succes Categories Archives: Prix et visibilité

Blacknut, Enovap, K-ryole, Scortex, Sparing Vision et TheraPanacea remportent le i-LAB

i-LAB est un concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, lancé chaque année par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. 6 startup membres de Cap Digital sont lauréates de cette 19ème édition. 

iLab

i-LAB est un accélérateur de croissance pour les entreprises françaises innovantes. Avec plus de 1 820 entreprises créées en 19 ans d’existence, i-LAB s’impose comme le premier
dispositif d’amorçage en France. Il intervient en subventions et sans conditions de fonds propres, pour permettre aux entreprises de se lancer : expérimenter, innover, développer, oser. 

Ce concours rapproche aussi la recherche publique et le monde socio-économique et joue pleinement son rôle d’amorçage et de détection dans le vivier de la recherche française : plus de la moitié des entreprises lauréates du i-LAB sont issues de la recherche publique.

Très exigeant, avec un taux de sélection de l’ordre de 15 %, le concours a vocation à s’imposer comme une vitrine de l’excellence de l’entrepreneuriat français. Sa notoriété bénéficie aux lauréats dans leurs recherches ultérieures de financements publics et privés.

Cette année, le jury national a distingué 62 lauréats parmi les 400 candidatures reçues. Les lauréats ont déjà établi la preuve de concept, sont proches de la création d’entreprise ou viennent de créer leur entreprise. Ils reçoivent une subvention pouvant atteindre jusqu’à 450 000 €.

Parmi les 6 membres de Cap Digital récompensés, 3 s’inscrivent en Santé – Technologies médicales : TheraPanacea, SparingVision et Enovap. Depuis 2009, la e-santé est un domaine stratégique du pôle Cap Digital. Avec plus de 200 acteurs de la e-santé parmi ses adhérents, Cap Digital a développé une véritable expertise sur ce secteur et contribue au dynamisme de son écosystème. Cet engagement se concrétise notamment par le soutien d’entreprises qui proposent des solutions numériques innovantes en santé.

Les 3 autres lauréats membres du pôle s’inscrivent dans le domaine Numérique, technologies logicielles & communication (Scortex et Blacknut) et Mobilité (K-Ryole).   

SPARINGVISION - Développement de nouveaux traitements pour les maladies dégénératives de la rétine

Technologies médicales

Sparing Vision est l’un des 5 Grands Prix récompensés par le iLab. 

SparingVision développe de nouveaux traitements pour les maladies dégénératives de la rétine. Elle a pour objectif de transférer en clinique une stratégie thérapeutique innovante de la rétinopathie pigmentaire. La dégénérescence rétinienne héréditaire est la plus fréquente, et cette affection de la rétine qui conduit à la cécité est à ce jour incurable et représente un défi sociétal avec 40 000 patients en France et plus d’un million dans le monde. Cette maladie rare et orpheline est au cœur des préoccupations des cliniciens et des travaux des chercheurs.

Contact : Florence ALLOUCHE GHRENASSIA – fag@sparingvision.com

BLACKNUT - Service de jeux vidéo distribué depuis le cloud

Numérique, technologies logicielles & communication

BLACKNUT, nouveau venu dans l’univers des jeux vidéo, propose un service riche et « sans couture » aux joueurs qui pourront accéder en temps réel, sur tous leurs terminaux, à plusieurs centaines de jeux couvrant l’ensemble des thématiques (aventure, rétro-gaming, plate-forme, casual). BLACKNUT ouvre le champ d’expériences autour du jeu vidéo : tests de jeux en avant-première, liens forts avec les communautés, personnalisation et recommandation pour découvrir de nouveaux jeux, interaction avec les créateurs de jeu. Les éditeurs bénéficieront de tous les outils innovants fondés sur le big data pour optimiser leur proposition marketing et éditoriale. P

Pour mettre en place son service de cloud gaming, BLACKNUT va combiner de manière innovante des technologies de pointe et un savoir-faire unique : virtualisation d’application graphique interactive optimisant les coûts d’exploitation et l’interaction à travers le réseau avec des temps de réponses quasi instantanés permettant une jouabilité fluide et sans artefacts.

Contact : Olivier AVARO – olivier@blacknut.com

ENOVAP - Premier système intelligent de gestion de la nicotine

Technologies médicales

Enovap propose une cigarette électronique unique et innovante qui accompagne, par la satisfaction et le plaisir, le consommateur dans sa lutte contre le tabac. La technologie permet d’accompagner le consommateur via 2 modes :

  • mode manuel : ce mode permet d’adapter manuellement la concentration souhaitée en nicotine à chaque inhalation pour une satisfaction optimale tout au long de la journée. En répondant au besoin du consommateur tout au long de la journée, Enovap vise à considérablement augmenter les chances de quitter le tabac.
  • mode automatique : le mode automatique a pour but de désaccoutumer de la nicotine afin de réduire les risques de rechutes dans le tabac. Le dispositif est connecté en Bluetooth Low Energy à une application mobile qui stocke et analyse les données de consommation de l’utilisateur dans le but d’anticiper ses besoins en nicotine. Cette intelligence artificielle permet une diminution progressive et personnalisée de l’apport en nicotine. La technologie Enovap a été récompensée au Concours Lépine.

Contact : Alexandre SCHECK – alex@enovap.com

K-RYOLE - La remorque électrique autopropulsée qui s’attelle derrière un vélo

Électronique, traitement du signal & instrumentation

K-Ryole est une remorque électrique intelligente pour vélo qui permet de transporter jusqu’à 250 kilos sans effort. Elle se fixe sur n’importe quel vélo, classique ou électrique, en quelques secondes, et dispose d’une très grande autonomie de batterie. K-Ryole s’adresse aux professionnels du dernier kilomètre cherchant une solution pratique et rapide en zone urbaine, aux collectivités souhaitant faciliter la vie sans voitures à leurs usagers, aux parents désireux de partager les balades à vélo avec leurs enfants (cockpit de protection…), aux restaurateurs souhaitant créer des échoppes mobiles, aux artisans… Et plus largement à tous ceux qui pensent que la voiture n’est pas la meilleure solution.

Au-delà de ses fonctionnalités techniques, K-Ryole a un effet bénéfique sur la santé publique et la qualité de vie en ville et répond à la fois à l’explosion des volumes livrés et aux enjeux de la mobilité durable.
Les partenaires du projet : Centrale-Supélec, les Mines de Paris, le groupe La Poste et l’Université de Lille.

Le projet est lauréat de la GreenTech verte et a reçu le Prix du Jury à Futur en Seine 2017. Organisé par Cap Digital et soutenu par la région Ile-de-France, Futur en Seine est le plus grand événement européen dédié à l’innovation et au numérique, ouvert à tous. Il rassemble chaque année pendant 10 jours un écosystème de start-ups, grands groupes, chercheurs ainsi que 25.000 visiteurs professionnels et grand public. Pour cette 8ème édition, 200 startups ont exposé leurs innovations et six grandes thématiques étaient à l’honneur : Santé, Travail, Territoire, Commerce, Education et Industries Créatives.

SCORTEX - Une solution clé en main d’inspection visuelle automatisée pour améliorer le contrôle qualité dans l’industrie manufacturière

Numérique, technologies logicielles & communication

Scortex a pour ambition de déployer l’intelligence artificielle au cœur des usines avec une solution clé en main d’inspection visuelle automatisée. La solution permet l’amélioration du contrôle qualité dans l’industrie manufacturière. L’innovation repose sur l’implémentation d’un algorithme de deep learning.

