succes Categories Archives: Maison Ville Transport

Blacknut, Enovap, K-ryole, Scortex, Sparing Vision et TheraPanacea remportent le i-LAB

i-LAB est un concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, lancé chaque année par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. 6 startup membres de Cap Digital sont lauréates de cette 19ème édition. 

iLab

i-LAB est un accélérateur de croissance pour les entreprises françaises innovantes. Avec plus de 1 820 entreprises créées en 19 ans d’existence, i-LAB s’impose comme le premier
dispositif d’amorçage en France. Il intervient en subventions et sans conditions de fonds propres, pour permettre aux entreprises de se lancer : expérimenter, innover, développer, oser. 

Ce concours rapproche aussi la recherche publique et le monde socio-économique et joue pleinement son rôle d’amorçage et de détection dans le vivier de la recherche française : plus de la moitié des entreprises lauréates du i-LAB sont issues de la recherche publique.

Très exigeant, avec un taux de sélection de l’ordre de 15 %, le concours a vocation à s’imposer comme une vitrine de l’excellence de l’entrepreneuriat français. Sa notoriété bénéficie aux lauréats dans leurs recherches ultérieures de financements publics et privés.

Cette année, le jury national a distingué 62 lauréats parmi les 400 candidatures reçues. Les lauréats ont déjà établi la preuve de concept, sont proches de la création d’entreprise ou viennent de créer leur entreprise. Ils reçoivent une subvention pouvant atteindre jusqu’à 450 000 €.

Parmi les 6 membres de Cap Digital récompensés, 3 s’inscrivent en Santé – Technologies médicales : TheraPanacea, SparingVision et Enovap. Depuis 2009, la e-santé est un domaine stratégique du pôle Cap Digital. Avec plus de 200 acteurs de la e-santé parmi ses adhérents, Cap Digital a développé une véritable expertise sur ce secteur et contribue au dynamisme de son écosystème. Cet engagement se concrétise notamment par le soutien d’entreprises qui proposent des solutions numériques innovantes en santé.

Les 3 autres lauréats membres du pôle s’inscrivent dans le domaine Numérique, technologies logicielles & communication (Scortex et Blacknut) et Mobilité (K-Ryole).   

SPARINGVISION - Développement de nouveaux traitements pour les maladies dégénératives de la rétine

Technologies médicales

Sparing Vision est l’un des 5 Grands Prix récompensés par le iLab. 

SparingVision développe de nouveaux traitements pour les maladies dégénératives de la rétine. Elle a pour objectif de transférer en clinique une stratégie thérapeutique innovante de la rétinopathie pigmentaire. La dégénérescence rétinienne héréditaire est la plus fréquente, et cette affection de la rétine qui conduit à la cécité est à ce jour incurable et représente un défi sociétal avec 40 000 patients en France et plus d’un million dans le monde. Cette maladie rare et orpheline est au cœur des préoccupations des cliniciens et des travaux des chercheurs.

Contact : Florence ALLOUCHE GHRENASSIA – fag@sparingvision.com

BLACKNUT - Service de jeux vidéo distribué depuis le cloud

Numérique, technologies logicielles & communication

BLACKNUT, nouveau venu dans l’univers des jeux vidéo, propose un service riche et « sans couture » aux joueurs qui pourront accéder en temps réel, sur tous leurs terminaux, à plusieurs centaines de jeux couvrant l’ensemble des thématiques (aventure, rétro-gaming, plate-forme, casual). BLACKNUT ouvre le champ d’expériences autour du jeu vidéo : tests de jeux en avant-première, liens forts avec les communautés, personnalisation et recommandation pour découvrir de nouveaux jeux, interaction avec les créateurs de jeu. Les éditeurs bénéficieront de tous les outils innovants fondés sur le big data pour optimiser leur proposition marketing et éditoriale. P

Pour mettre en place son service de cloud gaming, BLACKNUT va combiner de manière innovante des technologies de pointe et un savoir-faire unique : virtualisation d’application graphique interactive optimisant les coûts d’exploitation et l’interaction à travers le réseau avec des temps de réponses quasi instantanés permettant une jouabilité fluide et sans artefacts.

