succes Categories Archives: Levée de fonds

Advisor SLA lève 500k€ au premier trimestre 2018

Advisor SLA, lauréat EIP # levée de fonds du comité Fast-track de juillet 2017, a réussi une levée de fonds de 500k€ au premier trimestre 2018 permettant d’accélérer les projets de développement et d’internationalisation.

Logo-AdvisorSLA-vertical

Caractère innovant
La société Advisor, créée en janvier 2014 a développé une plateforme de service Multi-Tenants (Solution Saas multi-clients) pour la supervision de la performance (qualité de service) d’infrastructures Réseaux et Systèmes opérées par des opérateurs de télécommunication, des hébergeurs ou des Intégrateurs de services sur Internet pour les comptes de leurs clientèle Grand Compte. Le contexte est favorable au développement de l’entreprise : virtualisation, cloud : les entreprises externalisent de plus en plus leur informatique tout en étant très exigeantes sur les performances et la disponibilité. Une solution « 100% logicielle » basée sur un environnement big data.

 

 

Pour qui?

La société a démarré son développement en France avec des premiers clients clés comme Orange Business et le GIP Renater qui proposent des « services managés » à leur clientèle grands comptes. Auxquels sont venus s’ajouter d’autres belles références comme Armasuisse (réseaux pour la défense) et Swisscom.

 

Soutien de Cap Digital

Advisor est adhérente Cap Digital et a bénéficié de l’expertise de l’équipe pour décrocher le label EIP à la suite du comité Fast-track de juillet 2017.

Tinyclues lève 18 millions de dollars afin d’atteindre le marché US

Tinyclues logo

La start-up parisienne Tinyclues spécialisée dans le ciblage marketing des campagnes grâce à l’IA a levé 18 millions de dollars pour s’exporter à l’international et plus particulièrement sur le marché US. 

Une levée de fonds qui doit permettre à l’entreprise d’accélérer son développement produit et d’atteindre une phase active de recrutement.

Caractère innovant

— Fournisseur de « predictive analytics » en mode SaaS dans le Cloud

— Plusieurs modèles mathématiques utilisés, et offre conçue pour être scalable

Pour qui?

Tinyclues se positionne sur le marché du marketing prédictif en accompagnant plus de 80 grands groupes. Parmi ses clients, Tinyclues compte Air France, Cdiscount, Club Med, le groupe Fnac Darty ou encore Darty.

Soutien de Cap Digital

Tinyclues a participé à How I Met My Startup, un événement annuel qui permet de mettre en relation étudiants et jeunes diplômés avec des start-up.

OpenCell boucle une levée de fonds de 1,5 millions d’euros pour simplifier la facturation des abonnements

opencell_logoOpenCell, start-up française basée à Dijon, spécialisée dans les solutions de facturation en open source vient de réussir une levée de fonds de 1,5 millions d’euros auprès de Cap Innov’Est et Kima Ventures.

Optimiser le business model des entreprises grâce à un outil de facturation qui permet de gérer tout type d’événements de facturation (abonnement récurrent, usage, one-off…) est l’objectif de la start-up qui a d’ailleurs remporté un contrat avec Orange.

 Caractère innovant

— Opencell fournit une plate-forme prête à l’emploi pour créer et développer des activités de revenus récurrents. Concrètement la solution se base sur un moteur de facturation hautement configurable capable de gérer n’importe quel scénario sur l’utilisation ou sur l’abonnement, ce qui permet aux équipes commerciales et marketing de modifier et d’adapter facilement les offres et les fonctionnalités de soins et d’assistance client.

Pour qui?

Du point de vue sectoriel, OpenCell s’adresse en priorité aux opérateurs telco, cloud, IoT, utilities… mais aussi à tous les nouveaux usages liés à la subscription economy au sens large (transport, médias). Du point de vue géographique, la start-up est concentrée prioritairement sur l’Europe mais souhaite s’étendre à un marché mondial.

Soutien de Cap Digital

OpenCell a pu bénéficier de la visibilité de l’écosystème Cap Digital

AnotherBrain obtient 10 millions d’euros pour créer une intelligence artificielle autonome

Logo Another BrainAnother Brain, start-up parisienne spécialisée dans l’intelligence artificielle et membre de Cap Digital vient d’obtenir 10 millions d’euros afin de créer une intelligence artificielle autonome auprès des fonds Daphni, Global Founders Capital, Cathay Capital et Aglaé Ventures.

