Groupe Dedalus. « Avec l’acquisition de la société Netika, le Groupe Dedalus, leader Européen des systèmes d’information de santé et des plateaux techniques, renforce son positionnement dans ces deux domaines. La stratégie d’expansion du Groupe, soutenue par l’actionnaire Ardian, l’un des plus grands fonds d’investissements privés en Europe fournit une aide précieuse dans le développement du marché français. Grâce aux investissements constants en R&D, qui permettent à Dedalus et à Medasys d’offrir des produits de plus en plus adaptés à l’évolution continue du marché, nous sommes en mesure de soutenir nos clients lors de cette phase d’évolution forte du système de santé français. »

Bien plus qu’une opération financière, cette acquisition permettra à Medasys d’être au plus près des attentes des biologistes. Les synergies du Groupe permettront de dynamiser le pôle diagnostic. Dans cette optique de continuité, Medasys a décidé de créer un comité stratégique dédié à la gestion des laboratoires, dont Daniel Klumpp, fondateur de Netika, assurera la vice-présidence stratégie LIS.

En savoir plus sur MEDASYS 

Plume Labs lance ​Plume.io​ pour ouvrir l’accès aux prévisions de qualité de l’air aux entreprises

La société de technologies environnementales Plume Labs annonce le 1er août le lancement de son API de prévisions de qualité de l’air à destination des entreprises, Plume.io

plume API vf

Plume Labs est une entreprise de technologies environnementales qui aide les gens à se prémunir contre la pollution. La combinaison gagnante de dispositifs intelligents et de données pratiques aident les particuliers à réduire leur exposition à la pollution de l’air, à améliorer leur bien-être et à faire plus de transparence sur l’air que nous respirons.

Trouver l’air pur : maintenant, il y a une API pour ça

En sortant Plume.io, la startup ouvre l’accès à la première plateforme de données sur la qualité de l’air en temps réel à travers le monde, pour aider les entreprises à appréhender cette question majeure pour leurs clients et parties prenantes vivant en milieu urbain.

Consommateurs et citoyens sont de plus en plus demandeurs d’information sur la qualité de l’air pour prendre des décisions, telles que le trajet à privilégier pour sortir, dans quel quartier vivre et où envoyer ses enfants pour leurs loisirs. Mais la pollution impacte également les entreprises et leurs résultats financiers. La Banque mondiale estime qu’elle coûterait 225 milliards de dollars aux employeurs et au système de santé rien qu’aux Etats-Unis. Les experts n’hésitent plus à parler de la pollution comme du “tabac du 21ème siècle” : des particuliers en viennent à attaquer les pouvoirs publics pour dénoncer leur inaction, comme cette française atteinte d’affections respiratoires attaquant le gouvernement, ou les associations environnementales intentant des plaintes contre les autorités à Londres ou à Paris. Plus les consommateurs seront sensibilisés aux problèmes de la pollution, plus la demande sera forte pour des produits cherchant à améliorer la qualité de l’air.

Les niveaux de pollution atmosphérique sont constamment en mouvement” déclare David Lissmyr CTO et co-fondateur de Plume Labs. “Depuis deux ans, nous entraînons des modèles d’intelligence artificielle pour prévoir les variations en temps réel de la pollution atmosphérique urbaine. Avec l’API de Plume, les entreprises et les gouvernements peuvent maintenant compter sur nos prévisions pour aider les gens à être mieux informés et en meilleur santé”.

L’entreprise a créé des algorithmes qui intègrent des données atmosphériques, des mesures urbaines de qualité de l’air et des estimations satellitaires pour produire une prévision des niveaux de pollution dans le monde et de leurs variation en temps réel. Les résultats de ces modèles mathématiques forment le socle de la plateforme de données massives sur la pollution de l’air de Plume, et ses plus de 10 milliards de valeurs géolocalisés générées chaque année.

L’API de Plume, maintenant disponible sur Plume.io, fournit en temps réel les niveaux de qualité de l’air toutes les heures pour les prochaines 24 heures ainsi qu’une estimation du niveau de concentration des principaux polluants nocifs pour la santé, et cela dans la majorités des zones urbaines dans le monde : les particules fines (PM2.5 et PM10), le dioxyde de nitrogène (NO2), et l’ozone (O3). La plateforme de prévisions environnementales donne également en temps réel et prévisionnel le niveau d’UV – qui peut aggraver les niveaux de pollution, comme c’est souvent le cas lors des pics de pollution du printemps et de l’été en région parisienne.

Jusqu’à maintenant, la plateforme n’était ouverte qu’à une sélection réduite de partenaires. Le journal The Economist a ainsi pu utiliser les données de Plume pour mener une enquête révélant que les gouvernements sous-estiment systématiquement l’exposition à la pollution en se basant uniquement sur une moyenne journalière. L’API de Plume a permis également d’amener des prévisions de qualité de l’air sur Amazon Echo : son ‘skill’ pour Alexa permet aux particuliers d’obtenir leurs bulletins qualité de l’air sur cette nouvelle interface vocale.