Contact : Olivier AVARO – olivier@blacknut.com

ENOVAP - Premier système intelligent de gestion de la nicotine

Technologies médicales

Enovap propose une cigarette électronique unique et innovante qui accompagne, par la satisfaction et le plaisir, le consommateur dans sa lutte contre le tabac. La technologie permet d’accompagner le consommateur via 2 modes :

  • mode manuel : ce mode permet d’adapter manuellement la concentration souhaitée en nicotine à chaque inhalation pour une satisfaction optimale tout au long de la journée. En répondant au besoin du consommateur tout au long de la journée, Enovap vise à considérablement augmenter les chances de quitter le tabac.
  • mode automatique : le mode automatique a pour but de désaccoutumer de la nicotine afin de réduire les risques de rechutes dans le tabac. Le dispositif est connecté en Bluetooth Low Energy à une application mobile qui stocke et analyse les données de consommation de l’utilisateur dans le but d’anticiper ses besoins en nicotine. Cette intelligence artificielle permet une diminution progressive et personnalisée de l’apport en nicotine. La technologie Enovap a été récompensée au Concours Lépine.

Contact : Alexandre SCHECK – alex@enovap.com

K-RYOLE - La remorque électrique autopropulsée qui s’attelle derrière un vélo

Électronique, traitement du signal & instrumentation

K-Ryole est une remorque électrique intelligente pour vélo qui permet de transporter jusqu’à 250 kilos sans effort. Elle se fixe sur n’importe quel vélo, classique ou électrique, en quelques secondes, et dispose d’une très grande autonomie de batterie. K-Ryole s’adresse aux professionnels du dernier kilomètre cherchant une solution pratique et rapide en zone urbaine, aux collectivités souhaitant faciliter la vie sans voitures à leurs usagers, aux parents désireux de partager les balades à vélo avec leurs enfants (cockpit de protection…), aux restaurateurs souhaitant créer des échoppes mobiles, aux artisans… Et plus largement à tous ceux qui pensent que la voiture n’est pas la meilleure solution.

Au-delà de ses fonctionnalités techniques, K-Ryole a un effet bénéfique sur la santé publique et la qualité de vie en ville et répond à la fois à l’explosion des volumes livrés et aux enjeux de la mobilité durable.
Les partenaires du projet : Centrale-Supélec, les Mines de Paris, le groupe La Poste et l’Université de Lille.

Le projet est lauréat de la GreenTech verte et a reçu le Prix du Jury à Futur en Seine 2017. Organisé par Cap Digital et soutenu par la région Ile-de-France, Futur en Seine est le plus grand événement européen dédié à l’innovation et au numérique, ouvert à tous. Il rassemble chaque année pendant 10 jours un écosystème de start-ups, grands groupes, chercheurs ainsi que 25.000 visiteurs professionnels et grand public. Pour cette 8ème édition, 200 startups ont exposé leurs innovations et six grandes thématiques étaient à l’honneur : Santé, Travail, Territoire, Commerce, Education et Industries Créatives.

SCORTEX - Une solution clé en main d’inspection visuelle automatisée pour améliorer le contrôle qualité dans l’industrie manufacturière

Numérique, technologies logicielles & communication

Scortex a pour ambition de déployer l’intelligence artificielle au cœur des usines avec une solution clé en main d’inspection visuelle automatisée. La solution permet l’amélioration du contrôle qualité dans l’industrie manufacturière. L’innovation repose sur l’implémentation d’un algorithme de deep learning.

Cette technique permet de rendre le système très simple à paramétrer : autoapprentissage sur une première série de pièces à inspecter, et capacité à utiliser le même équipement sur différentes géométries, là où les technologies classiques imposent une programmation complexe par un technicien spécialisé et des développements spécifiques pour chaque inspection. La technologie sera déployée sous la forme d’une « box » boitier électronique packagé sur lequel sera branché une caméra industrielle classique.

Contact : Aymeric DE PONTBRIAND – adepontbriand@scortex.io

THERAPANACEA - Développement d’outils numériques et intelligents nécessaires à la réalisation de la radiothérapie adaptative

TheraPanacea – Technologies médicales

TheraPanacea a pour ambition de proposer aux médecins une suite logicielle innovante, intelligente et adaptative capable de gérer l’ensemble de la chaîne du traitement de radiothérapie en intégrant l’état de l’art de la recherche en mathématiques appliquées et intelligence artificielle. Il s’agit d’augmenter la survie et la sécurité des patients, d’optimiser la chaîne de traitement et de traiter au moins deux fois plus de patients.

Le projet vise à développer les outils numériques et intelligents nécessaires à la réalisation de la radiothérapie adaptative, à travers une nouvelle brique logicielle TheraAdaptRT qui introduit le recalcul en Temps réel et in-situ (en présence du patient) du plan d’irradiation et qui tient compte de l’anatomie actuelle du patient. Si, aujourd’hui, plus de 90% des cas patients nécessitant une re-planification du traitement de radiothérapie continuent à être irradiés selon le plan original (et obsolète), cela est dû au fait que les outils appropriés pour assister les équipes médicales n’existent pas.

