Le projet INEDIT (Interactivité dans l’Écriture De l’Interaction et du Temps)

INEDIT
Appel : ANR 2012 / CONTINT
Partenaires : IRCAM (75), GRAME (69), Université de Bordeaux 1 (33)

Présentation du projet

L’objectif du projet INEDIT est de fonder scientifiquement l’interopérabilité́ des outils de création sonore et musicale, afin d’ouvrir la voie à de nouvelles dimensions créatives couplant écriture du temps et écriture de l’interaction. Les motivations du projet reflètent les efforts internationaux pour réconcilier la division actuelle des outils existants de création sonores entre : les aspects « compositionnels » (devant prendre en compte la problématique d’interaction en temps réel avec un environnement) et « performatifs » (synthèse et traitements, mixage, post-production audio devant s’intégrer dans un langage symbolique comme celui de la partition).

L’approche repose sur une vision langage : une œuvre interactive est vue comme un interprète (au sens informatique) qui doit articuler des flux temporels bas niveaux localement synchrones (le signal audio) dans un temps événementiel globalement asynchrone (les événements pertinents pour le processus de composition). Le projet INEDIT promeut aussi une approche hybride permettant la coopération de différents outils et approches stylistiques au sein d’un environnement supportant toutes les phases du workflow musical, de la composition à la performance.

Dynamique d’innovation collaborative

Le projet INEDIT réunit trois laboratoires de pointe en informatique musicale en France, occupant chacun une place importante dans la communauté d’art Numérique : GRAME (Lyon) développe le logiciel FAUST, spécialisé dans écriture et déploiement des modules bas-niveau de traitement sonore avec une communauté utilisateur solide. L’IRCAM participe dans le consortium avec des technologies d’interaction temps réel et écriture numérique telle qu’Antescofo et OpenMusic. Ces deux logiciels, primés et de renommé mondiales, ont chacun sa base d’utilisateur respectifs et aborde des questions de Composition Assisté par Ordinateur (OpenMusic) et Interaction Homme-Machine par écoute (Antescofo). L’Université de Bordeaux et son laboratoire ont une connaissance approfondie dans le domaine d’interaction homme-Machine et à l’initiative du logiciel i-Score, un séquenceur intelligent de spectacle. Cette complémentarité du consortium, visant différents aspects du workflow de création, et le dynamique locale de leurs communautés d’utilisateurs respectives a permis au projet INEDIT de fonder scientifiquement l’interopérabilité des outils de création sonore et musicale, afin d’ouvrir la voie à de nouvelles dimensions créatives couplant écriture du temps et écriture de l’interaction.

Principaux résultats

– Interaction par écoute artificielle: le logiciel Antescofo

Antescofo est un outil temps réel combinant écoute artificielle et les principes des langages temps réel critiques tels que dans les avions. Il permet la synchronisation entre les musiciens et les ordinateurs en temps réel et la capacité d’exprimer leurs interactions par un langage dédié. Antescofo a été utilisé dans nombreux concerts prestigieux au niveau international et adopté par nombreux artistes et ensembles telle que la Philharmonie de Berlin, Orchestre de BBC, etc. Les technologies développées dans le cadre d’Antescofo permettent une interaction intelligente avec le contenu musical et ont été l’objet de 2 transferts à des start-ups Européennes.

Futur en Seine 2014 avec l’orchestre de Paris :

– Moteur de traitement audio temps réel embarqué (Web, Chip, Smartphone): FAUST

FAUST (Functional AUdio STream) vise à développer un ensemble de techniques et d’outils permettant de décrire des algorithmes de synthèse et de traitement du signal dans un langage de spécification de haut niveau tout en bénéficiant d’une compilation efficace, comparable à du code C optimisé. Destiné en particulier aux développeurs d’applications et de « plug’in » de traitement du signal audio, FAUST s’inscrit donc en complément d’outils haut-niveau et, en plus de son utilisation artistique, se prête à une intégration dans des produits industriels, notamment les pédales d’effet programmable OWL et la MOD.

– Boite à outil « papier augmenté »

Papier augmenté

Le papier interactif permet de détecter ce qu’écrit le compositeur grâce à une trame presque invisible et un stylo doté d’une petite caméra. Ce lien « amont » entre le papier et l’ordinateur est complété par un lien « aval » de l’ordinateur vers le papier grâce à l’impression sur papier augmenté, créant un cycle complet entre les deux supports. Il est ainsi possible de concevoir des interfaces papier qui s’intègrent avec les outils informatique existants afin de proposer d’autres outils d’écritures. Les outils développés dans INEDIT permettent d’intégrer ce dispositif dans la création de contenu numérique via des logiciels du consortium largement utilisés par la communauté.

Prix et visibilité

Contact du coordinateur

Arshia CONT, Responsable de recherche IRCAM
Arshia.Cont@ircam.fr
Retrouver les projets R&D labellisés par Cap Digital et financés dans l‘annuaire des projets.
Comments are closed.