Plume Labs utilise elle-même sa plateforme pour propulser le Plume Air Report, son application d’alertes et prévisions pollution. Près de 75% des utilisateurs actifs ont changé leur routine journalière au moins une fois afin d’éviter de s’exposer à la pollution (comme par exemple reporter une séance de sport pour éviter le pic de pollution). Avec l’application, les consommateurs s’approprient l’information sur la qualité de l’air, un des facteurs clés de son
succès étant la précision des prévisions de Plume et sa couverture toujours plus étendue.

L’accès aux données permet de prendre des décisions mieux informées dans les domaines clés de notre existence. Pour Romain Lacombe, CEO et co-fondateur de Plume Labs, c’est encore plus essentiel quand il s’agit de notre santé :

La pollution de l’air est une crise mondiale, et l’industrie technologique a les outils pour permettre une prise de conscience collective – et l’obligation morale de contribuer à l’enrayer. L’API de Plume aidera les développeurs à créer de nouveaux produits qui intégreront facilement des prévisions environnementales en temps réel”.

Cet automne, Plume Labs lancera sa campagne de pré-ventes pour Flow, son capteur de pollution intelligent, après une phase beta-test à Londres. Avec le déploiement de ces capteurs mobiles, Plume pourra ajouter des données collectives et locales pour améliorer continuellement la géographie et la précision de son modèle avec des mesures participatives.

Membre de Cap Digital depuis 2015, Plume Labs a bénéficié du soutien du pôle à de nombreuses étapes de son développement : première expérimentation en public à Futur en Seine 2015 ; programme d’accélération Fast Track et accompagnement lors de sa candidature au CIN dont Plume Labs est lauréat en 2016 (Concours d’Innovation Numérique permettant de bénéficier de soutien à l’innovation).

En savoir plus sur Plume.io

PLAYZER officialise son partenariat avec Air France

Playzer, la plateforme de streaming de clips musicaux créée en 2013, propose des vidéos, clips et concerts disponibles en HD et non coupés par des publicités. La start-up française annonce son partenariat avec Air France pour intégrer Playzer dans sa programmation de divertissements à bord.

Playzer rejoint Cap Digital en 2016 pour bénéficier de l’expertise du pôle, notamment pour son déploiement à l’international. Fort de ses partenaires locaux, Cap Digital permet d’accélérer rapidement sur un marché cible. Ce mois-ci Playzer participe à la mission au Canada, aux côtés de startups et PME choisies par Cap Digital, pour mieux comprendre le marché canadien, identifier les partenaires et premiers clients, et bénéficier du StartupFest de Montréal. Organisées tout au long de l’année dans divers pays, les missions internationales permettent aux membres de consolider leur stratégie de déploiement et développer leur chiffre d’affaires à l’export.

Playzer air france

Depuis juin, sur la majorité de ses avions long-courriers, Air France propose à ses clients de regarder leur musique en clips grâce à Playzer avec un choix de quatre playlists à bord : Hits, Relax, Enfant et Monde.

C’est une grande fierté d’intégrer en exclusivité la programmation d’Air France, une première pour un acteur de streaming musique », indique François Planquette, directeur de PLAYZER.

PLAYZER est le premier acteur sur le marché français à proposer un service multi-écrans de clips vidéos musicaux à la demande sans aucune pollution publicitaire. Playzer répond à la consommation musicale des jeunes (84% des 15/30 ans écoutent régulièrement de la musique et la consomment au travers de vidéos sur Internet), et se positionne comme une plate-forme nouvelle génération, avec un contenu enrichi et orienté vers l’univers des artistes : les clips vidéos.

En partenariat avec Sony Music, Universal Music, Warner Music et Because TV, PLAYZER propose le plus large choix de clips en streaming légal sur le marché. Son catalogue est en constante augmentation avec l’arrivage quotidien de nouveautés et hits du moment attendus de tous.

Playzer

En savoir plus sur PLAYZER

IMPRIMERIE NATIONALE finalise la prise de contrôle d’une activité de THALES

Thales annonce avoir finalisé la cession de son activité de gestion d’identité au Groupe Imprimerie Nationale, l’un des leaders mondiaux de solutions sécurisées d’identité avec des clients dans plus de 68 pays. L’accord définitif concernant la cession de cette activité avait été signé en mars 2017 par Thales et le Groupe Imprimerie Nationale.

Clipboard02

En choisissant le Groupe Imprimerie Nationale, membre de Cap Digital et l’un des leaders mondiaux de solutions sécurisées d’identité, Thales souhaite offrir le meilleur potentiel de développement aux activités et aux équipes de gestion d’identité.

