Snips lève 5,6M d’euros pour mettre de l’intelligence artificielle dans tous les objets connectés

Présentation

snips

Faire disparaitre la technologie. C’est ce que la startup Snips s’est donné comme objectif en intégrant de l’intelligence artificielle dans chaque objet connecté. Que ce soit un smartphone, une montre, une voiture connectée ou de l’électroménager, ces objets seront un jour capables d’anticiper les intentions de leurs propriétaires, et prévenir leurs actions pour leur faire gagner du temps.

Ces deux dernières années, Snips a développé en secret sa technologie propriétaire dans un domaine de l’intelligence artificielle nommé « context-awareness”, qui consiste à analyser l’environnement d’une personne pour déterminer comment ses objets connectés devraient se comporter.

Pour développer et lancer sa solution, Snips vient de lever 5,6 millions d’euros auprès d’investisseurs américains – The Hive, Eniac Ventures, 500 startups, Brent Hoberman -, de Xavier Niel et Bpifrance.  C’est la première fois qu’une startup française lève autant sur un tour d’amorçage auprès de VCs américains.

Crédit: Frenchweb

A l’issue de l’opération, Yann Lechelle, le cofondateur d’Appsfire, rejoint Snips en tant que directeur des opérations, Renaud Visage, le cofondateur d’Eventbrite, devient membre du conseil d’administration et Cedric Kutlu rejoint la startup comme investisseur et conseillé. Cette levée permettra à Snips de faire grandir son équipe d’ingénieurs et de data scientists. Une équipe qui a déjà reçu de nombreuses distinctions, de la part notamment de Forbes dans sa liste des « 30 personnalités de moins de 30 ans », ou la MIT Technology Review  (pour son fondateur Rand Hindi) et également le prix Excellence Française.

Caractère innovant

Un premier produit sera bientôt lancé, utilisant la technologie de Snips : une couche intelligente insérée dans le système d’exploitation du mobile, et qui pourra anticiper à la fois quelles applications et quels contenus sont utiles dans un contexte particulier. Par exemple, si l’utilisateur doit aller quelque part, son application de transport favori va apparaitre avec l’adresse de destination pré-remplie.

Alors que la plupart des autres sociétés récupèrent les données des utilisateurs sur leur serveur pour les analyser, Snips utilise l’approche “privacy by design”, garantissant que les données des utilisateurs sont analysées et restent en sécurité là où elles sont produites.

Pour qui ?

On attend la sortie de sa solution, mais la société travaille déjà avec des opérateurs d’infrastructures (SNCF avec Tranquilien, La Poste, opérateurs de télécommunications…)

Soutien de Cap Digital

Snips est lauréat du Concours Mondial de l’Innovation dans la catégorie Big Data, pour lequel il a reçu le soutien et le label de Cap Digital.

Rand Hindi, CEO de Snips, était intervenu à la session #2 de Bigdatalive, retrouvez le compte-rendu de son intervention.

En savoir plus sur Snips.

Comments are closed.