Cette technique permet de rendre le système très simple à paramétrer : autoapprentissage sur une première série de pièces à inspecter, et capacité à utiliser le même équipement sur différentes géométries, là où les technologies classiques imposent une programmation complexe par un technicien spécialisé et des développements spécifiques pour chaque inspection. La technologie sera déployée sous la forme d’une « box » boitier électronique packagé sur lequel sera branché une caméra industrielle classique.

Contact : Aymeric DE PONTBRIAND – adepontbriand@scortex.io

THERAPANACEA - Développement d’outils numériques et intelligents nécessaires à la réalisation de la radiothérapie adaptative

TheraPanacea – Technologies médicales

TheraPanacea a pour ambition de proposer aux médecins une suite logicielle innovante, intelligente et adaptative capable de gérer l’ensemble de la chaîne du traitement de radiothérapie en intégrant l’état de l’art de la recherche en mathématiques appliquées et intelligence artificielle. Il s’agit d’augmenter la survie et la sécurité des patients, d’optimiser la chaîne de traitement et de traiter au moins deux fois plus de patients.

Le projet vise à développer les outils numériques et intelligents nécessaires à la réalisation de la radiothérapie adaptative, à travers une nouvelle brique logicielle TheraAdaptRT qui introduit le recalcul en Temps réel et in-situ (en présence du patient) du plan d’irradiation et qui tient compte de l’anatomie actuelle du patient. Si, aujourd’hui, plus de 90% des cas patients nécessitant une re-planification du traitement de radiothérapie continuent à être irradiés selon le plan original (et obsolète), cela est dû au fait que les outils appropriés pour assister les équipes médicales n’existent pas.

Fin 2016, TheraPanacea a été labellisé et accompagné par Cap Digital pour sa candidature au Concours d’Innovation Numérique dont il est également lauréat.

Contact : Nikolaos PARAGIOS – nikos.paragios@ecp.fr

En savoir plus sur les lauréats de la 19e édition du i-LAB

 

Juin 2017, le mois du succès pour Auxivia, la start-up au service du bien vieillir

Auxivia, la start-up française qui développe des objets connectés conçus pour améliorer le bien-être et la qualité de prise en charge des seniors, vient de lever 625 000 € en crowd equity. Accompagnée par Cap Digital elle est aussi lauréate de l’appel à projets Innov’up Proto, qui lui a permis d’obtenir un soutien financier de la région Ile-de-France pour ses travaux de R&D, et de présenter son verre connecté en juin 2017 à Futur en Seine. Le 28 juin, Auxivia a également été récompensé par la Bourse Charles Foix

Fondée en 2015, Auxivia rejoint Cap Digital en 2016 pour bénéficier de son expertise sur le secteur de la e-santé, domaine stratégique du pôle depuis 2009. Avec plus de 200 acteurs de la e-santé parmi ses adhérents, Cap Digital contribue au dynamisme de cet écosystème et son engagement se concrétise notamment par le soutien d’entreprises qui proposent des solutions numériques innovantes en santé.

Clipboard02

L’innovation au service du bien vieillir

La prévention de la déshydratation est un sujet majeur dans la bonne prise en charge des personnes âgées. Mais faute de moyens adaptés, le personnel des maisons de retraite médicalisées peine à réaliser des suivis complets et fiables. Pour répondre à cette problématique, Auxivia a développé le premier service automatisé de suivi et de traçabilité de l’hydratation. Ses verres intelligents ont été spécifiquement développés pour s’adapter au mieux aux usages des personnes âgées et de leurs aidants.

À terme, la société s’est donnée comme objectif de se positionner comme leader sur le marché des solutions innovantes pour améliorer la prise en charge des personnes âgées en maisons de retraite ainsi qu’à domicile.

Financement de sa R&D dans le cadre d’Innov’up Proto

L’appel à projets INNOV’up Proto 2017, organisé par la Région Ile-de-France en partenariat avec Cap Digital, vise à aider la réalisation de prototypes d’innovation prometteurs, porteurs de valeur ajoutée et d’emplois, illustrant le savoir-faire et l’excellence technologique des entreprises franciliennes. Il vise à diffuser la culture d’innovation sur le territoire francilien.

Lauréat de l’appel à projet en 2016, Auxivia a bénéficié de l’accompagnement technologique réalisé par Cap Digital, et a présenté les résultats de ses travaux en juin 2017 à Futur en Seine. Organisé par Cap Digital et soutenu par la région Ile-de-France, Futur en Seine est le plus grand événement européen dédié à l’innovation et au numérique, ouvert à tous. Il rassemble chaque année pendant 10 jours un écosystème de start-ups, grands groupes, chercheurs ainsi que 25.000 visiteurs professionnels et grand public. Pour cette 8ème édition six grandes thématiques étaient à l’honneur : Santé, Travail, Territoire, Commerce, Education et Industries Créatives. Auxivia a exposé aux côtés de 200 startups innovantes.

Une levée de fonds pour accélérer son développement commercial et proposer de nouveaux services

Auxivia annonce en juin 2017 avoir levé 625 000€ avec la plateforme d’investissement Sowefund, auprès d’investisseurs privés, du fonds d’entrepreneurs Cèdre Participations, et de nombreux réseaux de Business Angels (Angels Santé, Paris Business Angels, BADGE et Femmes Business Angels). Cette levée de fonds va permettre à Auxivia d’accélérer sa commercialisation et de continuer les travaux sur ses prochains services.

Auxivia remporte l’appel d’offres lancé par le Resah

Les verres connectés et intelligents développés par la start up française Auxivia ont aussi été sélectionnés par le Resah (Réseau des Acheteurs Hospitaliers). Fortement impliqué dans la Silver économie, le Resah a lancé un appel d’offres visant à sélectionner des solutions innovantes dans le domaine du bien-vieillir. Cinq entreprises ont été retenues à l’issue d’une procédure de mise en concurrence originale menée en partenariat avec des organismes experts du secteur.

Après une phase de sourcing de solutions innovantes existantes sur le marché européen, le Resah s’est appuyé sur l’avis du Groupement de coopération social et médico-social des EHPAD publics de l’Essonne pour identifier les besoins des établissements. Il a également fait appel à l’expertise de l’association Silver Valley pour rédiger un cahier des charges innovant. La méthode d’évaluation des innovations a été co-élaborée par le Resah et le Centre d’Innovation et d’Usages en Santé de Nice.

Les verres connectées et intelligents d’Auxivia ont été retenus pour ses caractéristiques innovantes :

  • identification automatique du résident qui s’hydrate
  • distinction du liquide bu de celui qui est renversé ou jeté
  • rappel lumineux à l’hydratation

La solution apporte ainsi d’importants bénéfices aux usagers et leurs proches : fiabiliser le suivi et la traçabilité des prises hydriques, rassurer les aidants et la famille, et valoriser le travail des soignants. 

Auxivia est lauréat de la Bourse Charles Foix

La Bourse Charles Foix récompense depuis 14 ans les projets innovants permettant d’améliorer la qualité de vie et l’autonomie des seniors et/ou de leurs aidants. La Bourse Charles Foix est un appel à projets national annuel qui vise à encourager et soutenir le développement de nouvelles solutions (produit, service, combinaison d’un produit et d’un service) accessibles, notamment financièrement et prioritairement aux retraités et/ou à leur entourage.