Fin 2016, TheraPanacea a été labellisé et accompagné par Cap Digital pour sa candidature au Concours d’Innovation Numérique dont il est également lauréat.

Contact : Nikolaos PARAGIOS – nikos.paragios@ecp.fr

En savoir plus sur les lauréats de la 19e édition du i-LAB

 

Plume Labs lève 4 millions d’euros pour son IA environnementale

Plume Labs est la plateforme de prévisions atmosphériques qui aide les particuliers et les organisations à mieux faire face aux coûts humains et financiers de la pollution. Son application mobile Plume Air Report permet à ceux qui souffrent de la pollution de mieux s’en prémunir.

Membre de Cap Digital depuis 2015, Plume Labs a bénéficié du soutien du pôle à de nombreuses étapes de son développement : première expérimentation en public à Futur en Seine 2015 ; programme d’accélération Fast Track et accompagnement lors de sa candidature au CIN dont Plume Labs est lauréat en 2016 (Concours d’Innovation Numérique permettant de bénéficier de soutien à l’innovation). 

Plume Labs clôture l’année 2016 par un financement en seed de 4 millions d’euros, pour accélérer sa croissance internationale et annoncer de nouveaux produits basés sur ses technologies prédictives pour l’environnement.

Plume Labs

L’objectif de Plume Labs : développer des outils et services à la hauteur des défis de santé environnementale

La santé environnementale cause chaque année 12.5 millions de décès, dont les deux tiers sont liés à l’exposition à la pollution atmosphérique ou une mauvaise qualité de l’air intérieur d’après l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette tragédie humaine et médicale qu’est la pollution de l’air représente aussi un coût majeur pour les économies mondiales : près de 5,000 milliards de dollars par an d’après la Banque Mondiale. Et pourtant, le secteur technologique n’a pas su jusqu’à présent développer des outils et services à la hauteur des défis de la santé environnementale.

En démocratisant l’accès à l’information sur la pollution de l’air grâce à son intelligence artificielle, la startup s’attaque à cette crise majeure en rendant l’air plus transparent, aidant les particuliers à mieux s’en prémunir pour améliorer leur santé environnementale, et les organisations à développer des produits, services ou politiques publiques pour un air plus propre.

Le Plume Air Report, son application mobile gratuite pour iPhone et Android, téléchargée par plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs à travers le monde, aide les actifs urbains à suivre leur exposition et à garder un temps d’avance sur la pollution grâce à des prévisions en temps-réel. La Plume Air Cloud API, sa plateforme de prévisions environnementales, aide les entreprises, les villes ou les organisations à mieux informer sur la qualité de l’air à développer et promouvoir des produits et services durables.

world-air-map

Fondée mi-2014 par Romain Lacombe et David Lissmyr, Plume Labs a déjà eu un impact important contre la pollution : en mars 2015, ses données avaient contribué à lancer l’alarme sur la pollution de l’air à Paris (plus élevée qu’à Pékin pendant 24h en plein pic de pollution), ce qui avait accéléré la mise en place de la circulation alternée. Les prévisions en temps réel de l’application ont aussi été largement suivies lors de l’épisode récent à Paris, Londres et en Europe du Nord, montrant la forte attente des consommateurs pour une information sur leur environnement, son impact sur leur santé, et les moyens pour se protéger.

Un financement de 4 millions € pour accélérer son développement

Plume Labs annonce le 15 décembre 2016 un premier financement de 4 millions d’euros pour développer son IA environnementale. Le tour d’amorçage de la société a été réalisé auprès de l’entrepreneur en biotechnologies et investisseur en technologies de pointe Laurent Alexandre, et complété par des aides à l’innovation de BPI France (Concours d’Innovation Numérique) et de l’Union Européenne.

Le financement aidera Plume Labs à continuer à étoffer son équipe d’experts en sciences atmosphériques et intelligence artificielle, afin d’accélérer sa croissance et le déploiement mondial de son application mobile. Plume Labs souhaite aussi appliquer sa plateforme de prévisions environnementales à de nouveaux marchés, de la ville intelligente à la santé personnalisée. Après 2 ans de recherche et développement, ce financement permettra à l’entreprise d’introduire en 2017 un capteur personnel connecté pour la qualité de l’air, embarquant ses technologies d’intelligence artificielle environnementale. Elle le présentait au public pour la toute première fois au CES de Las Vegas début janvier.