L’activité de gestion d’identité de Thales conçoit, développe et déploie des solutions de gestion d’identité couvrant la collecte des données d’état-civil, l’enrôlement biométrique des personnes, la gestion des systèmes identitaires incluant les bases de données, la production et la personnalisation des documents sécurisés, les systèmes de contrôle d’identité et la formation des utilisateurs. Elle emploie environ 80 personnes, toutes basées en France. En 2016, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros, et est consolidée dans le secteur opérationnel « défense et sécurité » de Thales.

Le Groupe Imprimerie National, l’un des leaders mondiaux en solutions sécurisées d’identités

Dans un monde mobile et numérique où la sécurisation des données est devenue l’enjeu majeur, le Groupe Imprimerie Nationale offre aux Etats, aux administrations et aux entreprises des solutions de composants électroniques à forte valeur ajoutée pour le domaine bancaire, des solutions complètes d’identité comprenant composants électroniques, titres sécurisés à la pointe de la technologie et des systèmes interopérables fiables et sûrs, mais aussi des services de dématérialisation innovants et performants.

Véritable entreprise d’engineering, le Groupe Imprimerie Nationale est spécialisée dans l’intégration de l’électronique et de la biométrie dans les titres d’identité et de cartes en polycarbonate. Grâce à ses nouveaux produits innovants et aux sécurités renforcées, le Groupe Imprimerie Nationale est devenu l’un des leaders mondiaux de solutions sécurisées d’identité avec des clients de premier plan dans plus de 68 pays, et un chiffre d’affaires de plus de 210 millions d’euros.

Basé à Paris, le Groupe Imprimerie Nationale dispose de deux centres de production et emploie plus de 800 salariés, dont plus d’un tiers est dédié au développement technologique.

Cette cession vise à optimiser notre portefeuille d’activités et à recentrer Thales sur les domaines en adéquation avec sa stratégie de développement. Nous avons choisi l’Imprimerie Nationale afin de tirer le meilleur parti des expertises et des technologies de pointe développées par le Groupe dans le cadre de cette activité. », explique Philippe Keryer, directeur général adjoint de Thales, Stratégie, Recherche et Technologies.

Didier Trutt, Président Directeur général du Groupe Imprimerie Nationale déclare : « Je me réjouis que cette acquisition permette au groupe Imprimerie Nationale de renforcer son leadership en tant que fournisseur de référence de solutions d’identité et de sécurité biométriques pour les Etats et les citoyens, tant en France qu’à l’International. Elle consolide notre position d’acteur-clé sur le marché de l’identité et de la sécurité en proposant une offre désormais globale : composants, produits, services numériques et systèmes au service des Etats et des citoyens. »

En savoir plus sur le Groupe Imprimerie Nationale et sur Thales

Facebook Messenger dévoile de nouvelles fonctionnalités avec Feeligo

A l’occasion du F8 2017, la conférence annuelle de Facebook qui explore l’avenir de la technologie, Feeligo a été sélectionné parmi les partenaires mis en avant pour illustrer le lancement des Chat Extensions. Cette nouvelle fonctionnalité de Messenger permet d’utiliser un bot directement dans une conversation de groupe.

stickerpicker2

Fondé en 2012 par Jonathan Levy-Bencheton et Davide Bonapersona, Feeligo crée et gère des campagnes de publicité natives sous forme de contenus rich media, comme des stickers, des gifs ou vidéos, intégrés sur les messageries instantanées, réseaux sociaux ou forums. Feeligo permet aux marques d’atteindre une audience de 600M d’utilisateurs de messageries dans le monde. Ses formats « sont utilisés cinq fois plus que les autres, obtiennent une reconnaissance de marque 100% supérieur aux formats traditionnels (type bannière) et augmentent de 15% l’intention d’achat ».

Membre de Cap Digital depuis 2015, Feeligo a été accompagné par le pôle lors de sa candidature au Startup Project AACC, programme qui créé des opportunités business et technologiques entre start-up et agences de communication. Début 2016, Feeligo et Havas Media Group ont été lauréats du Start-up projet saison 3.

StickerPicker de Feeligo choisi parmi les nouvelles fonctionnalités de Messenger

L’arrivée de StickerPicker dans les Chat Extensions de Messenger est une étape importante pour Feeligo qui lui permet :

  • de démontrer son expertise et son avance dans le domaine des Bots
  • d’offrir un nouveau moyen de diffusion du contenu Rich Media à la communauté Messenger, en plus de ceux déjà existants (l’application clavier et l’intégration native au sein des publishers partenaires).

Cette innovation dans Messenger permet à la start-up d’asseoir son leadership dans le domaine du marketing conversationnel pour les millennials. Sa technologie et son expérience sont d’importants atouts pour les marques souhaitant adresser les utilisateurs d’applications de messagerie.

La technologie Feeligo va permettre d’aider les utilisateurs à découvrir du contenu expressif chaque jour selon leur humeur et les tendances » selon Stan Chudnovsky, Vice Président Produit pour Messenger.