Cet appel à projets incontournable de la Silver économie applique un processus de sélection rigoureux. Les membres du jury composés de professionnels du secteur et de seniors testeurs sont particulièrement vigilants à la valeur d’usage de l’innovation proposée, aux éléments de preuve d’utilité, d’innovation, de faisabilité et de profitabilité des projets. 

Cette année Auxivia et deux autres pépites françaises ont été récompensées d’une dotation de 15000€ chacune pour leur permettre de développer davantage leurs produits et services. Le jury de la Bourse Charles Foix a été convaincu par la proposition d’Auxivia, qui vise à automatiser l’intégralité du processus de collecte et de remontée des données hydriques, via des verres connectés non intrusifs, non-stigmatisants et ergonomiques. De plus, les services développés par Auxivia s’adressent aux maisons de retraite médicalisées, mais également au secteur du maintien à domicile.

En savoir plus sur Auxivia

Expérience TV : bcom primé par l’association américaine des diffuseurs audiovisuels

L’Institut de Recherche Technologique b<>com a reçu fin avril à Las Vegas le Technology Innovation Award, trophée qui récompense les meilleures contributions à l’industrie du broadcast. Ce prix est remis chaque année en plein cœur du NABShow (National Association for Broadcasters), le plus grand événement mondial dédié à la filière audiovisuelle.

Clipboard02

Grâce à ses innovations, l’Institut de Recherche Technologique (IRT) b<>com contribue à la transformation digitale européenne. Membre de Cap Digital depuis 2016, ses 230 chercheurs développent des outils, produits et services qui facilitent la vie quotidienne. Ils se concentrent sur deux domaines de recherche : l’hypermédia (images ultra haute définition, son 3D, contenus intelligents, réalités virtuelle et augmentée…) et les réseaux ultra haut débit plus agiles (cloud, cyber-sécurité, ultra haut débit mobile, résilience des réseaux, Internet des objets…). Parmi les multiples domaines d’application de ces technologies, la e-santé permet à b<>com de participer à la révolution numérique du système médical. Issu d’un partenariat public/privé, l’IRT réunit les meilleurs experts issus du monde industriel et académique sur son campus de Rennes, et ses sites de Lannion et Brest.

Un prix convoité par les plus grands

Chaque année, plus de 100 000 visiteurs parcourent les allées du NABShow, à la rencontre de ceux qui font la TV et les contenus de demain. L’occasion pour b<>com de présenter ses innovations les plus avancées dans le domaine audiovisuel, et de bénéficier d’une visibilité majeure au sein du Futures Park, l’espace dédié aux technologies les plus prometteuses.

En plus des démonstrations présentées sur son stand, b<>com, particulièrement enthousiaste concernant sa technologie de conversion de formats audiovisuels, a choisi de la soumettre au jury des NAB Technology Innovation Awards. Cette année, b<>com remporte le 1er prix, succédant aux grands noms de l’innovation mondiale : Fraunhofer, NICT, ETRI, Cisco, Ericsson… Pour Bertrand Guilbaud, Directeur Général de b<>com, « recevoir cette distinction de la part de nos pairs, de la prestigieuse association américaine du broadcast (NAB), est une performance après moins de 5 ans d’existence. Les équipes peuvent être fières du chemin accompli. Notre plaisir est d’autant plus grand que nous ramenons le trophée en France et en Bretagne pour la seconde année consécutive. En effet en 2016, c’est un groupe d’industriels français rassemblés sur le projet 4EVER2 qui avait remporté le prix pour ses travaux sur la télévision Ultra Haute Définition ».

La technologie primée va permettre une expérience télévisuelle inédite

Avec cette solution, notre objectif est de permettre à tous, professionnels comme consommateurs, de pouvoir profiter de l’exceptionnel sentiment d’immersion rendu possible par la toute dernière génération de téléviseurs HDR (High Dynamic Range). Nous ouvrons la voie à de nouveaux modèles d’affaires en offrant la maitrise de la qualité du contenu tout au long de la chaine de valeur, depuis la caméra jusqu’au téléviseur », indique Bertrand Guilbaud, Directeur Général de b<>com.

Ce prix vient récompenser une technologie très prometteuse conçue dans les laboratoires de b<>com et qui vise à proposer une expérience télévisuelle inégalée. Parmi toutes les nouvelles améliorations qu’apporte la génération d’images en Ultra Haute Définition, c’est le High Dynamic Range (HDR) qui apparaît comme le plus prometteur (il amélioré le contraste, la saturation des couleurs et l’impression de profondeur des images). Cette solution répond à une attente forte des acteurs sur toute la chaîne de production audiovisuelle : fabricant de caméras, infrastructures de production, de diffusion, fabricants de TV qui souhaitent offrir aux téléspectateurs des images de meilleure qualité.

Prochaine étape pour b<>com : de nouvelles implémentations de la technologie à l’IBC, the International Broadcasting Convention, la version européenne du NABShow qui aura lieu en septembre à Amsterdam.

En savoir plus sur b<>com

Dawex, Deep Algo, Plume Labs, Tinyclues et Xooloo intègrent le programme d’accélération Impact USA

Pour sa 4e édition, Ubi i/o, le programme d’accélération conçu par Business France et Bpifrance pour booster les startups françaises aux États-Unis, devient Impact USA

Après une sélection parmi une 100aine de sociétés en phase de développement commercial aux Etats-Unis, 17 start-up intègrent Impact USA et seront basées 10 semaines à San Francisco et New-York. Parmi ces lauréats, 5 start-up sont accompagnées par Cap Digital.

Impact USA

Dans le cadre du programme Impact USA, Dawex, Deep Algo, Plume Labs, Tinyclues et Xooloo vont bénéficier d’une immersion de 10 semaines aux Etats-Unis. Elles sont aussi accompagnées par Cap Digital et ont toutes bénéficié d’un ou plusieurs services du pôle.

Dawex a notamment validé sa stratégie d’implantation à l’international via le programme Scale-up de Cap Digital : le market assessment lui a permis d’analyser son potentiel au Canada et indirectement aux USA. Durant plusieurs semaines, via l’aide d’un expert local, ils ont pu décrypter et développer leur marketing-mix pour mieux confronter la start-up aux réalités des marchés visés. 

En complément des market assessment, Cap Digital réalise en continue des missions de market entry pour les entreprises qui souhaitent accélérer leur activité commerciale dans la zone géographique retenue comme prioritaire. Cet accompagnement opérationnel et de haut niveau est structuré en deux phases, appuyé par le réseau de partenaires internationaux de Cap Digital. L’objectif : adapter son business-model aux attentes des marchés locaux pour y envisager un développement commercial structuré et pérenne. La phase 1 étant une phase de tropicalisation de l’offre/service et la phase 2 une phase de roadshow avec des RDV B2B organisés avec de potentiels futurs partenaires et/ou clients.

DAWEX et PLUME LABS intègrent le campus de la Silicon Valley à San Francisco

 

DAWEX, la plateforme sécurisée pour monétiser, partager et acquérir tous types de données

Membre de Cap Digital depuis 2015, Dawex a été accompagnée par le pôle pour définir et mettre en oeuvre sa stratégie d’implantation à l’international, dans le cadre du programme Scale-Up. La mission market assessment réalisée au Canada a permis d’identifier les Etats-Unis comme un marché vaste et réceptif à la solution de Dawex.

