Blacknut lève 2.4 millions d’euros

La start-up rennaise Blacknut, qui développe une plateforme cloud de jeux-vidéo en streaming, a bouclé début avril un premier tour de table de 2,4 millions d’euros. Go Capital et Nestadio Capital sont les principaux acteurs de cette opération. Des business angels ont également complété la levée de fonds, via une campagne de crowdfunding sur la plateforme GwenneG.

Clipboard02

Fondée en 2016 par Olivier Avaro et Eric Bustarret, Blacknut développe un service de distribution de jeux-vidéo sur le cloud. La start-up rejoint rapidement Cap Digital et bénéficie de son accompagnement, notamment pour sa candidature au Concours d’Innovation Numérique en mars 2016, concours dont elle est lauréate et qui a financé une partie de ses travaux de R&D. 

Pour révolutionner le jeu vidéo en streaming, Blacknut s’affranchit des consoles et mise sur une technologie multi-devices innovante pour s’imposer sur le marché des jeux vidéo à la demande. Les utilisateurs pourront accéder à la plateforme Blacknut sans avoir besoin de PC ou console (PS4, Xbox One…) : le service sera disponible sur télévision, ordinateur, tablette et smartphone. Actuellement en phase de pré-lancement avec des bêta-testeurs, la plateforme sera commercialisée sous la forme d’un « abonnement multi-écrans à moins de 20 euros par mois », qui donnera accès à un catalogue de 200 jeux cultes, d’aventure ou poétiques. Doté d’un moteur de recommandation, la plateforme veut offrir une nouvelle expérience personnalisée du jeu vidéo.

Ainsi, en utilisant Blacknut les utilisateurs n’auront plus à se soucier de la compatibilité de leurs terminaux, ni de payer une somme supplémentaire s’ils veulent profiter d’un nouveau jeu. Au-delà des « gamers », Blacknut cherche à toucher un public large, aussi bien jeune que familial, et se revendique comme «le Netflix du jeu-vidéo».

Nous permettons au joueur d’accéder de manière simple et abordable à un vaste catalogue de titres de qualité, pour se divertir, découvrir, se challenger, se faire plaisir, s’élever… ou juste rêver » précise Olivier AVARO, CEO de Blacknut.

Une levée de fonds pour une mise en marché rapide

Ce premier tour de table de 2.4 millions € doit permettre à Blacknut de commercialiser son service de « cloud gaming » fin 2017. La densité de la couverture en très haut débit et la montée en puissance du cloud ouvrent des opportunités de développement prometteuses. Sur un marché du « cloudgaming » en Europe de l’Ouest, estimé à 440 millions d’euros en 2017, la startup rennaise vise les 500 000 abonnés dans les 5 ans à venir. Pour accélérer son développement, Blacknut envisage de réaliser une deuxième levée de fonds en 2018 pour s’étendre rapidement en Europe, aux États-Unis et au Canada.

En savoir plus sur Blacknut

Comments are closed.