En savoir plus sur Feeligo 

Open Digital Education continue sa progression avec deux nouveaux projets d’envergure

Open Digital Education, la plateforme de personnalisation de services numériques pour l’éducation a été choisie par la Région Île-de-France pour équiper 130 premiers lycées, et 100 établissements scolaires de la ville de Paris (collèges, lycées et écoles d’art). 

Open digital innovation VF

Tirer profit du numérique pour améliorer l’expérience d’apprentissage

Open Digital Education est une plateforme de services numériques innovants pour l’éducation. Fondée en 2011, ODE choisit de rejoindre Cap Digital en 2012 et bénéficie depuis de son accompagnement, notamment pour son expansion à l’international : missions en Amérique Latine (Brésil, Mexique) et aux USA. Cap Digital a aussi expertisé et labellisé l’un de ses projets de R&D, financé dans le cadre du FUI 21. La société est dirigée par ses fondateurs, Arnaud Albou et Olivier Vigneau, et son capital est détenu à plus de 70% par ses salariés.

Réunissant des compétences technologiques, pédagogiques et organisationnelles, elle accompagne les collectivités locales, les établissements, les écoles et tous les acteurs du numérique éducatif à chaque étape de leurs projets, et propose des services en ligne innovants et adaptés à l’éducation. Open Digital Education est labellisée jeune entreprise innovante et réalise des investissements importants en R&D autour de l’acceptabilité des technologies à l’école, et des architectures modulaires en environnement open source.

Les services modulaires conçus avec Open Digital Education prennent la forme de différentes offres, hébergées, prêtes à l’emploi et adaptées à des projets de grande envergure. Conçus sur le modèle d’un réseau social, ONE, dédié aux écoles primaires, et NEO, pensé pour les collèges et les lycées, révolutionnent le concept d’Espace Numérique de Travail et se complètent sur des projets recherchant expérience utilisateur optimale et continuité pédagogique. Les Classes Culturelles Numériques apportent quant à elles une dimension culturelle et artistique pour des usages et projets toujours plus innovants. Open Digital Education propose un modèle open source exemplaire, au modèle économique et technique adapté à chaque projet éducatif. Elle permet de développer des usages autour d’applications simples et intuitives, et dynamise l’expérience d’apprentissage (mobilité, temps réel et objets connectés). La plateforme propose aussi de partager les innovations portées par chaque projet et réunit les conditions techniques et méthodologiques d’une véritable mutualisation.

Choisi par la Ville de Paris et la Région Ile-de-France, Open Digital Education sera utilisé par plus d’un million d’élèves d’ici fin 2017

La Région Île-de-France transforme son projet régional monlycee.net pour offrir à ses lycéens un réseau social collaboratif de nouvelle génération s’appuyant sur la plateforme Open Digital Education. Les 130.000 lycéens qui utilisent actuellement l’espace numérique de travail sont concernés par cette petite révolution dès la rentrée scolaire 2017. À terme, ce sont les 420.000 lycéens de la Région qui seront associés.

La Ville de Paris équipera à la rentrée prochaine ses 177.000 écoliers et collégiens d’un réseau éducatif s’appuyant sur la plateforme Open Digital Education. Ce projet innovant permettra de proposer, sur un même réseau d’utilisateurs, des bouquets de services différenciés adaptés à l’âge des élèves (adaptive learning) tout en favorisant une meilleure continuité entre les écoles et les collèges.

L’ensemble de l’écosystème éducatif parisien  – familles, enseignants, personnels de la ville et de l’académie, associations, … – est concerné. Dès septembre 2017, les 85 collèges du Département, les 12 lycées municipaux et les 3 écoles d’art (Boulle, Duperré et Estienne) seront déployés (environ 46.000 élèves). Les écoliers de la ville (600 écoles) seront intégrés plus progressivement au dispositif au cours des 6 prochaines années du marché.

Sur ces deux projets, le rôle d’Open Digital Education consiste à mettre à disposition la solution logicielle dans un mode hébergé (PaaS) et à participer aux opérations de conduite du changement (pilotage, formation et accompagnement).

En savoir plus sur Open Digital Education et sur monlycee.net

Dawex, Deep Algo, Plume Labs, Tinyclues et Xooloo intègrent le programme d’accélération Impact USA

Pour sa 4e édition, Ubi i/o, le programme d’accélération conçu par Business France et Bpifrance pour booster les startups françaises aux États-Unis, devient Impact USA

Après une sélection parmi une 100aine de sociétés en phase de développement commercial aux Etats-Unis, 17 start-up intègrent Impact USA et seront basées 10 semaines à San Francisco et New-York. Parmi ces lauréats, 5 start-up sont accompagnées par Cap Digital.

Impact USA

Dans le cadre du programme Impact USA, Dawex, Deep Algo, Plume Labs, Tinyclues et Xooloo vont bénéficier d’une immersion de 10 semaines aux Etats-Unis. Elles sont aussi accompagnées par Cap Digital et ont toutes bénéficié d’un ou plusieurs services du pôle.