Dawex a aussi bénéficié de l’expertise et du label Cap Digital lors de sa candidature au Concours d’Innovation Numérique (CIN) dont il a été lauréat en 2015, lui permettant d’obtenir un financement de sa R&D. La startup fait également partie du programme d’accélération de Bpifrance Le Hub.

Dawex est une place de marché de données pour monétiser, partager ou acquérir tous types des données, en toute sécurité et sans intermédiaire. C’est aussi une plateforme privée d’échange de données (Private Data Exchange) pour les partager uniquement entre partenaires.

Fondée en mars 2015 par Fabrice Tocco et Laurent Lafaye, deux entrepreneurs expérimentés dans la valorisation de données, la start-up facilite et sécurise les transactions. Grâce à son ergonomie pensée pour l’utilisateur final et sa flexibilité d’utilisation, Dawex réunit en une plateforme unique toutes les étapes et les fonctionnalités pour mener à bien une transaction de données, en intégrant les contraintes juridiques. La start-up est le tiers de confiance pour les acteurs qui souhaitent monétiser en direct tous types de données, qu’elles soient métiers, techniques, comportementales, personnelles, anonymisées ou non.

Les fournisseurs y publient une offre et mettent en valeur leurs données, tout en maîtrisant leur diffusion et droits d’utilisation. L’approche data protection by design and by default -­ (protection de la vie privée renforcée dans le nouveau règlement européen) -­‐garantit aux utilisateurs de Dawex un accompagnement permanent pour les aider à respecter leurs obligations légales en particulier lors du transfert de données à caractère personnel.

 

PLUME LABS : open data, IA et capteurs personnels connectés pour minimiser son exposition à la pollution de l'air

Plume Labs est la plateforme de prévisions atmosphériques qui aide les particuliers et les organisations à mieux faire face aux coûts humains et financiers de la pollution. Son application mobile Plume Air Report permet à ceux qui souffrent de la pollution de mieux s’en prémunir.

Membre de Cap Digital depuis 2015, Plume Labs a bénéficié du soutien du pôle à de nombreuses étapes de son développement : première expérimentation en public à Futur en Seine 2015 ; programme d’accélération Fast Track et accompagnement lors de sa candidature au CIN dont Plume Labs est lauréat en 2016 (Concours d’Innovation Numérique permettant de bénéficier de soutien à l’innovation). PlumeLabs est également suivi par Cap Digital dans ses développements à l’international.

La start-up clôture l’année 2016 par un financement en seed de 4 millions d’euros, pour accélérer sa croissance internationale et annoncer de nouveaux produits basés sur ses technologies prédictives pour l’environnement. Plume Labs va notamment dévoiler en 2017 FLOW, le premier accessoire connecté et mobile qui permet d’enregistrer, suivre et réduire l’exposition à la pollution atmosphérique -en intérieur, extérieur et en mouvement. 

 

DEEP ALGO, TINYCLUES et XOOLOO seront basées à la Silicon Alley de New-York

 

TINYCLUES, la solution d'Intelligence Artificielle pour marketeurs BtoC

Tinyclues est la solution d’IA qui permet aux marketeurs B2C de générer du revenu en engageant les 99 % de leurs clients n’ayant pas récemment exprimé une intention d’achat. Tinyclues aide de grandes marques et retailers comme Lacoste, Fnac, venteprivée.com ou ClubMed à générer du revenu incrémental durable.

Conçue directement pour les équipes marketing, la solution offerte par Tinyclues permet aux e-commerçants de cibler et de personnaliser la communication auprès de leurs clients et prospects. Elle s’appuie sur des algorithmes de « machine-learning » avancés et valorise les environnements de données hétérogènes (données déclaratives, historique d’achat et d’interaction, navigation, données sociales…), sans limitation de taille ni de complexité. L’outil permet donc aux marques et retailers d’améliorer leurs prises de parole sans sur-solliciter leurs bases clients, et d’augmenter de 30% en moyenne le revenu de leurs campagnes CRM.

Fondée en 2010, Tinyclues choisit de rejoindre Cap Digital en 2012 et bénéficie de son accompagnement notamment pour ses projets de R&D : son projet LearnClues, porté en partenariat avec l’INRIA a été expertisé et labellisé par le pôle, et soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

 

DEEP ALGO, la solution de visualisation des algorithmes pour obtenir des données fiables et des workflows intelligibles de votre application

Les problèmes d’incompréhension entre les équipes Business et les développeurs quand elles construisent des Systèmes d’Information ont pour conséquence des projets plus longs et plus coûteux que prévu. Deep Algo, une startup française de Data Science, résout ce problème en offrant en mode SaaS une documentation fonctionnelle automatique du code. Les équipes Business et IT parlent désormais le même langage en 1 clic. Deep Algo a développé une technologie unique qui permet d’extraire automatiquement les algorithmes du code et de les représenter sous un format simple. Avec Deep Algo, les algorithmes sont mis à jour, exacts et précis, et compréhensible par toutes les équipes.

Dans le cadre du programme Scale-up, Deep Algo a été accompagné par Cap Digital et son partenaire USMAC (US Market Access Center) pour amorcer les premières réflexions de son développement aux USA (market assessment) et plus particulièrement en Silicon Valley. Dans le cadre du programme Impact, Deep Algo abordera cette fois-ci la côte Est à New York.

 

XOOLOO, la start-up qui adapte les outils numériques aux usages des enfants

Xooloo est l’entreprise qui adapte les appareils numériques aux enfants et adolescents. Fondée en 2000 et membre du pôle depuis sa création en 2006, Xooloo a développé plusieurs Applications pour réinventer l’expérience numérique des jeunes avec une alternative intelligente au contrôle parental sur Internet : Xooloo App Kids, Xooloo Parents et Xooloo Coach, un coach numérique qui aide l’enfant à développer des usages responsables à travers tous ses appareils connectés (Smartphone, Tablette, Pc, Mac). Xooloo Digital Coach est lauréat du Best of Innovation Award au CES 2017.

Son rôle est de lever les barrières qui freinent l’accès des enfants aux nouvelles technologies, véritable opportunité pour les enfants et outil formidable qui va leur permettre de transformer le monde. C’est pourquoi Xooloo développe des services destinés aux enfants pour révolutionner leur expérience numérique en la rendant plus sûre, plus fun et plus simple.

Xooloo est également suivi et conseillé par Cap Digital pour ses développements à l’international.

 

Impact USA, un programme pour booster les start-up françaises aux USA

Impact USA 2017 c’est 1 accélérateur, 2 écosystèmes et 10 semaines d’immersion aux Etats-Unis. S’y ajoutent en 2017 10 semaines de coaching et de préparation intensifs en amont pour permettre aux startups d’être opérationnelles dès leur arrivée sur place. Ce coaching sera consacré notamment à affiner leurs priorités de développement, à définir leur stratégie marketing et son articulation avec la démarche commerciale, ainsi qu’à l’exercice du « pitch ».

Pour Stéphane Alisse, directeur du département Tech et Services de Business France Amérique du Nord et du programme Impact :

Se développer aux Etats-Unis est une épreuve de haut niveau, un marathon couru à la vitesse d’un sprint. Il est impératif d’avoir une préparation minutieuse, de bien définir sa stratégie d’approche du marché et d’intégrer au plus vite les codes du business à l’américaine, pour être immédiatement opérationnel une fois sur place ».

C’est pourquoi, après 10 semaines de coaching, du 17 avril au 23 juin 2017, 10 startups intégreront le campus de San Francisco (Silicon Valley) et 7 celui de New York (Silicon Alley), pour une période de 10 semaines. 