Pour Romain Lacombe, CEO et Co-Fondateur de Plume Labs : “La pollution de l’air est une cause majeure de décès évitable et une véritable tragédie pour la santé publique dans le monde. L’industrie des nouvelles technologies a les moyens — et l’obligation morale ! — de prendre les devants et de participer à résoudre cette crise. Ce financement d’amorçage nous donne les moyens de déployer nos technologies de prévision et de mesure à travers le monde, et nous sommes fiers d’avoir l’opportunité de nous attaquer à un enjeu de santé environnementale essentiel pour notre avenir.

David Lissmyr, CTO et Co-Fondateur de Plume Labs, ajoute : “Notre équipe de data scientists et d’experts en sciences atmosphériques utilise les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle pour développer notre plateforme de prévisions environnementales. Nous recrutons dans tous les domaines pour mener à bien notre mission de rendre l’air plus transparent.

La pollution urbaine est une externalité majeure pour les économies mondiales, et la santé environnementale est en passe d’être disruptée par l’intelligence artificielle et les nanotechnologies. Plume Labs a regroupé une équipe exceptionnelle, et développé une combinaison unique de technologies qui placent l’entreprise à l’avant-garde de l’industrie pour s’attaquer à ce problème à l’échelle globale.” confirme Laurent Alexandre, investisseur dans Plume Labs.

En savoir plus sur Plume Labs

MeilleursAgents lève 7 millions d’euros pour accélérer son développement

Société française créée en 2008 pour aider les particuliers à réussir leur projet immobilier, MeilleursAgents est devenu le leader européen de l’immobilier en ligne. Accompagné par Cap Digital depuis son adhésion en 2014, MeilleursAgents compte désormais 1.5 millions de visiteurs uniques chaque mois.

MeilleursAgents avait bénéficié du pass French Tech et du programme Fast Track développé par Cap Digital, qui amplifie le développement d’entreprises à fort potentiel : coaching stratégique et design, préparation à la levée de fonds et accompagnement à l’international.

Home page

Caractère innovant

Grâce à ses technologies et son équipe de conseillers, MeilleursAgents qualifie les projets immobiliers les plus aboutis et les oriente vers les professionnels les plus performants et les plus motivés (notamment auprès des agents immobiliers mais aussi prêteurs, assureurs, diagnostiqueurs…). Avec plus de 150,000 biens estimés en ligne chaque mois, MeilleursAgents met en relation les futurs vendeurs et les acheteurs actifs avec les meilleurs agents immobiliers : c’est une source d’information gratuite pour les particuliers et une solution de prospection payante pour les professionnels.

Une levée de fonds pour accélérer son développement commercial

Mi-novembre 2016, la plateforme a levé 7 millions € auprès de ses actionnaires historiques, Alven Capital et des business angels, et auprès de deux nouveaux investisseurs, le fonds Ambition Numérique géré par Bpifrance et le fonds britannique Piton Capital, spécialiste des places de marché en ligne. Il s’agit de la troisième levée de fonds de l’entreprise, qui a rassemblé 15 millions d’euros au total depuis sa création en 2008.

Après avoir multiplié par huit le nombre d’agences répertoriées sur son site, passant de 600 début 2015 à 5 000 aujourd’hui, cette nouvelle augmentation de capital va lui permettre d’accélérer son développement commercial auprès des agences. Sébastien de Lafond, président et co-fondateur de l’entreprise, précise que la levée de fonds « va nous permettre de mieux faire connaître notre offre auprès des agents immobiliers et de les convaincre que nous sommes leur allié dans la transformation numérique du marché ».

Avec un chiffre d’affaires en progression de 40% par an, la société compte 120 collaborateurs et envisage de renforcer ses effectifs, « pour offrir une expérience plus riche aux particuliers qui préparent leur projet immobilier», ajoute Sébastien de Lafond.

En savoir plus sur MeilleursAgents 

Bureau à Partager lève 2 millions € pour accélérer sa croissance

Après quatre ans d’existence, BAP a fait sa première levée de fonds à 2 millions €. L’opération a été réalisée auprès de la CDC (Caisse des Dépôts), acteur historique de l’immobilier en France. Avec cette levée, BAP va pouvoir augmenter la taille de son équipe et préparer son déploiement à l’international.

Membre de Cap Digital, BAP avait obtenu le Pass French Tech en 2015 dans le cadre du programme Fast Track qui amplifie le développement d’entreprises à fort potentiel : coaching stratégique et design, préparation à la levée de fonds et accompagnement à l’international.