 

La start-up a réussi à fédérer autour de cette levée de fonds des investisseurs européens, américains et chinois.

Caractère innovant

— Puce électronique capable de « trouver des patterns/structures dans un flux de données » de façon autonome (non supervisée) et auto-apprenante. Concrètement c’est une intelligence artificielle qui s’inspire directement du fonctionnement élémentaire du cortex cérébral en allant plus loin que les réseaux de neurones artificiels reposant sur le deep learning puisqu’elle est capable d’apprendre d’elle-même, sans supervision humaine, et d’expliquer ses décisions.

Pour qui?

AnotherBrain est tourné vers différents marchés : celui de l’automobile, les fabricants de capteurs et d’objets intelligents ainsi que les communicants (IoT) et enfin, les fabricants de cartes serveurs.

Soutien de Cap Digital

AnotherBrain a bénéficié de l’expertise de Cap Digital lors d’un entretien réalisé avec notre équipe en juin 2017.

ContentSquare annonce une levée de fonds de 42 millions de dollars

logocontentsquareContentSquare, start-up française adhérente de Cap Digital, qui édite un logiciel en SaaS permettant de personnaliser les parcours clients pour optimiser l’expérience utilisateur a bouclé une levée de fonds de 42 millions de dollars.

 

Avec cette nouvelle levée de fonds ContentSquare, fondée 2012 au sein de l’incubateur de l’ESSEC, entend bien continuer son développement à l’étranger, après avoir fait une progression de plus de 130% sur l’ensemble de son activité dans le monde en 2017 grâce à l’ouverture de bureaux aux États-Unis et en Allemagne.

Caractère innovant

— Logiciel permettant d’optimiser, d’analyser et d’améliorer le parcours client des sites web et mobile et d’optimiser l’ergonomie pour augmenter le taux de conversion online.

Pour qui?

Content Square compte parmi ses clients de grands groupes comme Orange, Cdiscount, Vente-Privée, Yves Rocher, Canal Plus, L’Oreal, LVMH, Printemps, Cofinog, Promod, Le Printemps, Peugeot.

Soutien de Cap Digital

—  Coaching stratégie par Cap Digital en 2017

— Lauréat Pass French Tech

Adikteev lève 12 millions de dollars pour se développer à l’international

Logo AdikteevNotre adhérent Adikteev, start-up française spécialisée dans le marketing digital via une plateforme full stack, a bouclé une levée de fonds de 12 millions de dollars auprès de fonds d’investissements tels que Ring Capital, ISAI, Ventech et BNP Développement.

 

Avec cette nouvelle levée de fonds Adikteev, fondée en 2012 par Emilien Eychenne, Frédéric Leroy et Xavier Mariani, prévoit d’accélérer son développement pour élargir son déploiement à l’échelle mondiale. Pour l’instant, la société a diffusé plus de 10 000 campagnes à travers le monde.

Caractère innovant

— Plateforme combinant des algorithmes propriétaires d’intelligence artificielle, de la date et une technologie d’affichage publicitaire.

Pour qui?

Cette plateforme de marketing digital full stack s’adresse principalement aux annonceurs et développeurs d’applications mobiles afin qu’ils puissent acquérir de nouveaux clients et réengager leur audience via des campagnes publicitaires sur-mesure.

Soutien de Cap Digital

—  Lauréat Pass French Tech et programme Fast Track Mars 2015

Doctolib clôture une nouvelle levée de fonds de 35 millions d’euros

Doctolib, spécialiste de la prise de rendez-vous médicaux en ligne et des services internet aux professionnels de santé, annonce fin novembre une levée de fonds de 35 millions d’euros afin d’accélérer son développement en France et en Allemagne, et de lancer de nouveaux services.

La start-up française rejoint Cap Digital en 2017 pour bénéficier de son expertise en e-santé, domaine stratégique du pôle. Avec plus de 200 acteurs de la e-santé parmi ses adhérents, Cap Digital a développé une véritable expertise sur ce secteur et contribue au dynamisme de son écosystème. Cap Digital a notamment accompagné et labellisé Doctolib pour sa candidature au Concours d’Innovation Numérique, dont il est lauréat.

Doctolib2

Doctolib réalise cette levée de fonds pour moitié auprès de Bpifrance, déjà présent au capital, et pour moitié auprès d’Eurazeo. La start-up française signe ainsi la plus grosse levée de fonds dans le domaine de la e-santé en France cette année.

