Plume Labs, son application Plume Air Report récompensée par Research Data Alliance (RDA)

Présentation

plumeLa startup parisienne Plume Labs a développé Plume Air Report, une application mobile gratuite qui aide les citoyens urbains à déjouer la pollution de l’air grâce à des prévisions de qualité de l’air. Lancée sur Paris en mai dernier, l’application est désormais disponible sur iPhone et Android dans plus de 150 villes du monde, dont 20 villes en France.

Pour alimenter l’Air Report, Plume Labs a développé le Plume Air Cloud, une plateforme de données environnementales qui collecte, agrège, normalise et prédit les niveaux de pollution dans les principales zones urbaines mondiales.

Lors de la 6ème plénière de la Research Data Alliance (RDA), organisée à Paris par Cap Digital, Plume Labs a remporté un prix suite à l’appel à démonstrations sur le traitement de données liées au Climat, faisant écho à la 21ème session de COP21.

La startup fait également partie des sélectionnés du challenge « Data for climate change » visant à développer des solutions pour répondre aux questions climatiques avec un ensemble de données d’académiques et associations. Les trois finalistes seront invités à présenter leurs solutions durant la COP 21 qui aura lieu à Paris en décembre prochain.

plumeRDA

Caractère innovant

Le Plume Air Report est une application mobile gratuite qui fournit à ses utilisateurs des informations précises, concrètes et constamment mises à jour sur les niveaux de pollution actuels et à venir, pour les aider à :

• Savoir ce qu’ils respirent et comprendre l’impact des principaux polluants – dioxyde d’azote (NO2), ozone (O3), particules fines (PM2.5 et PM10) – sur leur santé ;
• Se protéger eux-mêmes et leurs proches, grâce à des alertes personnalisées et des recommandations pour éviter la pollution ;
• Déjouer la pollution grâce à des prévisions heure par heure : ces informations concrètes permettent aux utilisateurs de mieux planifier leurs activités (un footing, une sortie à vélo ou une balade avec leurs enfants) et d’éviter ainsi les pics de pollution pour reprendre le contrôle de leur environnement.

L’Air Cloud collecte chaque jour plus d’un demi-million de données auprès de 11 000+ stations de mesure de la pollution dans le monde, afin de suivre les niveaux de concentration en polluants dans 150 métropoles et 20 pays en Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe et Asie.

Dans certaines villes des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et d’Europe continentale, Plume Labs a développé des algorithmes de machine-learning et d’intelligence artificielle qui anticipent l’évolution heure par heure de la pollution dans les prochaines 24 heures. Depuis le début de la phase pilote à Paris, les technologies prédictives de Plume se sont avérées 2 fois plus précises que les méthodes de prévision traditionnelles.

Pour qui ?

Application grand public.

Soutien de Cap Digital

Plume Labs a exposé à Futur en Seine cette année, avant la 6ème plénière de RDA qui a eu lieu en septembre.

En savoir plus sur Plume Labs

Cap Digital est membre de l’Alliance RDA « Research Data Alliance », une initiative regroupant plus de 3000 membres  venus de 92 pays, dont la mission est de développer les outils, les politiques, les normes, permettant le partage et l’échange de masses de données dans un contexte multi-thématique et international. Cap Digital s’est engagé à promouvoir « Research Data Alliance » auprès de ses membres et plus largement auprès des acteurs de la recherche et de l’industrie.

Comments are closed.