Clipboard07

Lutter contre les espaces vacants en France

Créée en 2007 par Clément Alteresco et Fabernovel qui cherchaient alors des colocataires, Bureaux à Partager a été excubée en 2012. Depuis 4 ans, l’entreprise mise sur la flexibilité pour révolutionner l’immobilier de bureaux et donner une nouvelle valeur aux espaces de travail vacants. En effet, en plus de proposer des centaines d’offres de bureaux et espaces de coworking en France, BAP donne un nouveau souffle aux millions de m2 de bureaux vides en France, en les proposant à la location à des startups ou autres entreprises en pleine croissance qui ont besoin de contrats de location ultra flexibles.

En ce sens, le partage de bureaux est la solution la plus adapté car il est :

  • plus flexible : Les locataires gagnent en flexibilité avec des contrats moins engageants que le bail classique 3/6/9, ce qui leur permet de mieux maitriser leur croissance et d’être plus mobiles.
  • plus collaboratif : Le partage de bureaux permet de développer son réseau et de favoriser les échanges entre entreprises.
  • plus économique : Les prix indiqués sont des prix par poste, tous services inclus (ménage, cuisine, badge, internet).

Une levée de fonds pour accélérer sa croissance

Par son investissement dans Bureaux à Partager, la Caisse des Dépôts confirme l’importance qu’elle attache à la SmartCity, où ‘’l’immobilier de bureaux 2.0’’ permet de proposer aux entreprises en croissance les millions de mètres carrés d’espaces de bureaux actuellement vides », précise Gabrielle Gauthey, directrice des Investissements et du Développement Local de la Caisse des Dépôts. La CDC affirme ainsi une volonté commune de révolutionner l’immobilier professionnel en recyclant des ressources sous exploitées.

Grâce à ce nouveau partenariat, BAP bénéficie du soutien et de l’image de la Caisse des Dépôts, mais également de la densité de son réseau national de directions régionales, qui va lui permettre de se développer dans toute la France. Pour Clément Alteresco : « Cette levée de fonds va permettre à BAP d’accélérer son développement en France, de consolider ses équipes, actuellement de 30 personnes, avec des profils techniques, business et communication, mais également de renforcer sa communication de marque et de préparer sa croissance à l’international. »

Clipboard08

 

En savoir plus sur BAP

Citygoo, service urbain de covoiturage, annonce des partenariats avec VINCI Autoroute et Vianavigo

Présentation

citygooLa startup Citygoo récemment a conclu deux partenariats stratégiques afin d’ancrer le covoiturage en ville comme une véritable solution de déplacement en Ile-de-France.

Grâce à son partenariat avec VINCI Autoroutes, Citygoo lance une offre exclusive pour tous les conducteurs en Ile-de-France : bénéficier du péage gratuit sur le Duplex A86 dès lors qu’ils auront réalisé au moins un covoiturage via l’appli Citygoo en septembre ou octobre 2016.

C’est une première en France. Ce partenariat exclusif encourage les conducteurs à covoiturer plus souvent pendant leurs trajets de travail ou de loisirs. Plus d’info sur ce partenariat.

Par ailleurs, Citygoo va être intégré dans le site Vianavigo appartenant au STIF, qui souhaite mettre en avant tous les moyens de transports existants en Ile-de-France.

Vianavigo, à travers son site internet et son application mobile, permet aux franciliens d’organiser leurs trajets en toute simplicité. Désormais lorsqu’un utilisateur effectuera une simulation de trajet sur ce site, la solution Citygoo lui sera proposée au même titre que le métro, le tram ou le bus. Plus d’info sur ce partenariat.

Caractère innovant

Citygoo propose, grâce à son système de matching intelligent 100% géolocalisé et son algorithme de machine learning qui anticipe les déplacements des utilisateurs, un service de covoiturage urbain en mode dernière minute ou planifié.

L’application, qui jouit d’une communauté de 100 000 membres, la plus grande de la région parisienne, permet aux franciliens de se déplacer de banlieue à banlieue et centre-ville plus rapidement, plus écologiquement et à moindre frais.

Soutien de Cap Digital

Cap Digital accompagne la croissance de Citygoo, via ses services d’aide au financement et de coaching design.