On n’avait pas du tout prévu (les 35 millions d’euros supplémentaires), mais comme la France a continué à s’envoler et que l’Allemagne était meilleure qu’attendu, on a avancé de 6-9 mois la levée de fonds pour pouvoir aller recruter », a déclaré Stanislas Niox-Chateau, président et cofondateur de Doctolib.

Lancée en 2013 par Stanislas Niox-Chateau, Ivan Schneider et Jessy Bernal, Doctolib propose aux professionnels et établissements de santé un logiciel de gestion de rendez-vous et des services pour améliorer leur activité de consultation et leur communication avec les patients. Doctolib leur permet en moyenne de réduire de 30% leur temps de secrétariat, de diminuer de 75% leur nombre de rendez-vous non honorés et de maîtriser leur visibilité sur Internet. Doctolib s’adapte à tous types de spécialités et tailles de structures (cabinets libéraux, centres de santé, cliniques, hôpitaux). Pour les patients, Doctolib facilite le parcours de soins : la recherche d’informations et la prise de rendez-vous médicaux se font gratuitement sur Internet, 24h/24 et 7j/7, et un carnet de consultations est accessible en ligne.

Doctolib est désormais consulté par 12 millions de personnes chaque mois, et au total, 30 000 praticiens et 800 établissements de santé ont recours à ses services, moyennant un abonnement mensuel de base à 109 euros. En mai dernier, Doctolib a signé le plus gros contrat de son histoire en réussissant à convaincre l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) et ses 9 000 médecins de recourir à ses services.

Une levée de fonds pour accélérer son déploiement à l’international

Déjà présente en Allemagne depuis un peu moins d’un an, Doctolib souhaite y accélérer son implantation tout en développant de nouveaux services, pour « digitaliser [plus encore] les différentes étapes du parcours de soins ».

Nous ne sommes qu’au début du marathon », a précisé Stanislas Niox-Chateau. La start-up réalise en effet sa deuxième levée en seulement un an, après avoir déjà obtenu 26 millions d’euros au mois de janvier.

La start-up prévoit de recruter 200 nouveaux collaborateurs en 2018 – en doublant notamment ses équipes d’ingénieurs – portant ses effectifs à près de 600 personnes. Renforcer ses effectifs lui permettra de soutenir son développement en Allemagne et de confirmer sa place en France.

Au cours de sa jeune histoire, la société a déjà levé 85 millions d’euros au total, auprès de fonds comme Accel ou Kerala Ventures, et d’investisseurs tels que Pierre Kosciusko-Morizet.

En savoir plus sur Doctolib

Libheros, leader français de la prise de rdv en ligne pour les soins à domicile, lève 1.1 million d’euros

Libhéros, leader français de la prise de rdv en ligne pour les soins à domicile, lève 1,1 million d’euros pour renforcer ses effectifs et accélérer sa croissance en France. Comptant déjà plusieurs centaines de professionnels de santé à domicile inscrits depuis sa commercialisation en mai 2017, Libhéros – le Héros des soins à domicile, lève des fonds pour continuer d’améliorer le quotidien des patients et des professionnels de santé. Le fonds ALIAD et quatre business angels rejoignent les investisseurs historiques.

Créé début 2016 par Florence Herry (infirmière) et Jean-Christophe Klein (ancien banquier d’affaires), Libhéros rejoint rapidement Cap Digital afin de bénéficier de son expertise, notamment en e-santé qui est un domaine stratégique du pôle depuis 2009. Plus grand collectif d’innovateurs du numérique et avec plus de 200 acteurs de la e-santé parmi ses adhérents, Cap Digital contribue au dynamisme de cet écosystème et accompagne les entreprises qui proposent des solutions numériques innovantes en santé. 

Commercialisé en mai 2017, Libheros ambitionne d’être l’acteur incontournable de l’organisation et la coordination des soins à domicile, facilitant ainsi le quotidien des patients et des professionnels de santé exerçants à domicile. La société emploie aujourd’hui environ 15 salariés basés à Paris et en province et propose l’unique solution de prise de rendez-vous en ligne qui respecte tant le Code de Déontologie des professionnels de santé que le Code de Santé Publique et le libre choix du patient.

Pour les patients et proches : la plateforme de prise de RDV en ligne pour les soins à domicile – simple, rapide et disponible 24h/24 et 7j/7

Après une hospitalisation ou une consultation médicale, les patients ou leur proche peuvent facilement organiser les soins à domicile prescrits par un médecin et prendre RDV en ligne en quelques clics avec un professionnel de santé, de leur choix, disponible et qui exerce à proximité de leur domicile. La solution s’intègre ainsi parfaitement au coeur du parcours de santé du patient.

