Qwant Junior testé par l’Education nationale

Présentation

QwantLe 28 Novembre 2014 lors du salon Educatec – Educatice à Paris, Qwant a présenté la version Bêta de Qwant Junior à la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la recherche, Najat Vallaud – Belkacem . Il s’agit du premier moteur de recherche destiné aux enfants âgés entre 3 et 12 ans. Selon les mots de la ministre : « Qwant Junior sera expérimenté dans des écoles sélectionnées à partir de janvier 2015. La finalité de ce projet est de sensibiliser les élèves aux bons usages d’Internet. »
A l’image de Qwant, la société a développé un moteur de recherche sécurisé qui donne accès à la culture en intégrant tous les sites recommandés par l’Education Nationale.
En juin 2014, Qwant avait annoncé une très belle levée de fonds auprès d’un acteur majeur de la presse et des médias numériques en Europe, le groupe Allemand Axel Springer, déjà actionnaire de Seloger ou Auféminin en France.

Qwant Junior from Qwant on Vimeo.

Caractère innovant

Lancé début 2013, QWANT est le premier moteur de recherche à 360°, exhaustif et unique, qui réunit en une page, tous les univers digitaux et permet de naviguer, sans quitter la page d’accueil, sur tous les rivages du Net : les sites, les commentaires sociaux, les objets, les nouvelles, les images, les musiques. QWANT garantit l’anonymat de chacun, créant le « Freedom Qookie ».

Pour Qwant Junior, la société a établi une blacklist de sites inappropriés (violence, pornographie…), intégré une whitelist reconnue (sites institutionnels, chaînes thématiques certifiée) et retiré toutes formes de publicités, et de produits marchands. Les enfants n’auront accès qu’aux résultats de l’Internet.
Ce projet, développé à titre gracieux, est encore en version Bêta et fait actuellement l’objet de tests de fonctionnalités par la presse.

Pour qui?

Si Qwant Junior est destiné à l’éducation nationale, Qwant est disponible dans 15 langues et dans pas moins de 35 pays.

Soutien de Cap Digital

En savoir plus sur Qwant