En savoir plus sur Citygoo 

 

 

 

URBISMART, portée par Kaufman & Broad et Affine, remporte la première édition du concours mondial des startups lancée à l’occasion du MIPIM

Présentation

UrbismartJeudi 17 mars le jury international de la startup MIPIM Competition composé de MM. Aaron Block, Co-Founder and MD, MetaProp (New-York), Laurent Pavillon, Global Head of Business Marketing & Communications, BNP Paribas Real Estate (Paris), Prof. Carlo Ratti, Director, MIT Senseable City Lab (Boston) et Samuli Siren, Managing Partner, Redstone Digital GmbH (Berlin) a désigné la startup française URBISMART comme lauréate de la première édition de la startup MIPIM Competition.

Le MIPIM, Marché International des Professionnels de l’Immobilier (MIPIM) a créé la startup MIPIM Competition, première compétition internationale dédiée aux startups de moins de trois ans et de dix salariés, spécialisées dans l’immobilier et la gestion urbaine avec l’ambition selon Julien Sausset, Directeur du MIPIM, de mettre en exergue « des projets originaux, innovants et commercialement viables ».

La compétition lancée en septembre 2015 a permis d’organiser trois sélections successives à Londres, Hong Kong et Cannes. Parmi plus de 200 startup du monde entier, 6 finalistes ont été retenus (2 par lieux) :

– A Hong Kong, en octobre 2015, une société chinoise ; une autre singapourienne

– A Londres, en décembre 2015, une britannique et une autre irlandaise

– A Cannes, mi-mars, une danoise et une française.

Urbismartprix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la remise du prix, par Mme Caroline Pandraud et M. Laurent Pavillon de BNP Paribas Real estate partenaire de la compétition, M. Jean-Paul Rival (au centre) Directeur Général d’URBISMART, a remercié les actionnaires d’URBISMART, la foncière Affine et Kaufman & Broad, les chargeurs qui font déjà confiance à l’entreprise et ses équipes opérationnelles en France et en Allemagne.

Caractère innovant

URBISMART réinvente la chaîne logistique depuis les centres de distribution des enseignes jusqu’au coeur des villes par une approche mutualisée, multi-chargeurs (industriels et distributeurs), multi-prestataires logistiques (transporteurs et logisticiens) et multicanal (BtoB et BtoC).

Pour réussir, URBISMART propose à ses clients chargeurs de rejoindre cette innovation de procédé. Elle permet de rendre un service accru, avec une structure de coûts optimisée. Ainsi par trajet, URBISMART livre plus de produits et parcourt moins de kilomètres diminuant ainsi d’autant le prix unitaire du service rendu et les nuisances associées.

Pour qui ?

Chargeurs (industriels et distributeurs) et prestataires logistiques (transporteurs et logisticiens)

Voir de communiqué de presse

En savoir plus sur URBISMART

Qarnot computing, startup à l’origine des premiers radiateurs numériques dans le monde, signe un partenariat avec DATA4 Group, spécialiste européen du data center

Présentation

qarnotDATA4 Group, spécialiste européen du data center, et Qarnot computing, startup à l’origine des premiers radiateurs numériques dans le monde, s’associent pour créer un système de calcul haute performance unique au monde.

En s’associant, DATA4 Group (DATA4) et Qarnot computing (Qarnot) donnent naissance à un système de calcul haute performance (HPC : High Performance Computing) unique sur le marché : ce système combine la puissance informatique concentrée au sein des data centers de DATA4 et la puissance informatique décentralisée constituée par l’ensemble des radiateurs numériques de Qarnot. Avec ce système ingénieux, les deux entreprises proposent à leurs clients une offre de calcul plus efficiente et plus « verte » et entendent par-là toucher de nouvelles cibles.

En tant que partenaire stratégique, DATA4 entre au capital de Qarnot comme actionnaire corporate de référence (allouant 2,5 millions d’euros à la start-up). Elle accompagnera ainsi la startup dans sa croissance en France et en Europe. Détenue par la société d’investissement Colony Capital, DATA4 apportera à Qarnot son appui pour le déploiement de ses radiateurs numériques dans des bâtiments HQE et intelligents.

Caractère innovant

La startup Qarnot a développé un radiateur de calcul haute performance, appelé « Q.rad », dont la source de chaleur est constituée de microprocesseurs de calcul embarqués à l’intérieur de l’appareil. Ceux-ci fournissent de la puissance de calcul en mode cloud aux nombreuses entreprises ayant recours à la simulation ou à l’animation numérique (centres de recherche, banques, studios d’animation, constructeurs automobiles…). La chaleur qu’ils génèrent lorsqu’ils sont en fonctionnement permet de chauffer gratuitement et de façon plus écologique de nombreux logements et bureaux. Grâce à ce rapprochement, Qarnot proposera à ses clients des services de stockage et de réseau au sein des data centers ultra sécurisés de DATA4. Au moment des calculs intensifs, la charge sera distribuée dans les « Q.rad », cloud décentralisé de Qarnot. En cas de pics de charge, Qarnot recourra à des plateformes de calculs intensifs hébergées au sein des data centers de DATA4. Enfin, les clients de DATA4 auront un accès facilité aux ressources HPC produites par les « Q.rad » de Qarnot.