Dawex a notamment validé sa stratégie d’implantation à l’international via le programme Scale-up de Cap Digital : le market assessment lui a permis d’analyser son potentiel au Canada et indirectement aux USA. Durant plusieurs semaines, via l’aide d’un expert local, ils ont pu décrypter et développer leur marketing-mix pour mieux confronter la start-up aux réalités des marchés visés. 

En complément des market assessment, Cap Digital réalise en continue des missions de market entry pour les entreprises qui souhaitent accélérer leur activité commerciale dans la zone géographique retenue comme prioritaire. Cet accompagnement opérationnel et de haut niveau est structuré en deux phases, appuyé par le réseau de partenaires internationaux de Cap Digital. L’objectif : adapter son business-model aux attentes des marchés locaux pour y envisager un développement commercial structuré et pérenne. La phase 1 étant une phase de tropicalisation de l’offre/service et la phase 2 une phase de roadshow avec des RDV B2B organisés avec de potentiels futurs partenaires et/ou clients.

DAWEX et PLUME LABS intègrent le campus de la Silicon Valley à San Francisco

 

DAWEX, la plateforme sécurisée pour monétiser, partager et acquérir tous types de données

Membre de Cap Digital depuis 2015, Dawex a été accompagnée par le pôle pour définir et mettre en oeuvre sa stratégie d’implantation à l’international, dans le cadre du programme Scale-Up. La mission market assessment réalisée au Canada a permis d’identifier les Etats-Unis comme un marché vaste et réceptif à la solution de Dawex.

Dawex a aussi bénéficié de l’expertise et du label Cap Digital lors de sa candidature au Concours d’Innovation Numérique (CIN) dont il a été lauréat en 2015, lui permettant d’obtenir un financement de sa R&D. La startup fait également partie du programme d’accélération de Bpifrance Le Hub.

Dawex est une place de marché de données pour monétiser, partager ou acquérir tous types des données, en toute sécurité et sans intermédiaire. C’est aussi une plateforme privée d’échange de données (Private Data Exchange) pour les partager uniquement entre partenaires.

Fondée en mars 2015 par Fabrice Tocco et Laurent Lafaye, deux entrepreneurs expérimentés dans la valorisation de données, la start-up facilite et sécurise les transactions. Grâce à son ergonomie pensée pour l’utilisateur final et sa flexibilité d’utilisation, Dawex réunit en une plateforme unique toutes les étapes et les fonctionnalités pour mener à bien une transaction de données, en intégrant les contraintes juridiques. La start-up est le tiers de confiance pour les acteurs qui souhaitent monétiser en direct tous types de données, qu’elles soient métiers, techniques, comportementales, personnelles, anonymisées ou non.

Les fournisseurs y publient une offre et mettent en valeur leurs données, tout en maîtrisant leur diffusion et droits d’utilisation. L’approche data protection by design and by default -­ (protection de la vie privée renforcée dans le nouveau règlement européen) -­‐garantit aux utilisateurs de Dawex un accompagnement permanent pour les aider à respecter leurs obligations légales en particulier lors du transfert de données à caractère personnel.

 

PLUME LABS : open data, IA et capteurs personnels connectés pour minimiser son exposition à la pollution de l'air

Plume Labs est la plateforme de prévisions atmosphériques qui aide les particuliers et les organisations à mieux faire face aux coûts humains et financiers de la pollution. Son application mobile Plume Air Report permet à ceux qui souffrent de la pollution de mieux s’en prémunir.

Membre de Cap Digital depuis 2015, Plume Labs a bénéficié du soutien du pôle à de nombreuses étapes de son développement : première expérimentation en public à Futur en Seine 2015 ; programme d’accélération Fast Track et accompagnement lors de sa candidature au CIN dont Plume Labs est lauréat en 2016 (Concours d’Innovation Numérique permettant de bénéficier de soutien à l’innovation). PlumeLabs est également suivi par Cap Digital dans ses développements à l’international.

La start-up clôture l’année 2016 par un financement en seed de 4 millions d’euros, pour accélérer sa croissance internationale et annoncer de nouveaux produits basés sur ses technologies prédictives pour l’environnement. Plume Labs va notamment dévoiler en 2017 FLOW, le premier accessoire connecté et mobile qui permet d’enregistrer, suivre et réduire l’exposition à la pollution atmosphérique -en intérieur, extérieur et en mouvement. 

 

DEEP ALGO, TINYCLUES et XOOLOO seront basées à la Silicon Alley de New-York

 

TINYCLUES, la solution d'Intelligence Artificielle pour marketeurs BtoC

Tinyclues est la solution d’IA qui permet aux marketeurs B2C de générer du revenu en engageant les 99 % de leurs clients n’ayant pas récemment exprimé une intention d’achat. Tinyclues aide de grandes marques et retailers comme Lacoste, Fnac, venteprivée.com ou ClubMed à générer du revenu incrémental durable.