Pour les professionnels de santé : Libhéros Pro, leur nouvel outil facilitateur du quotidien

L’application mobile Libhéros Pro, créée par et pour les professionnels de santé, est leur nouveau outil facilitateur du quotidien. Fini les appels intempestifs tout au long de la journée – l’application mobile permet non seulement de proposer aux patients la prise de rendez-vous en ligne, mais également grâce à plusieurs fonctionnalités associées de centraliser au même endroit et de manière sécurisée, toutes les informations concernant un patient.

Florence Herry, co-fondatrice et Présidente de Libhéros explique : « J’ai fait deux constats suite à mes expériences d’infirmière à l’hôpital et à domicile : le premier est qu’il y a malheureusement une vraie rupture dans la continuité des soins post hospitalisation. Les patients sont aujourd’hui lâchés dans la nature quand ils sortent de l’hôpital et doivent souvent retourner aux urgences. Le second est que les professionnels de santé exerçant à domicile sont peu outillés face à une demande croissante en soins à domicile, notamment avec le virage de la chirurgie ambulatoire. Il est temps de faire bouger les choses. Afin de répondre à cette double problématique, j’ai créé la solution Libhéros, avec en son coeur le patient et les professionnels de santé. »

Une levée de fonds pour renforcer ses effectifs et accélérer sa croissance en France

Libhéros, la solution novatrice proposant notamment la prise de rendez-vous en ligne pour l’organisation des soins à domicile, lève 1,1 million d’euros auprès d’Air Liquide Venture Capital (ALIAD), l’investisseur de capital risque du groupe Air Liquide, et de quatre autres investisseurs privés, entrepreneurs, spécialistes du secteur de la santé, des technologies innovantes et plateformes numériques, qui rejoignent les investisseurs historiques.

Libhéros s’adresse à un marché de plus de 350,000 professionnels de santé qui exercent à domicile (hors médecin), dont 110 000 infirmiers libéraux, 65 000 masseurs-kinésithérapeutes, mais également sages-femmes, pédicure-podologues, diététiciens, orthophonistes, psychologues, …

Plusieurs centaines de professionnels de santé, majoritairement basés en Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-D’azur, Ile-de-France et Nouvelle-Aquitaine utilisent déjà quotidiennement l’application mobile Libhéros Pro. La plateforme Libhéros propose aujourd’hui principalement des infirmiers, mais a pour objectif d’y intégrer rapidement l’ensemble des professions paramédicales.

Cette levée de fonds va permettre à Libhéros :

  • De consolider les régions sur lesquelles la solution est déjà présente
  • Étendre et faire connaitre le service Libhéros sur toute le France avec l’objectif d’accroître le nombre de professionnels de santé actifs et disponibles à la prise de rendez-vous en ligne sur la plateforme www.libheros.fr
  • Recruter des dénicheurs de Héros (business developer) sur toute la France, afin d’être au plus près des acteurs et des écosystèmes de santé locaux
  • Étoffer son équipe de développement technique et produits afin de proposer des solutions répondant toujours au mieux aux besoins et attentes de ses utilisateurs, patients et professionnels de santé

De nouvelles fonctionnalités pour les patients et professionnels de santé seront ainsi dévoilées au fur et à mesure sur les prochains mois, afin d’apporter aux professionnels de santé et aux patients toujours plus de confort au quotidien.

Jean-Christophe Klein, co-fondateur de Libhéros ajoute : « J’ai personnellement vécu pour mon grand-père la difficulté de trouver un infirmier à domicile. Avec Libhéros, nous ambitionnons ainsi de faciliter le quotidien des patients et de leurs proches et de réduire le nombre de recours aux urgences hospitalières, dont il faut savoir qu’aujourd’hui 12%, c’est-à-dire plus de 2,5 millions de passages par an, sont dus à des soins à domicile non faits. De plus, 90% des Français préfèrent être soignés chez eux, alors apportons leur une solution qui leur permet de répondre favorablement à leur souhait. »

Libhéros une révolution en santé innovante et facilitateur pour patients, proches et professionnels de santé à l’hôpital et à domicile !