Pour gérer au mieux ce système hybride, Qarnot a créé le « Q.ware », la brique logicielle de gestion et de répartition des ressources informatiques qu’il a développée. Cette plateforme unique permet d’assurer au mieux la distribution des calculs entre plateforme informatique centralisée et cloud décentralisé et, ainsi, d’assurer une gestion fine des capacités de calcul en fonction des besoins. Un savoir-faire sur lequel DATA4 compte s’appuyer afin d’infuser dans ses propres offres d’hébergement une couche logicielle permettant de gagner en automatisation et en flexibilité.

Pour qui ?

D’un côté, les clients en calcul intensif (principalement dans la finance et l’animation ou encore le Conseil Général de Gironde), de l’autre, les clients de chauffage (marché de la smart home).

En savoir plus sur Qarnot Computing

Voir le communiqué de presse

 

The Bubbles Company a annoncé au CES un partenariat avec le PSG

Présentation

BubblesA l’occasion du salon Consumers Electronic Show qui s’est tenu à Las Vegas du 6 au 9 janvier, le Paris Saint-Germain et The Bubbles Company ont annoncé leur accord de licence dans le domaine des objets connectés @Home et du marketing communautaire.

Premier fruit de cette collaboration, la Bubble Home Paris Saint-Germain offre aux fans l’opportunité de recharger leurs portables, mais également l’accès à un univers étendu de services. Ils pourront ainsi interagir avec le club et vivre de chez eux, une expérience enrichie des matches de leur équipe : gamification, animations en direct, interaction entre les téléspectateurs et le Parc des Princes.

« Cette première collaboration sur les objets connectés va permettre à nos fans de s’ancrer encore davantage dans le quotidien du club et de bénéficier de services exclusifs pour vivre à fond leur passion, a expliqué Fabien Allègre, Directeur du Merchandising et de la diversification de la marque Paris Saint-Germain. Il s’inscrit dans la stratégie d’innovation du Paris Saint-Germain qui devient le premier club de football à intégrer un objet connecté dans sa stratégie d’animation et de fidélisation des fans. »

bubblePSG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En février, The Bubbles Company équipera également l’ensemble des espaces Hospitalités du Parc des Princes dans la logique d’amélioration de la qualité de l’accueil et des services offert aux spectateurs. La Bubble Home Paris Saint-Germain sera disponible en pré-réservation sur PSG.FR à partir du 8 février et en distribution physique dès l’été 2016 (boutiques du club, et en distribution spécialisée).

Caractère innovant

The Bubbles Company est la première infrastructure d’objets de recharge connectés et designs, dotée d’une application gratuite Mybubbles App permettant de géolocaliser et de réserver la Bubble à proximité. Les Bubbles sont disponibles dans plus de 600 lieux publics et points de vente ainsi que chez Orange, Darty, CMG Sports club, offrant des services uniques et interactifs de recharge de smartphone mais aussi de couponing et d’entertainment, au service des consommateurs et des marques.

Pour qui ?

Bars, retailers, grandes marques (Coca, L’oreal…), banques/assurances

Soutien de Cap Digital

The Bubbles Company a intégré en 2015 le programme d’accélération Scale up, lui permettant d’amorcer son développement commercial aux US, dans le cadre du programme Fast Track de Cap Digital.

En 2015, la société a également été accompagnée dans le cadre du service Coaching Design de Cap Digital; sélectionnée pour rencontrer des agences de communications lors de  l’AACC Cap Digital Startup Project, et a exposé ses premières Bubbles à Futur en Seine l’année dernière.

En savoir plus sur The Bubbles Company.

Le Collectionist lève 2M€ pour accélérer sa croissance et son développement à l’international

Présentation

le collectionistLe Collectionist a annoncé le 15 janvier une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de XAnge Private Equity, Partech Ventures et de plusieurs business angels dont Dominique Vidal et Frédéric Halley.

Cette levée va permettre l’accélération de la forte croissance de la startup, qui va utiliser ces fonds pour continuer d’investir dans sa plateforme technologique, développer ses actions marketing et commerciales, et poursuivre son développement international avec l’ouverture de nouveaux bureaux.

