Levée de fond de 2M€ pour Selectionnist, le Shazam de la mode

Présentation

selectionnistFondée, il y a un an, la start-up française Selectionnist a levé 2 millions en mars 2015 d’euros auprès d’Elaia Partners et de Conegliano Ventures. Fondée par Lara Rouyrès et Tatiana Jama, la start-up se présente comme « le Shazam des magazines ».

Parce que trois lectrices sur quatre arrachent, cornent les pages de magazines ou encore notent sur un post-it leurs coups de cœur, Selectionnist a développé une solution web & mobile qui permet de retrouver et d’acheter les produits vus dans la presse. En utilisant la prescription des journalistes, 3ème prescripteur après les amis et la famille, Selectionnist utilise un moteur de recherche interne et une technologie de reconnaissance visuelle (développé avec l’INRIA) permettant de retrouver n’importe quel produit vu dans la presse en quelques secondes.

La levée de fonds devrait permettre à la start-up de se développer en France et à l’international: en Europe pour commencer puis aux Etats-Unis. Elle compte aussi continuer à référencer de nouveaux magazines et s’ouvrir à la presse masculine.

Caractère innovant

Solution 360 degrés qui permet de retrouver instantanément et historiquement les produits et tendances plébiscités par la presse.

Utilisant une personnalisation du flux de produits et un système de wishlist, l’utilisateur peut gérer ses coûts de cœur et les partager via une page sur Selectionnist ou via les réseaux sociaux.
Leur objectif à court terme est de pouvoir créer une interface B2B qui permettra aux marques partenaires de quantifier les effets de leurs investissements RP de manière qualifié.

Fonctionnalités clés :
– Flash (> Identification en 1 photo)
– Moteur de recherche (> Retrouver un produit selon quelques adjectifs)
– Cahier de tendances (> Trouver une tendance ou des inspirations selon les 5 Univers Selectionnist)
– Outils B2B d’analyse (> Mesure du ROI de la presse)

Pour qui ?

Leur marché cible est au carrefour entre les lecteurs et plus spécifiquement les lectrices de presse et les e-shoppeuses, mais aussi les marques dont les produits sont cités sur les différents supports médias (plus de 6 000 marques) avec plus de 1 000 grandes marques internationales.

Leurs principaux partenaires sont les éditeurs avec notamment le Elle, Grazia, Biba, Madame Figaro et plus d’une trentaine d’autres qui ont décidé de transformer leur support papier en un catalogue digital.

En savoir plus sur Selectionnist

Comments are closed.