En savoir plus Libheros

Enovap, premier vapoteur intelligent et connecté, lève 1 million d’euros

Enovap, le premier vaporisateur personnel intelligent et connecté réalise une levée de fonds d’un million d’euros. Cette augmentation de capital va lui permettre de commercialiser son dispositif en France dans un premier temps, puis à l’international en misant sur les marchés porteurs que sont l’Europe et les Etats -Unis.

Enovap rejoint Cap Digital début 2017 pour bénéficier de l’expertise du pôle, notamment pour ses projets de R&D. 

enovap levée

Premier système intelligent de gestion de la nicotine favorisant le sevrage tabagique

La technologie d’Enovap a pour objectif d’aider le fumeur à arrêter en gardant le plaisir grâce à un système intelligent de gestion de la consommation de nicotine. Enovap est persuadé de l’avenir et de l’efficacité de la cigarette électronique dans la lutte contre le tabagisme, et souhaite proposer une nouvelle voie permettant aux fumeurs de se sevrer, tout en conservant du plaisir en vapotant.

Ses travaux reposent sur un savoir-faire 100% français. Le  vaporisateur personnel a été conçu en collaboration avec des médecins tabacologues et vapoteurs experts, et le dispositif breveté repose sur plusieurs fonctionnalités encourageant chacune l’arrêt du tabac :

  • Mode manuel : Ce mode permet à l’utilisateur d’adapter manuellement sa concentration en nicotine à chaque inhalation pour une satisfaction optimale et instantanée.
  • Mode de réduction automatique : Lorsque l’utilisateur ne fume plus de cigarettes, le mode automatique peut être activé, laissant le dispositif piloter l’apport en nicotine afin de mieux encadrer l’arrêt du tabac. Le dispositif est connecté à une application mobile qui analyse les données de consommation de l’utilisateur dans le but d’anticiper ses besoins en nicotine. Une intelligence artificielle permet, si l’utilisateur le souhaite, une diminution progressive et personnalisée de l’apport en nicotine.

Le parcours prometteur de l’innovation en santé connectée

À travers cette première levée de fonds réussie, c’est l’avenir d’Enovap qui se dessine. Nous sommes fiers d’avoir validé cette étape. Cela va nous donner les moyens d’accélérer notre développement, de créer de nouveaux emplois en France et de nous déployer en Europe », précise Alexandre Scheck, fondateur d’Enovap.

Le positionnement unique de son innovation sur un marché en forte croissance a su séduire un groupe de business angels reconnus ainsi qu’une banque privée.

L’idée naît en 2013, lorsqu’ Alexandre Scheck, participe à une étude avec le professeur B. Dautzenberg sur la relation entre le dosage en nicotine et le plaisir pris en vapotant. Le concept du « Hit Control », à la base de la technologie Enovap, vient de naître.

En 2014, les cinq jeunes ingénieurs fondateurs déposent leurs brevets à l’INPI et la technologie Enovap est médaillée d’or au Concours Lépine. En juillet 2015, le projet est lauréat du concours I-Lab de BPI France. En novembre 2015, le projet prend réellement corps et la société Enovap est créée.

En avril 2016, Enovap lance sa campagne de crowdfunding sur la plateforme Wellfundr et bat des records, en atteignant 65 000€ de dons et pré-commandes. En novembre 2016, la startup collabore avec le Professeur Dautzenberg, devient partenaire du Moi(s) Sans Tabac, et propose sa technologie dans quatre hôpitaux parisiens de l’AP-HP.

En Juillet 2017, Enovap est lauréat du concours I-LAB catégorie création et développement de BPI France.

En savoir plus sur Enovap

ManoMano boucle une levée de fonds de 60 Millions d’euros, menée par General Atlantic

Leader européen sur le marché du bricolage et du jardinage, la place de marché ManoMano sécurise de nouveaux investissements et accélère son ascension. Elle annonce le 11 septembre 2017 avoir réalisé une levée de fonds en série C de 60 millions d’euros, menée par General Atlantic, un fonds d’investissement de renommée mondiale également leader sur son secteur. Les investisseurs actuels Piton Capital, Partech Ventures et le fonds Ambition Numérique géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir ont également participé au tour de table.

Membre de Cap Digital depuis 2015, ManoMano a bénéficié du programme d’accompagnement Fast Track et obtenu le Pass French Tech délivré par Cap Digital.