Conçue directement pour les équipes marketing, la solution offerte par Tinyclues permet aux e-commerçants de cibler et de personnaliser la communication auprès de leurs clients et prospects. Elle s’appuie sur des algorithmes de « machine-learning » avancés et valorise les environnements de données hétérogènes (données déclaratives, historique d’achat et d’interaction, navigation, données sociales…), sans limitation de taille ni de complexité. L’outil permet donc aux marques et retailers d’améliorer leurs prises de parole sans sur-solliciter leurs bases clients, et d’augmenter de 30% en moyenne le revenu de leurs campagnes CRM.

Fondée en 2010, Tinyclues choisit de rejoindre Cap Digital en 2012 et bénéficie de son accompagnement notamment pour ses projets de R&D : son projet LearnClues, porté en partenariat avec l’INRIA a été expertisé et labellisé par le pôle, et soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

 

DEEP ALGO, la solution de visualisation des algorithmes pour obtenir des données fiables et des workflows intelligibles de votre application

Les problèmes d’incompréhension entre les équipes Business et les développeurs quand elles construisent des Systèmes d’Information ont pour conséquence des projets plus longs et plus coûteux que prévu. Deep Algo, une startup française de Data Science, résout ce problème en offrant en mode SaaS une documentation fonctionnelle automatique du code. Les équipes Business et IT parlent désormais le même langage en 1 clic. Deep Algo a développé une technologie unique qui permet d’extraire automatiquement les algorithmes du code et de les représenter sous un format simple. Avec Deep Algo, les algorithmes sont mis à jour, exacts et précis, et compréhensible par toutes les équipes.

Dans le cadre du programme Scale-up, Deep Algo a été accompagné par Cap Digital et son partenaire USMAC (US Market Access Center) pour amorcer les premières réflexions de son développement aux USA (market assessment) et plus particulièrement en Silicon Valley. Dans le cadre du programme Impact, Deep Algo abordera cette fois-ci la côte Est à New York.

 

XOOLOO, la start-up qui adapte les outils numériques aux usages des enfants

Xooloo est l’entreprise qui adapte les appareils numériques aux enfants et adolescents. Fondée en 2000 et membre du pôle depuis sa création en 2006, Xooloo a développé plusieurs Applications pour réinventer l’expérience numérique des jeunes avec une alternative intelligente au contrôle parental sur Internet : Xooloo App Kids, Xooloo Parents et Xooloo Coach, un coach numérique qui aide l’enfant à développer des usages responsables à travers tous ses appareils connectés (Smartphone, Tablette, Pc, Mac). Xooloo Digital Coach est lauréat du Best of Innovation Award au CES 2017.

Son rôle est de lever les barrières qui freinent l’accès des enfants aux nouvelles technologies, véritable opportunité pour les enfants et outil formidable qui va leur permettre de transformer le monde. C’est pourquoi Xooloo développe des services destinés aux enfants pour révolutionner leur expérience numérique en la rendant plus sûre, plus fun et plus simple.

Xooloo est également suivi et conseillé par Cap Digital pour ses développements à l’international.

 

Impact USA, un programme pour booster les start-up françaises aux USA

Impact USA 2017 c’est 1 accélérateur, 2 écosystèmes et 10 semaines d’immersion aux Etats-Unis. S’y ajoutent en 2017 10 semaines de coaching et de préparation intensifs en amont pour permettre aux startups d’être opérationnelles dès leur arrivée sur place. Ce coaching sera consacré notamment à affiner leurs priorités de développement, à définir leur stratégie marketing et son articulation avec la démarche commerciale, ainsi qu’à l’exercice du « pitch ».

Pour Stéphane Alisse, directeur du département Tech et Services de Business France Amérique du Nord et du programme Impact :

Se développer aux Etats-Unis est une épreuve de haut niveau, un marathon couru à la vitesse d’un sprint. Il est impératif d’avoir une préparation minutieuse, de bien définir sa stratégie d’approche du marché et d’intégrer au plus vite les codes du business à l’américaine, pour être immédiatement opérationnel une fois sur place ».

C’est pourquoi, après 10 semaines de coaching, du 17 avril au 23 juin 2017, 10 startups intégreront le campus de San Francisco (Silicon Valley) et 7 celui de New York (Silicon Alley), pour une période de 10 semaines. 

En savoir plus sur Dawex, Deep Algo, Plume Labs, Tinyclues et Xooloo

En savoir plus sur Impact USA

Harris Interactive et Proxem unissent leurs expertises et décryptent les mouvements d’opinion

Harris Interactive, institut d’études marketing et de sondages d’opinion, et Proxem, pionnier de l’analyse sémantique de données textuelles, ont allié leurs compétences respectives afin d’identifier et décrypter les grandes tendances électorales pour la Présidentielle de 2017, à travers l’analyse de la parole des Français.

site

Fondé en 2007 et membre de Cap Digital depuis 2009, Proxem est le pionnier français de l’analyse de données textuelles pour l’entreprise. Proxem a bénéficié de l’accompagnement de Cap Digital dans le cadre du programme Fast Track, qui amplifie le développement d’entreprises à fort potentiel : coaching stratégique et design, coaching au pitch et préparation à la levée de fonds. Proxem a également participé à un Challenge Big Data de Cap Digital.