Pionnière de l’économie collaborative ciblant le tourisme de luxe, Le Collectionist est une plateforme de location saisonnière de propriétés de luxe avec services, qui garantit à la fois le standing de la propriété et le niveau des services associés à la location.

Le Collectionist connaît une forte croissance et propose aujourd’hui plus de 1200 propriétés dans 130 destinations à travers le monde auprès d’une clientèle largement internationale.

Caractère innovant

Le Collectionist est une marketplace, pionnière de l’économie collaborative appliquée au tourisme de luxe. Grâce à la technologie, Le Collectionist disrupte l’industrie touristique en positionnant l’expérience d’une propriété privée au coeur du séjour, proposant ainsi une nouvelle manière de choisir ses vacances et de voyager.

« Le Collectionist, c’est le mariage entre une marque haut de gamme qui garantit la qualité des biens et des services proposés (conciergerie, chefs cuisiniers,…) et la puissance d’une marketplace pour répondre aux besoins d’une clientèle mondiale. Avec la confiance de nos investisseurs, nous allons accélérer le déploiement de notre service avec toujours plus de biens uniques à la location » explique Max Aniort, Directeur exécutif et co-fondateur de Le Collectionist.

Pour qui ?

La start-up française, qui a su séduire et fidéliser une clientèle exigeante (propriétaires de belles villas qui souhaitent les louer, ainsi qu’une clientèle CSP+) à travers le monde en développant son offre dans plus de 100 destinations sur les 5 continents.

Soutien de Cap Digital

Le Collectionist a obtenu le Label EIP  (Entreprise Innovante des Pôles) dans le cadre du programme Fast Track de Cap Digital, visant à amplifier le développement d’entreprises en hyper croissance via l’accès à des services premium.

En savoir plus sur Le Collectionist.

Voir le communiqué de presse

Netatmo lève 30 millions d’euros, la plus importante levée de fonds en 2015 en France dans le secteur des objets connectés

Présentation

NetatmoLe 5 novembre 2015, Netatmo, société française spécialiste des objets connectés, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 30 millions d’euros. Cette opération a été réalisée auprès de Legrand, spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, ainsi que d’Iris Capital, du Fonds Ambition Numérique, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, et de Pascal Cagni, président et fondateur de C4 Ventures, tous trois, investisseurs historiques de Netatmo. Frédéric Potter et les autres fondateurs de Netatmo restent majoritaires.

Cette nouvelle levée de fonds témoigne du succès de la société, créée en 2011. Elle a pour objectif de financer la croissance de l’entreprise et de lui permettre de poursuivre ses innovations dans l’univers de la maison connectée.

La participation de Legrand s’inscrit dans la stratégie du groupe visant, à travers le programme Eliot, à accélérer le déploiement de l’Internet des Objets dans son offre afin de prendre une part active au développement prometteur du bâtiment connecté.

Voir le communiqué de presse

Caractère innovant

Fondée en 2011, Netatmo est reconnue pour son dynamisme et sa capacité d’innovation. Ses produits sont disponibles en Europe, aux États-Unis et en Asie.

La société commercialise actuellement plusieurs produits autour de la maison connectée :

– la Station Météo pour Smartphone, qui mesure l’environnement à l’intérieur et à l’extérieur de la maison dans plus de 170 pays

– le Thermostat pour Smartphone, dessiné par Philippe Starck, qui permet d’économiser en moyenne 37% d’énergie2 et d’optimiser le confort chez soi

– Welcome, la caméra intelligente qui reconnaît les visages grâce à sa technologie unique de reconnaissance faciale

Les trois produits de la marque ont tous été largement récompensés au « CES Innovations Design and Engineering Awards » en 2013, 2014 et 2015. Cette année, Welcome remporte 4 prix dans les catégories suivantes : « Smart Home », « Home Appliances », « Digital Imaging » et « Tech for a better World ».

Pour qui ?

Produits destinés au grand public.

Netatmo met également ses technologies à disposition des clients OEM.

Soutien de Cap Digital

  • Station météo exposée à Futur en Seine, tout comme Busit, plateforme révolutionnaire permettant de faire communiquer des objets connectés, des services Internet et des applications Web (projet porté par Yann Autissier, Samuel Hassineet Simon Uyttendaele, en partenariat avecWithings, Myfox,Parrot, Seagate et Netatmo)
  • Pitch pour le groupe de travail Linving Things : Du design à l’industrialisation et Cycle 2012
  • Pitch au Retour du CES 2014 

En savoir plus sur Netatmo