En savoir plus sur Dawex, Deep Algo, Plume Labs, Tinyclues et Xooloo

En savoir plus sur Impact USA

OncoSNIPE® bénéficie d’une aide de 7,7 millions d’euros du Programme d’investissements d’avenir (PIA)

ONCODESIGN, société biotechnologique au service de l’industrie pharmaceutique pour la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu, annonce le 7 février 2017 l’accord du Premier Ministre pour soutenir financièrement son programme stratégique OncoSNIPE ®.

Oncodesign

Créée il y a plus de 20 ans par le Dr. Philippe Genne, Oncodesign est une entreprise biotechnologique qui maximise les chances de succès de l’industrie pharmaceutique pour découvrir de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 600 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie et imagerie médicale de pointe, Oncodesign est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace.

Son projet OncoSNIPE® a pour objectif le développement et la mise en œuvre d’approches bio-informatiques faisant appel à des méthodologies basées entre autres sur l’intelligence artificielle, l’apprentissage statistique et l’enrichissement sémantique qui doivent permettre l’identification et la caractérisation de patients résistants aux traitements anti-cancéreux et ainsi orienter la recherche et le développement de solutions thérapeutiques spécifiques à travers l’identification de nouvelles cibles.

OncoSNIPE® permettra à Oncodesign de générer de nouvelles voies de recherche thérapeutiques pour ses activités Expérimentation et Découverte. Le projet, d’une durée de 4 ans est piloté et coordonné par Oncodesign ; il regroupe les compétences de 4 partenaires industriels aux expertises et cœurs de métiers complémentaires et synergiques : Expert System (Modène, Italie), Sword (Lyon), Acobiom (Montpellier) et Oncodesign (Dijon) et 3 institutions académiques : les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, le Centre George François Leclerc (Dijon) et l’Institut Paoli Calmettes (Marseille), ces deux derniers étant des centres de lutte contre le cancer.

La médecine de précision est centrée sur la connaissance de la maladie du patient

Le projet OncoSNIPE® est un projet de recherche et développement s’inscrivant au sein d’un environnement où la médecine de précision est considérée comme l’un des enjeux majeurs de la prise en charge des patients. En oncologie, le développement de résistance et insensibilité aux traitements est en effet à l’origine de rechutes conduisant chaque année au décès de nombreux patients (8,2 millions décès en 2012).

OncoSNIPE® ciblera trois types de cancers : celui du sein, du pancréas et du poumon. Ces trois cancers, représentatifs des circonstances de mise en œuvre et d’apparition des mécanismes de résistance en oncologie, donnent au projet la diversité nécessaire à la mise en place d’outils à visée diagnostique et thérapeutique.

Labellisé par le pôle de compétitivité Cap Digital, OncoSNIPE® est lauréat du Programme d’Investissements d’Avenir « Projets de recherche et développement Structurants pour la Compétitivité (PSPC) ». À ce titre, il pourra bénéficier, après contractualisation finale avec Bpifrance, d’un soutien financier public de 7,7 millions d’euros sous forme d’avances remboursables et de subventions réparties entre les institutions académiques et les partenaires industriels. Le budget prévisionnel global d’OncoSNIPE®, comportant des investissements privés, est de 12 millions d’euros et générera à terme plus de 43 emplois directs sur la période 2021-2025.

Au cours de ces 4 ans, plus de 800 patients seront pris en charge par les partenaires académiques et 600 bénéficieront d’un suivi longitudinal original au cours duquel ils bénéficieront du suivi clinique classique, mais également d’un suivi génomique par NGS de leur tumeur (Exom-seq et RNA-seq) et de leurs marqueurs sanguins (RNA-seq) réalisés au moment du diagnostic, de la meilleure réponse thérapeutique, et de l’apparition des premiers signes de résistance. L’ensemble de ces informations contextualisées à l’aide d’approches d’enrichissement sémantique serviront de base à la modélisation des mécanismes de résistances, à l’identification de biomarqueurs, à la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques et à la génération de la connaissance nécessaire à la mise en œuvre d’une filière de médecine de précision dédiée aux patients résistants aux traitements anti-cancéreux.

L’annonce du soutien financier de Bpifrance au développement du programme OncoSNIPE® est un signe fort de l’intérêt des pouvoirs publics de disposer à terme de solutions innovantes permettant de mettre en adéquation le traitement et la maladie des patients au travers de la médecine de précision. C’est un enjeu considérable pour la collectivité que de disposer de thérapies personnalisées efficaces et ainsi d’optimiser les coûts de remboursement du traitement du cancer », commente Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign. « D’autre part, cela permettra à Oncodesign d’accélérer l’identification de nouvelles cibles afin de développer des solutions thérapeutiques ».

Nous sommes heureux de soutenir Oncodesign et ses partenaires au travers du Programme d’investissements d’avenir pour ce projet ambitieux et multidisciplinaire qui s’inscrit dans la stratégie nationale de développement de la médecine génomique. Au-delà des bénéfices médicaux attendus, il représente un fort potentiel de croissance pour les industriels impliqués. » indique Paul-François Fournier, Directeur Exécutif Innovation de Bpifrance.

Bpifrance est l’opérateur de gestion des Projets de recherche et développement Structurants Pour la Compétitivité (PSPC) du Programme d’investissements d’avenir, piloté par le Commissariat général à l’investissement (CGI). Ces projets ont vocation à structurer les filières industrielles ou à en faire émerger de nouvelles. Ils visent, par le financement de programmes ambitieux, à renforcer les positions des entreprises françaises sur les marchés porteurs et plus largement la position économique d’un tissu d’entreprises, en confortant ou construisant des relations collaboratives pérennes entre industries, services et organismes de recherche.

Le Programme d’investissements d’avenir a été doté de 47 milliards d’euros, dont plus de 36 milliards ont déjà été engagés depuis 2010, sur six axes stratégiques majeurs pour la France de demain :

  • l’enseignement supérieur et la formation
  • la recherche et sa valorisation • la modernisation industrielle
  • le développement durable
  • l’économie numérique
  • la santé et les biotechnologies.

Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 46 milliards de dollars en 2016 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’Oncodesign a déjà permis de cibler plusieurs molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats avec des groupes pharmaceutiques tels que Bristol-Myers Squibb, Ipsen et UCB. Basée à Dijon, au cœur du pôle universitaire et hospitalier et aux Ulis au sein du cluster de Paris-Saclay, Oncodesign compte 165 collaborateurs et dispose de filiales au Canada et aux États-Unis.

