Botfuel lève 1.3 millions d’euros pour faire entrer l’intelligence artificielle conversationnelle dans les entreprises

Botfuel, plateforme de développement de chatbots à destination des entreprises, annonce un tour de table de 1,3 million d’euros mené par le Fonds d’Amorçage Quadrivium 1 de Seventure Partners et avec la participation de Breega Capital.

Clipboard06

Fondée en 2016 par Javier Gonzalez Helly, serial entrepreneur, et Yan Georget, ex-VP R&D chez Criteo, Botfuel vient de rejoindre Cap Digital pour bénéficier de l’expertise du pôle. La start-up propose une plateforme de développement et d’exécution de chatbots à destination des entreprises. Botfuel développe sa propre technologie de traitement du langage et d’IA conversationnelle. La société compte parmi ses clients des sociétés leaders dans le e-commerce, la banque et l’assurance, et les services.

Nous sommes partis du constat que les solutions existantes ne répondaient pas aux besoins des entreprises : intelligence conversationnelle, maîtrise des données et évolutivité. C’est pourquoi nous proposons une plateforme qui permet d’industrialiser le développement de chatbots », déclare Javier Gonzalez Helly.

Une levée de fonds pour accélérer son développement

Menée par le Fonds d’Amorçage Quadrivium 1 de Seventure Partners et avec la participation de Breega Capital, cette levée de fonds permettra notamment à Botfuel d’accélérer le développement de sa solution et le recrutement d’une quinzaine de personnes d’ici la fin de l’année. Botfuel souhaite ouvrir dans les prochains mois sa plateforme aux développeurs de chatbots. 

Nous allons constituer une équipe à la pointe dans les domaines du traitement du langage et de l’intelligence artificielle », annonce Yan Georget, co-fondateur.

Avec le succès incontesté des messageries instantanées qui dépasse maintenant largement celui des réseaux sociaux et des applications mobiles, de nombreuses entreprises ont lancé des premières expérimentations de chatbots en 2016 et la traction de marché ne fait que s’amplifier.

« Les directions métiers et informatiques souhaitent maintenant s’approprier la conception et le développement de leurs chatbots. Botfuel développe depuis maintenant plus d’un an la plateforme et la technologie qui répond à leurs attentes, comme en témoigne le fort intérêt suscité par Botfuel auprès des grands comptes », avance Cédric Favier, directeur de participations du Fonds d’Amorçage Quadrivium 1.

« Les secteurs et métiers visés par Botfuel sont multiples. Nous sommes notamment convaincus que la plateforme Botfuel peut constituer un véritable game changer pour les help desks des grands comptes mais également pour les pure players internet qui cherchent à révolutionner l’expérience client », complète Maximilien Bacot, co-fondateur et managing partner chez Breega Capital.

En savoir plus sur Botfuel

 

Comments are closed.