L’éditeur de logiciels développe des solutions agiles et modulaires qui permettent à ses clients de transformer de vastes volumes de textes en données structurées pour les aider à prendre de meilleures décisions. Fort de l’expérience de plus de 100 projets de Big Data Analytics, Proxem accompagne les entreprises qui souhaitent tirer parti de leurs données textuelles dans les domaines de la connaissance client, des ressources humaines et de la market intelligence, en s’appuyant sur une équipe d’experts du langage (data scientists, linguistes, ingénieurs, etc). En l’espace de 10 ans, Proxem a su gagner la confiance de grands comptes tels qu’Air Liquide, Auchan ou Dassault Systèmes.

Harris Interactive mise sur l’innovation pour couvrir l’élection présidentielle de 2017

Chaque semaine Harris Interactive interroge un échantillon de plus de 2000 Français, en leur posant deux questions simples et tout à fait ouvertes : « Qu’avez-vous retenu de la campagne présidentielle cette semaine ? » et « qu’en avez-vous pensé ? ». Le but de cette initiative est de délivrer les grandes tendances de la campagne, faire émerger les événements singuliers qui ont marqué l’actualité et  fournir des données s’inscrivant dans un contexte d’opinion dynamique et non statique afin de devenir la référence auprès des formations politiques, des acteurs institutionnels, des agences de communication ou de stratégie, des entreprises …

Jean-Daniel Lévy, Directeur du département Politique & Opinion chez Harris Interactive met, avec son équipe, son expertise au service de l’analyse des mouvements d’opinion et livre chaque semaine son éclairage sur les enjeux électoraux ainsi que les forces et faiblesses des acteurs prenant la parole dans l’espace public.

En analysant la parole des Français, c’est une véritable grille de lecture de tous les acteurs de la scène politique qui est proposée aux lecteurs, afin de dégager les tendances émergentes préfigurant – parfois – les comportements électoraux.

Cette démarche s’inspire d’une conviction : « ce n’est pas toujours en posant une question que l’on obtient une réponse ». En invitant les Français à s’exprimer de la manière la plus spontanée possible, on parvient à mettre au jour ce qui leur apparaît le plus important avec leurs mots, leurs approches. Au-delà de l’analyse et de l’expertise de Harris Interactive, la démarche s’appuie sur les outils déployés par Proxem, qui permettent de traiter rapidement et efficacement une base de données conséquente et fréquemment renouvelée » indique Jean-Daniel Lévy, directeur du département Politique & Opinion de Harris Interactive.

L’analyse sémantique pour décrypter les grandes tendances politiques

Pour dégager l’essentiel de cette matière riche et spontanée, les réponses sont analysées par Proxem, pionnier de l’analyse sémantique de données textuelles.

Depuis le mois d’août, Proxem analyse chaque semaine les 2000 réponses des Français. Grâce à l’analyse sémantique, la PME y détecte les personnalités et mouvements politiques, les thématiques et événements majeurs, de manière à pouvoir en mesurer la fréquence.
L’enrichissement sémantique de Proxem couplé à la pondération et l’expertise de Harris Interactive, permet de dégager semaine après semaine les grandes tendances de la campagne et les événements singuliers qui ont marqué l’actualité.

La présidentielle de 2017 change clairement la donne et fait entrer un peu plus l’innovation numérique au cœur des enjeux politiques. Nous sommes fiers de mettre notre technologie au service de l’analyse des opinions. Ce partenariat avec Harris Interactive confirme, de façon visible et concrète, en quoi l’analyse sémantique peut œuvrer à rendre le débat politique plus transparent et lisible » commente François-Régis Chaumartin, PDG et cofondateur de Proxem.

Découvrir toutes les analyses ici

En savoir plus sur Proxem et Harris Interactive France

Natixis et PayPlug annoncent un rapprochement pour accélérer l’émergence d’un leader européen du paiement en ligne

Membre de Cap Digital depuis 2015, Natixis entre en négociation exclusive avec les actionnaires de PayPlug en vue du projet de prise de participation majoritaire de la société*. Les fondateurs conserveraient une partie du capital et la direction opérationnelle à l’issue de la transaction. Cette opération s’accompagnerait d’un investissement de 7 millions d’euros pour accélérer le développement de PayPlug en Europe.