A propos des partenaires du projet

Acobiom est une entreprise de biotechnologie spécialisée dans la découverte de nouveaux marqueurs biologiques et le développement de diagnostics innovants pour des applications en médecine personnalisée, domaine en pleine expansion et valorisé à 2.5tn US$ en 2022 par Genetic Insider. La Médecine Personnalisée répond aux besoins de : mieux cibler les patients, limiter les effets secondaires, optimiser l’efficacité des traitements et les coûts induits, « Donner le bon Traitement au bon Patient ». Les biomarqueurs identifiés par Acobiom sont issus de sa plateforme technologique, qui associe génomique, transcriptomique, bioinformatique et biostatistique. Grâce à son expertise scientifique unique dans l’analyse de l’expression des gènes des cellules du sang et du sang total, Acobiom s’est positionnée dans le domaine de la médecine personnalisée et dans le développement de diagnostics (compagnons) pour aider au choix du traitement le plus adapté ou le plus efficace au profil phénotypique du patient dans les domaines du Cancer, de la maladie d’Alzheimer… Fondée en 1999, Acobiom est située sur le Biopôle Euromédecine de Montpellier et membre des clusters Santé de son territoire

Centre expert et de recours, le Centre Georges-François Leclerc (CGFL), créé en 1967, est l’unique établissement de santé exclusivement dédié à la cancérologie pour l’ensemble de la Région Bourgogne Franche-Comté. En 50 ans, il est devenu Centre de référence entre Paris et Lyon pour la lutte contre le cancer au service de 21 000 patients soignés chaque année avec le développement d’activités innovantes multiples : médecine moléculaire, génomique, immunothérapie, imagerie pré-clinique et clinique, développement précoce de nouveaux médicaments, radiothérapie de haute précision, chirurgie ambulatoire, qualité de vie…. Son équipe de médecins-chercheurs, reconnue au plus haut niveau international, offre une médecine personnalisée et une recherche qui bénéficie directement aux patients grâce à ses plateformes de pointe inscrites au catalogue de l’Université de Bourgogne et une de recherche clinique précoce, la seule pour le grand Est de la France, labellisée par l’Institut National du Cancer. Il mène des recherches sur une personnalisation poussée des traitements en ayant une vision exhaustive, de la recherche fondamentale à la recherche clinique. Le CGFL est le seul établissement de la région interdisant à ses médecins l’exercice d’une activité libérale et le dépassement d’honoraires, offrant ainsi à tous les patients l’accès à des soins innovants sans reste à charge. Avec 10 % de son budget annuel (85M€) consacrés à la recherche, 735 salariés dont 133 médecins et 48 chercheurs, cet établissement de santé privé à but non lucratif d’intérêt collectif avec des missions de service public de soins enseignement recherche en cancérologie prend en charge chaque année plus de 21 000 patients dont 4 800 hospitalisés. Il est membre du groupe Unicancer.

Expert System a créé Cogito, une technologie d’analyse de texte qui transforme la manière dont les organisations trouvent, comprennent et utilisent l’information. Cogito utilise des algorithmes d’intelligence artificielle propriétaires pour améliorer la valeur commerciale et le retour sur investissement, en produisant des connaissances exploitables à partir de données internes et externes, et en automatisant les processus commerciaux. Cogito est utilisé par des entreprises et des organisations gouvernementales dans des secteurs économiques parmi les plus importants (banques et assurances, industrie pharmaceutique, secteur pétrolier et gazier, édition et secteur public), telles que Shell, Chevron, Eli Lilly, Nalco Champion, Bloomberg BNA, Sanofi, Thomson Reuters, Wiley, Wolters Kluwer, le ministère américain de l’agriculture, et le ministère américain de la justice. Suivez notre actualité sur Twitter @Expert_System

Classés parmi les premiers Centres Hospitaliers et Universitaires (CHU) français, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS), sont reconnus pour la qualité des soins prodigués, l’excellence de leur niveau en recherche clinique et innovation, et leur positionnement de leader dans la formation initiale ou continue des professionnels de santé en Alsace. La collaboration dans de nombreux projets entre les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et l’Université de Strasbourg, reconnue internationalement à travers le classement de Shanghai, fait figure d’exemple dans le paysage national hospitalo-universitaire. Avec son Institut Hospitalo-Universitaire (IHU), spécialisé en chirurgie mini-invasive guidée par l’imagerie, ses 21 équipes labellisées (CNRS, INSERM, Université de Strasbourg) et son partenariat dans 4 LabEx (Laboratoires d’Excellence), la recherche est au coeur de la stratégie du CHU. Elle contribue au progrès médical et permet de mener les projets les plus innovants au bénéfice du patient. En partenariat avec le Centre de Lutte Contre le Cancer Paul Strauss, le CHU a créé l’Institut Régional du Cancer, outil de coopération et d’animation pour la cancérologie publique à Strasbourg et dans la région. Avec de nombreux projets : le plateau médicotechnique et locomoteur, l’Institut Régional du Cancer, la coopération internationale et européenne, le CHU mène une politique ambitieuse, non seulement au service de la population alsacienne et au-delà, mais également sur des champs disciplinaires reconnus au plan national, européen et international.

L’IPC (Institut Paoli-Calmettes) : Certifié par la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2015 niveau A, sans remarque, et membre du groupe UNICANCER, l’IPC rassemble 1 523 chercheurs et personnels médicaux et non médicaux, engagés dans la prise en charge globale de l’ensemble des pathologies cancéreuses : recherche, soins médicaux et de support, enseignement et formation. L’IPC a réalisé plus de 82 987 consultations et accueilli plus de 9 271 nouveaux patients en 2015.

SWORD Group compte 1 600 spécialistes en IT/Digital & Software actifs sur les 5 continents, qui vous accompagnent dans l’évolution de votre organisation à l’ère du numérique. Depuis 2000, SWORD a acquis une solide réputation dans l’édition de logiciels et dans la conduite de projets IT & business complexes en tant que leader de la transformation technologique et digitale. Avec SWORD vous avez la garantie d’un engagement de proximité dont le but est d’optimiser vos processus & de valoriser vos données. Notre volonté est avant tout de construire dans la durée et de fidéliser nos collaborateurs, nos clients et nos partenaires en nous appuyant sur nos valeurs et notre enthousiasme qui vous accompagneront tout au long de vos projets. Les performances du groupe nous permettent d’investir sur les projets R&D qui contribuent à notre positionnement et à notre différenciation sur des marchés de niches. Grâce à ses compétences reconnues dans plus de 20 pays, Sword bénéficie de la confiance de références prestigieuses telles que : Admiral, Barclays Bank, BMW, l’Union Européenne, les Offices Nationaux des marques et brevets, Lombard, Orange, l’Organisation des Nations Unies… Conseil et Services IT : SWORD s’engage majoritairement au forfait et s’appuie sur un réseau de centres de compétences (business units) dans des domaines spécialisés : Systèmes d’Information Géographique, ECM/GED, moteurs de recherche d’entreprise, marketing digital, CRM, portails et réseaux sociaux d’entreprises, Data et Business Intelligence, développement Web et Mobile, infrastructure et cloud, Cyber sécurité, performance et optimisation des applications, éditique, propriété intellectuelle. Software : SWORD développe des lignes de produits on demand dans les secteurs de la Gestion des Risques et Compliance (SWORD Active Risk et SWORD Achiever), de la propriété intellectuelle (SWORD Intellect), de la santé (SWORD Orizon), de l’éditique (SWORD Kami), de l’analyse prédictive (SWORD Insight), de l’Asset finance (SWORD Apak).

En savoir plus sur Oncodesign

TeraLab labellisée « Silver i-Space » et reconnue au niveau européen

TeraLab, la plateforme de Big Data de l’Institut des Mines Télécom, a été labellisée « Silver i-Space » par le Big Data Value Association (BDVA) lors de son summit le 1er décembre 2016 à Valence en Espagne. Les critères de cette labellisation sont basés sur l’excellence de l’infrastructure, la qualité des services, les projets et secteurs impliqués ainsi que l’impact sur l’écosystème et les business models.

Créée par l’Institut Mines-Télécom et le GENES (groupe des écoles nationales d’économie et des statistiques), et lancée officiellement le 4 février 2014, la plateforme de services TeraLab a reçu le soutien de Cap Digital dans le cadre de l’appel à projets Big Data 2012 du « Programme Investissement d’Avenir » (PIA), dont elle a été lauréate. 

