Asterix et le Domaine des Dieux, un succès de Mikros Image

Présentation

Mikros2Fabriqué dans le studio d’animation de Mikros Image, « Astérix et le domaine des Dieux » est un véritable succès au box-office. Avec près de 3 millions d’entrées, le film de Alexandre Astier & Louis Clichy, sorti en salles le 26 novembre 2014, conserve la 13ème place des meilleurs résultats du box office France de l’année 2014 (à la date du 27.01.2015).

 

 

Studio spécialisé dans les effets spéciaux numériques, Mikros Image gère pour ses clients plus de 400 projets par an tous domaines confondus, depuis la supervision de tournage jusqu’à la finalisation du film de cinéma, du spot de publicité, du programme de télévision ou de contenus pour Internet et les téléphones mobiles.

La société est aussi un prestataire qui propose une activité de laboratoire numérique, avec une offre de masterisation et de restauration, des outils de transmission numérique et de gestion d’actifs numériques, sans parler des activités de production exécutive et des compétences de création autour de l’univers filmique, du concept initial au film diffusé.

Caractère innovant

Mikros Image est très actif dans la Recherche et Développement. Création de foules animées, cohérence du traitement des couleurs, ou encore génération de créatures très réalistes, toutes ces techniques proviennent d’applications internes qui permettent de dépasser des utilisations standards des applications de production pour fournir les meilleurs résultats en termes de rendu.
Ces outils « maison » permettent ainsi d’augmenter ses capacités de production, d’optimiser la qualité de ses réalisations et d’offrir de nouveaux services.

Pour qui?

Les clients de Mikros Image comptent parmi les acteurs les plus reconnus de la publicité, du cinéma, du jeu vidéo, de la communication institutionnelle mais aussi de l’animation.

Soutien de Cap Digital

Mikros Image a participé à plusieurs projets de R&D emblématiques du pôle dans le domaine de l’image, notamment les projets collaboratifs FUI HD3D-iio et HD3D², adressant avec 7 autres prestataires les problèmes structurants de la post-production : Asset Management, Colorimétrie, Échanges Sécurisés, Gestionnaire de Calculs ; mais aussi le projet MiCrowd, pour le développement d’un logiciel de simulation de foules 3D, ou le projet DynArchi, qui vise à proposer une solution d’archivage dynamique de contenus cinématographiques et audiovisuels.

Voir l’interview de Benoît Maujean, Directeur R&D chez Mikros dans la Lettre de Veille #18 de Cap Digital « Les industries de l’image ». Retrouvez la publication complète dans les publications de Cap Digital.

En savoir plus sur Mikros Image.

Retrouver les projets R&D labellisés par Cap Digital et financés dans l‘annuaire des projets.

Comments are closed.