ManoMano mutualise l’intégralité de l’offre online du secteur, pour un bricolage plus accessible et plus abordable

Fondé en 2013 par deux passionnés de DIY et anciens capital-risqueurs Philippe de Chanville et Christian Raisson, ManoMano est un site marchand dédié au bricolage et au jardinage qui opère en France, Espagne, Italie, Allemagne, Belgique et Royaume-Uni. Avec plus d’1,9 million de clients et plus d’1.2 millions de produits référencés, l’entreprise développe une approche centrée sur l’utilisateur et une utilisation forte de la data. Elle offre ainsi à ses clients la possibilité d’accéder à des produits de jardinage et de bricolage à prix abordables, auprès d’un réseau toujours plus conséquent de marchands. ManoMano a également construit une véritable communauté de bricoleurs qui s’échangent des conseils et se soutiennent mutuellement dans leurs projets.

Nous avons créé le seul acteur du bricolage digital qui soit réellement européen. Nous voulons dupliquer notre succès français à tous les pays où nous sommes déjà présents et faire de ManoMano le leader Européen sur le segment digital du bricolage et du jardinage. Nous sommes convaincus que ce secteur représentera à terme 50% du marché global du bricolage et du jardinage. Nous voulons que ManoMano soit le leader de cette transition, » ont déclaré Philippe Chaville et Christian Raisson, cofondateurs de ManoMano.

Notre dernière levée de fonds menée par General Atlantic et la croissance fulgurante que nous connaissons, sont autant d’éléments qui témoignent du succès de notre stratégie. Ce partenariat avec General Atlantic sera l’occasion de nous appuyer sur leur expertise des places de marché et sur leur solide expérience auprès des acteurs leaders de l’innovation digitale ; c’est un soutien crucial qui nous permettra de maintenir notre fort taux de croissance”.

Une levée de fonds pour accélérer sa croissance et renforcer sa présence en Europe

Ce tour de table de 60 millions d’euros va permettre à ManoMano d’accélérer sa croissance en stimulant l’innovation et le développement de ses produits, mais aussi en renforçant sa présence en Europe.

Suite à la levée de fonds, ManoMano prévoit les actions suivantes :

  • Augmenter les investissements en marketing pour accroître la notoriété sur l’ensemble de ses marchés,
  • Améliorer les produits et l’offre de service pour les clients existants comme pour les prospects,
  • Poursuivre ses investissements en logistique et développer de nouveaux services commerciaux pour accompagner les marchands et partenaires dans la digitalisation de leur offre,
  • Recruter des profils IT & data, et agrandir des équipes de développement commercial au Royaume-Uni et en Allemagne.

« Nous pensons que les catégories bricolage et jardinage en ligne enregistrent aujourd’hui un faible taux de pénétration, et ce en dépit des avantages qu’offre le digital par rapport au circuit traditionnel : le nombre de références y est nettement plus conséquent, il est possible de rechercher et trouver facilement les produits de son choix, et l’accès à l’intégralité des informations techniques y est également bien plus simple », a commenté Chris Caulkin, Directeur de General Atlantic. “ManoMano s’est construit une réputation solide auprès de ses clients et fournisseurs en devenant rapidement un leader de l’innovation qui propose des prix extrêmement compétitifs. Nous avons hâte de collaborer avec Philippe, Christian et l’ensemble de l’équipe de ManoMano dans l’objectif d’étendre l’offre de l’entreprise et son empreinte internationale. »

Forte de 37 ans d’expérience en investissement dans plus de 250 entreprises à forte croissance globale, General Atlantic s’associe aux entrepreneurs et équipes managériales vouées à devenir des géants de l’hyper-croissance, leaders de leurs secteurs. L’entreprise dispose de 21 milliards de dollars d’actifs sous gestion au 30 juin 2017. S’appuyant sur un réseau international d’experts, General Atlantic concentre ses investissements dans cinq secteurs que sont Internet et les nouvelles technologies, les services financiers, les services aux entreprises, la vente au détail de biens de consommation et la santé. General Atlantic a une grande expertise auprès des places de marché en ligne et des e-commerçants. L’entreprise a ainsi investi auprès d’acteurs de renom tels que Grupo Axo, House of Anita Dongre, Tory Burch et Zimmermann.

Dans le cadre de l’investissement, Gabriel Caillaux, Directeur Général et coresponsable de la zone EMEA chez General Atlantic rejoindra le board de directeurs de ManoMano. Chris Caulkin, Directeur de General Atlantic, rejoindra quant à lui le board en tant qu’observateur.

En savoir plus sur ManoMano