TeraLab accélère la recherche et l’innovation dans le domaine numérique des données massives (Big Data), et prépare les talents aux métiers de demain.

Teralab

Le Big Data Value Association (BDVA) est l’organe de gouvernance du PPP Big Data en Europe. Sa mission est de dynamiser la recherche, le développement et l’innovation autour de la Data. Il est dirigé par une communauté d’industriels et d’instituts de recherche européens. Le label « Silver », le plus haut, place TeraLab comme un des acteurs leaders européens dans l’adoption de la data innovation dans tous les domaines de l’industrie.

TeraLab est récompensée par le BDVA pour son travail depuis bientôt 3 ans au sein de l’institut Mines-Télécom et du GENES avec la communauté Data de chercheurs, startups, PME et industriels en France et en Europe.

TeraLab répond au besoin de ressources technologiques permettant de créer de la valeur par la recherche et l’innovation sur l’analytique Big Data. A l’avenir, ce sont des start-ups et PME qui pourront ainsi émerger et grandir sur le territoire européen.

Le partenariat des deux groupes bénéficie de la technologie CASD et de l’apport de données riches de l’INSEE pour créer un environnement fiable et souverain, unique en Europe. TeraLab s’appuie sur une plateforme technique évolutive pour offrir un service dédié à l’innovation en matière d’analytique de données. A titre d’exemple, la plateforme comprend des composantes d’infrastructure, des bases de données structurées et non structurées, des outils innovants, des compilateurs adaptés (R, Python, Scala…), un catalogue « analytics » ainsi qu’un portail communautaire. Elle comprend plusieurs compartiments de données, libres, industrielles, et hyper sécurisés (technologie CASD).

Les projets de recherche et d’innovation Big Data peuvent être expérimentés à échelle réelle, en toute sécurité. Au final, TeraLab apporte une réponse aux enjeux géopolitiques qui sous-tendent l’utilisation de nouvelles technologies de données massives dans tous les secteurs économiques.

En savoir plus sur TeraLab

Domoscio reçoit le prix Education de l’Avenir lors des Trophées Europe1 de l’Avenir

Les fondateurs de Domoscio ont reçu le prix EDUCATION DE L’AVENIR lors des Trophées de l’Avenir d’Europe 1, le 12 décembre 2016. Huit récompenses ont couronné le travail de chercheurs, étudiants, entrepreneurs, écrivains, citoyens ou élus qui œuvrent avec leurs innovations pour une société durable et harmonieuse.

Créée en 2013, Domoscio associe les sciences cognitives et le Big Data pour créer des solutions d’apprentissage adaptatif, afin d’optimiser l’assimilation et la consolidation pour améliorer les résultats de l’apprentissage. La start-up choisit d’adhérer à Cap Digital rapidement après sa création et bénéficie depuis de l’accompagnement du pôle. Depuis 2016, Domoscio intègre aussi l’écosystème d’EdFab, lieu dédié aux innovations dans le domaine de la formation, l’éducation et la transformation des métiers, créé par Cap Digital pour renforcer son positionnement sur le secteur de la EdTech.

Clipboard09

RÉINVENTER LE PROCESSUS D’APPRENTISSAGE

Fondée par Ivan Ostrowicz et Benoit Praly, Domoscio est une start-up de la Edtech (Education technology), spécialisée dans le Big Data dédié à l’apprentissage. Elle s’appuie sur l’adaptive learning, une méthode d’apprentissage qui utilise un algorithme combinant le Big Data et les sciences cognitives pour mettre en oeuvre des parcours d’apprentissage intelligents. Grâce à l’algorithme et aux données récoltées, les programmes s’adaptent en temps réel au profil et aux besoins de l’apprenant, pour fournir des formations individualisées.

Domoscio utilise également l’ancrage adaptatif® dans la mémoire, qui est basé sur la répétition espacée d’exercices, automatiquement adaptée au rythme de l’apprenant, pour optimiser la rétention et la consolidation des connaissances et le développement des compétences.

Pour mesurer la qualité et l’efficacité des formations, Domoscio collecte des données pertinentes pour fixer et piloter les objectifs, définir les indicateurs et comprendre le processus individuel d’apprentissage grâce au reporting personnalisé. Des tableaux de bord permettent de mesurer l’impact de l’apprentissage et d’accompagner la performance.

POUR QUI ?

Concrètement, Domoscio est complémentaire et s’intègre facilement aux solutions de ses clients et partenaires. Avec la technologie de Domoscio, les éditeurs de contenu adaptent leurs contenus numériques à l’apprenant ; les centres de formation améliorent les formations individuelles et le suivi ; les plateformes de e-learning complètent leurs fonctionnalités et les entreprises sont capables de suivre le retour sur investissement de la formation. Cette technologie d’apprentissage adaptatif permet à chaque acteur d’améliorer son offre et sa rentabilité.

Récompensée lors d’un concours lancé par la Commission européenne comme l’une des 7 start-up les plus innovantes dans le monde de l’éducation et de la formation au niveau européen, Domoscio souhaite relever le défi de l’international. Domoscio est déjà présente en France, en Espagne et au Royaume-Uni.

Les Trophées de l’Avenir organisés par Europe1 mettent en lumière la France des initiatives, qui avance autour de valeurs d’optimisme et d’innovation. Cette année les Trophées de l’Avenir ont récompensé les personnalités qui contribuent activement à la construction d’une société durable dans 7 thématiques : Education, Santé, Alimentation, Livres, Villes et Mobilité. Les Trophées ont également récompensé la personnalité de l’avenir et remis le coup de cœur du jury.  

En savoir plus sur Domoscio et les Trophées Europe1 de l’Avenir

Craft ai est lauréat de l’Open Innovation Challenge 2016, décerné par Nokia le 21 octobre 2016

Membre de Cap Digital depuis début 2016, la start-up Craft ai fait partie des 12 lauréats de l’Open Innovation Challenge, décerné par Nokia le 21 octobre 2016. 

12 entreprises venant des Etats-Unis, de France, Taiwan, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni ont été récompensées pour leurs technologies innovantes dédiées à l’Internet des Objets. Ces innovations adressent une problématique spécifique dans les domaines de la sécurité publique, des transports connectés, de l’industrie 4.0, l’e-santé, les services publics et les territoires intelligents.

Clipboard02

Les startups développant des produits innovants dans les secteurs de la maison connectée, l’e-santé et le big data se sont démarquées parmi les 400 participants de ce concours qui récompense les prochains grands succès de l’IoT. Open Innovation Challenge a été organisé en partenariat avec Nokia Growth Partners, qui a annoncé en 2016 le lancement d’un fonds d’investissement de 350 millions $ dédiées aux entreprises spécialisées en IoT.

Après une intense période de sélection, les 12 finalistes sélectionnés ont été invités dans les locaux de Nokia à Paris-Saclay, pour deux jours de workshop coordonnés par des mentors de Nokia, suivis par la cérémonie de pitch et la remise des prix le 21 octobre 2016.

Le premier prix a récompensé l’entreprise CUJO pour son pare-feu dédié à la maison connectée, designé pour équiper les réseaux domestiques d’un niveau de sécurité équivalent aux réseaux d’entreprises. Le deuxième prix et Choix des Investisseurs a été décerné à iSono Health, qui développe une solution de détection anticipée de cancer du sein. Le troisième prix a été remis à Mobagel pour Decanter™, son outil de Big Data et Intelligence Artificielle qui choisit automatiquement le meilleur modèle de Machine Learning pour fournir les analyses décisionnelles pertinentes aux marketeurs et dirigeants.