Clipboard02

Start-up française créée en 2012 par Camille Tyan et Antoine Grimaud, PayPlug propose une solution de paiement en ligne de nouvelle génération pour les e-commerçants, qui intègre une gamme d’outils permettant d’augmenter les ventes en ligne, mais aussi de sécuriser les transactions grâce à une technologie de prédiction de fraude basée sur le machine learning. Egalement membre de Cap Digital, PayPlug a été accompagné par le pôle lors de sa candidature au concours européen Instrument PME Phase 2, qui accompagne le développement des meilleures startups et a récompensé PayPlug en 2015. 

Une augmentation de capital pour accélérer l’expansion internationale et la R&D de PayPlug

Après avoir annoncé dans les dernières semaines son lancement en Espagne et en Italie ainsi que l’obtention de son agrément d’Etablissement de Paiement européen, PayPlug entend ainsi poursuivre sa croissance en s’appuyant sur un partenaire de premier plan. L’investissement de 7 millions d’euros prévu dans le cadre de l’opération permettra à la société de poursuivre son expansion internationale et de continuer à étoffer son offre de services autour du paiement. Afin de poursuivre sa stratégie R&D et soutenir sa croissance, PayPlug a l’intention d’augmenter rapidement ses effectifs, actuellement de 25 salariés.

Un projet d’acquisition qui permettra à Natixis de renforcer son leadership sur le paiement en ligne

Clipboard03

Ce projet de prise de participation majoritaire s’inscrit dans la stratégie de Natixis de renforcer son offre sur les métiers d’acceptation du paiement en ligne. Dans le cadre de la constitution d’une ligne de métier Paiements au sein du Groupe BPCE, Natixis a engagé également le projet d’acquisition auprès de BPCE de S-money et ses filiales (Le Pot Commun, E-Cotiz et Depopass). Au terme de cette opération, Natixis regroupera autour de Natixis Payment Solutions l’ensemble des activités de paiement du Groupe y compris Natixis Intertitres. Ces opérations illustrent la forte volonté du Groupe BPCE et de Natixis d’investir significativement dans ce domaine en pleine transformation et en particulier d’être le partenaire de FinTechs innovantes.

Pour Laurent Mignon, Directeur Général de Natixis : « PayPlug est une société innovante et nous partageons avec ses fondateurs une vision commune de l’écosystème des paiements. Ce projet d’acquisition illustre la volonté de Natixis de compter parmi les acteurs importants de ce domaine stratégique, en pleine transformation et en croissance. La constitution d’une activité regroupant l’ensemble des Paiements au sein de Natixis pour le compte du Groupe BPCE qui s’engage actuellement témoigne de cette ambition. »

Pour Camille Tyan et Antoine Grimaud, fondateurs de PayPlug : « Nous sommes très heureux d’annoncer aujourd’hui ce projet de rapprochement avec un partenaire qui partage notre ambition et notre compréhension d’un marché en pleine effervescence. Notre volonté est d’accélérer le développement de PayPlug pour en faire un véritable leader du paiement en ligne sur le marché européen du e-commerce. »

* Annoncé le 8 novembre 2016, ce projet fait l’objet d’une information–consultation des instances représentatives du personnel.

Pour en savoir plus sur PayPlug et Natixis Payment Solutions

Citygoo, service urbain de covoiturage, annonce des partenariats avec VINCI Autoroute et Vianavigo

Présentation

citygooLa startup Citygoo récemment a conclu deux partenariats stratégiques afin d’ancrer le covoiturage en ville comme une véritable solution de déplacement en Ile-de-France.

Grâce à son partenariat avec VINCI Autoroutes, Citygoo lance une offre exclusive pour tous les conducteurs en Ile-de-France : bénéficier du péage gratuit sur le Duplex A86 dès lors qu’ils auront réalisé au moins un covoiturage via l’appli Citygoo en septembre ou octobre 2016.

C’est une première en France. Ce partenariat exclusif encourage les conducteurs à covoiturer plus souvent pendant leurs trajets de travail ou de loisirs. Plus d’info sur ce partenariat.

Par ailleurs, Citygoo va être intégré dans le site Vianavigo appartenant au STIF, qui souhaite mettre en avant tous les moyens de transports existants en Ile-de-France.

Vianavigo, à travers son site internet et son application mobile, permet aux franciliens d’organiser leurs trajets en toute simplicité. Désormais lorsqu’un utilisateur effectuera une simulation de trajet sur ce site, la solution Citygoo lui sera proposée au même titre que le métro, le tram ou le bus. Plus d’info sur ce partenariat.

Caractère innovant

Citygoo propose, grâce à son système de matching intelligent 100% géolocalisé et son algorithme de machine learning qui anticipe les déplacements des utilisateurs, un service de covoiturage urbain en mode dernière minute ou planifié.

L’application, qui jouit d’une communauté de 100 000 membres, la plus grande de la région parisienne, permet aux franciliens de se déplacer de banlieue à banlieue et centre-ville plus rapidement, plus écologiquement et à moindre frais.

Soutien de Cap Digital

Cap Digital accompagne la croissance de Citygoo, via ses services d’aide au financement et de coaching design.

En savoir plus sur Citygoo