La start-up française Craft ai a été récompensée pour sa plateforme de conception d’Intelligence Artificielle à destination de développeurs d’applications ou de concepteurs d’objets connectés. L’objectif est d’améliorer la création d’applications et de services en leur permettant de s’adapter aux utilisateurs. Selon Craft ai, la collecte, la diffusion et la visualisation des datas ne suffiront pas pour fournir des services intelligents aux particuliers et aux entreprises. Ces derniers sont déjà submergés de dashboard et notifications qui ne les aident pas à améliorer leur vie, à l’inverse de l’Intelligence Artificielle qui développe des sources d’informations pertinentes et automatise les tâches pénibles.

Clipboard04

L’Open Innovation Challenge de Nokia permet de rencontrer des innovateurs et de réfléchir aux moyens de développer le future de l’Internet des Objets ensemble, de simplifier la vie des gens, en créant des industries plus efficaces et des nouvelles opportunités de business pour les entreprises. J’ai été très impressionné par la qualité des finalistes et remercie tous les participants. Félicitations aux vainqueurs ! » a ajouté Stephen Litjens, Vice-Président de Nokia Innovation Steering.

« Pour n’importe quelle entreprise du secteur de l’IoT, un partenariat avec une grande entreprise technologique comme Nokia peut apporter une réelle différence. Plus de 400 entreprises ont soumis leur idées et nous sommes ravis de soutenir cette initiative unique qui encourage l’innovation et créé de belles opportunités pour les entreprises du secteur de l’IoT », confirme Bo Ilsoe, Managing Partner of Nokia Growth Partners.

Les 3 premiers lauréats seront incubés au sein de Nokia’s Innovation Accelerator Program, pour développer leurs idées avec Nokia, accéder au marché mondial de Nokia et à son réseau d’investisseurs, et se partager la récompense de 100 000 €. Nokia va également mettre en place des opportunités de go-to-market importantes pour les neuf autres lauréats.

En savoir plus sur Craft ai 

Sublime Skinz lauréat du Trophée de l’International du Numérique

sublime skinz

Présentation

Sublime Skinz, la plateforme spécialisée sur l’habillage publicitaire, a reçu le Trophée de l’International du Numérique, organisé par IE Club avec Business France, dans le cadre des Rencontres Internationales de la French Tech, qui se sont déroulées mercredi 19 octobre à Paris.

Ce trophée récompense la stratégie internationale de Sublime Skinz que la société a menée depuis sa création. Leader européen de l’habillage publicitaire, la start-up a multiplié, en seulement 3 ans, son chiffre d’affaires par 20 dont 50% réalisés en dehors de la France. Installée dès sa création à Paris, la société a ouvert des bureaux internationaux à Londres, New York et San Francisco. Une cellule EMEA – New Markets pilote également depuis Paris la présence de Sublime Skinz dans le reste de l’Europe, au LATAM et depuis peu en Asie. Fort de ce succès, Sublime Skinz a renforcé ses effectifs, passant de 5 à 80 collaborateurs dont un tiers à l’international. La start-up opère aujourd’hui dans plus de 10 pays dans le monde, en s’appuyant sur son réseau de 3500 sites partenaires. Les solutions de Sublime Skinz ont permis de répondre aux besoins de plus de 750 annonceurs depuis sa création.

Pour Marc Rouanet, président et co-fondateur de Sublime Skinz, « ce nouveau prix récompense la forte mobilisation des équipes, engagées dès la création de la société dans une stratégie de développement à l’international. Une stratégie que nous allons poursuivre et intensifier. C’est aussi pour Sublime Skinz, start-up 100% française, une grande fierté de représenter la French Tech dans le monde de la publicité digitale ».

Caractère innovant

Créée en 2012 par six entrepreneurs expérimentés du marketing digital, Sublime Skinz est une plateforme publicitaire spécialisée dans l’habillage. La start-up a créé un marché autour de la diffusion à grande échelle de ce format en France et à l’international, en développant une technologie innovante permettant, pour la première fois, la diffusion simplifiée, instantanée et industrialisée d’un unique élément créatif, sur tout ou partie de son réseau de plus de 3500 sites dans le monde, en programmatique et en vente directe. Depuis ses bureaux à Paris, Londres, San Francisco et New-York, Sublime Skinz opère des campagnes dans plus de 10 pays, en Europe, en Amérique Latine et aux Etats-Unis et touche chaque mois plus de 200 millions d’utilisateurs.

Pour qui ?

La startup travaille avec les plus grands annonceurs, éditeurs, agences médias et trading desk en permettant aux marques de capitaliser sur le format digital le plus performant.

Soutien de Cap Digital

Sublime Skinz a obtenu le label Pass French Tech en 2015 ainsi que le Label EIP  (Entreprise Innovante des Pôles) dans le cadre du programme Fast Track de Cap Digital qui amplifie le développement d’entreprises à fort potentiel : aide au financement, coaching à la levée de fonds, coaching stratégique et design, accompagnement à l’international.

En savoir plus sur Sublime Skinz

Surikate dans le TOP 10 des meilleures solutions de rétention d’utilisateurs mobile sur iOS

Présentation

surikateLors de sa conférence MAMA à Paris qui a eu lieu début juin, AppsFlyer a donné son classement des meilleures solutions de rétention d’utilisateurs sur iOS et placé Surikate à la 7ème place.

Étant l’un des intervenants majeurs de la conférence, c’est avec plaisir que Surikate a pris part au classement des meilleures solutions de rétention d’utilisateurs mobile sur iOS. Parmi un réseau de plus de 1 400 partenaires, AppsFlyer a donné son TOP 20 des entreprises offrant le meilleur taux de rétention d’utilisateurs après le téléchargement d’une application mobile sur iOS. Placé à la 7ème position, Surikate est classé devant Twitter et talonne de très près l’un des plus puissants acteurs de la publicité mobile : Facebook.

Caractère innovant

Surikate est le spécialiste de la performance mobile. Créée à Paris en 2010, l’entreprise rassemble plus de 50 experts du mobile entre Paris, Londres, San Francisco et Hong Kong. Génération de visites, de téléchargements d’applications, d’abonnements, de leads… les experts Surikate répondent à toutes les problématiques de recrutement et d’acquisition mobile : pour chaque besoin, une réponse sur-mesure.

L’entreprise a été capable de révolutionner son marché et s’est développée au sein d’un environnement dynamique dont l’évolution est extrêmement rapide. Reconnu parmi les meilleures Start-Ups françaises, Surikate est représente dans le monde entier.

Pour qui ?

Parmi les 1000 clients de Surikate, les plus grands groupes et les plus grandes agences média sont représentés, tels que Nike, Adidas, L’Oréal, Volkswagen, Toyota, Samsung, Kellogg’s, McDonald’s, Ikea, RedBull, Microsoft, Universal, Barclays, Orange, Havas, Publicis, Dentsu, WPP, etc.

Soutien de Cap Digital

Dans le cadre du programme Fast Track de Cap Digital, visant à amplifier le développement d’entreprises en hyper croissance via l’accès à des services premium, le groupe Mozoo a obtenu le label Pass French Tech en 2015.

En savoir plus sur Mozoo / Surikate.

Voir le communiqué de presse.